Isolation thermique : tout savoir sur le DPE



Isolation thermique : tout savoir sur le DPE
5 (100%) 1 vote

Le DPE est un diagnostic obligatoire pour la vente ou la location d’un bien. Le but de ce document est de fournir une information sur la performance thermique de l’habitation à votre futur acheteur ou locataire. S’il n’a jamais été fait, il peut aussi être demandé à tout moment pour évaluer l’état général d’un bien et connaitre sa classification en termes de performance énergétique et d’isolation. Il vous indiquera par exemple les points faibles de l’habitation en faisant ressortir les passoires énergétiques si l’isolation n’a pas été faite. Le DPE est donc un diagnostic incontournable. Explications.

Un bilan thermique : pour quoi faire ?

Depuis le Grenelle de l’Environnement, puis les COP21 et COP22, l’environnement est un sujet qui préoccupe les responsables politiques, autant que nous tous. Partant du principe que, pour que nos enfants vivent dans un monde sain et ne subissent pas les effets du réchauffement climatique, il était urgent d’agir dès aujourd’hui, il a été décidé :

  • de faire des efforts pour agir sur notre consommation d’énergie,
  • de limiter les émissions à effet de serre,
  • d’utiliser des énergies renouvelables (énergies propres) au lieu des énergies fossiles polluantes,
  • de lutter contre les passoires énergétiques dans les logements.
  • de respecter les normes en matière de travaux et d’installation, lesquelles sont stipulées dans la règlementation thermique (RT2012)

L’Etat et les collectivités ont mis en place des mesures pour agir en ce sens par :

  • L’incitation à l’utilisation d’énergies propres,
  • L’installation de moyens pour l’isolation des logements afin de réduire la consommation d’énergie,
  • Des aides financières adaptées selon les cas, pour les travaux d’isolation ou pour certains équipements de chauffage par exemple (Crédit d’impôt, Eco-prêt à taux zéro, TVA réduite, primes énergies, aides de l’Anah pour les foyers modestes, etc.)

A savoir : La RT2012 a pour vocation notamment de limiter la consommation d’énergies primaires, par an, à 50 kWh/m² en moyenne. L’Etat encourage donc les foyers qui souhaitent revoir leur mode de chauffage à opter de préférence pour des énergies propres et renouvelables.

Le DPE (Diagnostic de Performance Energétique) permet de faire établir un état précis de votre lieu d’habitation et servira notamment de point de départ, si vous devez entamer des travaux de mise aux normes.

C’est au propriétaire qu’il revient de faire établir ce document. Pour ce faire, il doit s’adresser à un professionnel certifié par un organisme accrédité Cofrac. Le DPE est un document payant et son prix tourne autour de 150 à 250 euros selon les prestataires, mais vous pourrez demander des aides de l’Etat, si vous passez par un professionnel certifié. La
différence de prix tient en particulier à l’ancienneté du logement et à la surface totale à contrôler.

Il est également possible de s’adresser à plusieurs diagnostiqueurs pour avoir des devis avant de faire votre choix.

En France, 60 % des logements (maisons, appartements) sont classées dans l’une des 3 dernières classes de performance énergétique. Cela signifie que l’occupant devra faire face à des dépenses en énergie considérables s’il n’y prête pas attention. Ce document permet d’évaluer le coût de sa facture énergie. De plus, un QR CODE DPE (ou code barre placé à côté de l’étiquette DPE) est maintenant mis en place pour permettre au futur acheteur ou locataire d’en savoir plus sur la performance énergétique d’un logement.

Quand faire une demande de DPE ?

Le DPE est un document obligatoire dans les cas suivants :

  • Vente d’un bien immobilier (depuis 2006) ;
  • Location d’un bien immobilier (depuis 2007).

Le propriétaire est donc tenu de faire établir ce document qu’il vende, ou qu’il loue son bien. Ce diagnostic doit être inclus au dossier de diagnostic technique (DDT).
Le diagnostiqueur y fera figurer une lettre qui correspond à la classe énergie du logement. L’échelle du classement débute à la lettre A (bon élève) et va jusqu’à G (logement très mal isolé, classe énergie faible et/ou forte émission de polluants). Les couleurs de l’étiquette énergie suivent la même logique. Plus le résultat est dans le vert, mieux c’est ! Lorsque vous voyez votre étiquette énergétique dans l’orange ou le rouge, le logement nécessitera des travaux de mises aux normes.

A savoir : la validité du DPE est de 10 ans. Le diagnostiqueur communique les résultats à l’Ademe (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) qui va ensuite réaliser des statistiques. Le document est ensuite remis au propriétaire qui en a fait la demande. En cas de mise en vente dans une agence immobilière, l’affichage du classement énergétique de votre bien est rendu obligatoire par la législation (depuis le 1er janvier 2011). Il en va de même pour la location d’un bien et les sites internet qui diffusent des offres sont également tenus d’indiquer la classification du bien.

Si vous n’avez ni l’intention de vendre ni de louer votre bien immobilier, il peut être utile de le demander lorsque vous envisagez de faire des travaux de rénovation. En effet, ce document peut être très utile pour savoir quels sont les travaux d’isolation les plus urgents par exemple. Vous pourrez également bénéficier des conseils d’un professionnel si vous envisagez de changer votre système de chauffage ou de faire des travaux d’isolation importants.

Le DPE : un diagnostic utile

Le DPE représente en fait une mine d’informations. Il va pouvoir faire ressortir par exemple :

  • L’évaluation des besoins annuels (chauffage, ECS) ;
  • L’évaluation de la production de gaz à effet de serre produits par les équipements en place ;
  • Les recommandations indispensables pour moins consommer et pour limiter le rejet des polluants dans l’air.

Ce diagnostic suit scrupuleusement les points de contrôle obligatoires. Le professionnel qui fera le diagnostic va prendre des mesures de surfaces et de volumes et vérifier les matériaux et les caractéristiques isolantes des fenêtres, tout en suivant à la lettre les points de contrôle.

Il pourra également vous demander certaines factures des 2 ou 3 dernières années afin de contrôler la consommation globale en fonction du nombre d’occupants

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2019 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account