Détecteur de fumée : quel modèle choisir ?

Détecteur de fumée : quel modèle choisir ?
Notez cet article

Détecteur de fumée : toutes les habitations sont visées

Propriétaires, vous avez jusqu’au 8 mars prochain pour installer un détecteur de fumée dans votre logement. Et cette obligation vaut aussi bien pour les résidences principales que pour les résidences secondaires ou encore les biens mis à la location.

Pour info, il est préconisé d’installer plus d’un détecteur de fumée au cas où la superficie du logement dépasserait 80 m2. Les zones à privilégier sont les chambres, le couloir et le salon.

Estimez le prix Idée de prix pour un détecteur de fumée ?Votre estimation gratuite en 2 min chrono

Détecteur de fumée : quelles normes doit-il respecter ?

Il est fortement recommandé de s’équiper d’un modèle de détecteur de fumée qui soit conforme à la norme européenne CE EN 14604 et revêtu de la marque NF.

La Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) traque les contrefaçons mais deux précautions valent mieux qu’une.

Détecteur de fumée : quelles sont les fonctions obligatoires ?

Tout détecteur de fumée qui se respecte se doit aussi de comporter les dispositifs suivants :

  • un indicateur de mise sous tension,
  • une alimentation électrique (piles alcaline ou au lithium dont les durées de vie sont respectivement d’un an et d’une dizaine d’années, batterie, secteur),
  • un signal (visuel ou sonore) relié à une source d’alimentation indépendante et qui se déclenchera en cas de dysfonctionnement et/ou d’usure des piles ou de la batterie,
  • une sirène affichant un niveau sonore de 85 dB(A) à 3 mètres minimum.

Détecteur de fumée : quelles fonctions sont optionnelles ?

Certains modèles de détecteurs de fumée sont équipés d’une touche « silence » permettant de désactiver momentanément l’appareil en cas de fausse alerte (vous avez oublié le rôti dans le four…).

Si l’on a une grande maison, il est aussi possible d’opter pour plusieurs détecteurs de fumée qui seront alors interconnectés : il suffit alors que l’un des appareils détecte de la fumée à un endroit de la maison pour que dans la seconde, tous les autres détecteurs donnent l’alerte.

Quant à la forme que doit revêtir votre détecteur de fumée, sachez qu’elle importe peu. La plupart des détecteurs commercialisés sont plutôt blancs et de forme ronde ou rectangulaire. Évitez toutefois, au cas où vous auriez une préférence pour le rose ou le vert fluo, de repeindre votre détecteur de fumée. Vous risqueriez de boucher les entrées de fumée…

Détecteur de fumée : combien ça coûte ?

Il est tout à fait possible de se procurer un détecteur de fumée qui soit parfaitement fiable pour un prix avoisinant les 20 €. Et s’il est tout à fait possible de l’installer soi-même (attention, le texte impose qu’il soit « solidement fixé »), il peut parfois être préférable, en fonction de la superficie de l’habitation à équiper ou de la disposition des pièces, de faire appel aux services d’un spécialiste.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2017 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account