Incendies domestiques : quel extincteur choisir ?

Incendies domestiques : quel extincteur choisir ?
Notez cet article

Les différents types de feux

Les feux sont classés en quatre catégories selon leurs combustibles et leurs particularités :

  • Les feux « secs » (classe A) qui forment des braises et dont la matière combustible peut être le bois, le papier, le carton, les tissus…
  • Les feux « de liquides » (classe B) qui brûlent en surface et produisent des flammes. Il s’agit le plus souvent de feux d’hydrocarbures (fioul, mazout).
  • Les feux « de gaz » (classe C) comme le gaz naturel, le propane, le butane, etc. Pour les éteindre efficacement, la vanne (ou le robinet d’arrivée) doit impérativement être fermée.
  • Les feux « de métaux » (phosphore, poudre d’aluminium) ou d’origine électrique (court-circuit ou surtension électrique). Il ne faut en aucun cas utiliser d’eau pour essayer d’éteindre des feux de classe D.
  • Les feux « d’huiles et de graisses animales » (classe F) dont l’origine se trouve dans un auxiliaire de cuisson.

À chaque type de feu, son extincteur…

Les « agents extincteurs » voient leur efficacité augmentée ou au contraire diminuée selon qu’on les utilise pour venir à bout de tel ou tel type d’incendie.

Les extincteurs à poudre sèche
Ils agissent directement sur la flamme en stoppant sa combustion. Si les modèles utilisant de la poudre bleue à base de sels d’ammonium sont particulièrement efficaces pour éteindre les feux de classes A, B et C, en revanche, les modèles utilisant de la poudre de couleur blanche ne fonctionnent que contre des feux de classes B et C. Les modèles utilisant de la poudre à base de carbonate et de sulfate de calcium sont préconisés contre les feux de classe D.

Les extincteurs à eau additivée (de l’eau pulvérisée mélangée à un tensioactif)
Ils sont particulièrement recommandés en cas d’incendies ayant pour origine des feux de graisses ou d’huiles alimentaires (classe F). Ils permettent également de venir à bout des feux de classe A.

Les extincteurs à eau pulvérisée (mousse)
Grâce à leur fort pouvoir refroidissant, ils sont d’une efficacité redoutable contre les feux secs (classe A) mais ne doivent pas être utilisés en présence de fils électriques sous tension ou de liquides inflammables.

Les extincteurs au dioxyde de carbone
Ils agissent en privant le feu d’oxygène (le CO2 le chassant). Ils sont donc recommandés pour combattre les incendies de classes B et C (feux de liquides et de gaz) ainsi que les feux d’origine électrique. En revanche, ils ne sont pas homologués contre les feux de classe A. Ce sont les extincteurs dont sont le plus souvent équipés les foyers français.

Pour info, les extincteurs à halons (hydrocarbure halogéné) ne sont plus commercialisés car ils endommageaient la couche d’ozone.

5 précautions à prendre pour éviter les incendies !

  1. Pensez à faire régulièrement vérifier vos installations électriques mais aussi vos appareils de chauffage (inserts, cheminées).
  2. Faites procéder régulièrement (une fois par an) au ramonage de votre cheminée.
  3. Ne rangez pas de produits inflammables à proximité immédiate de radiateurs ou de sources de chaleur.
  4. Investissez dans un système d’alarme anti-incendie conforme à la norme NF-EN 14 604.
  5. En cas d’urgence, appelez les pompiers en composant le 18.
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2017 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account