Rentabilisez vos travaux en louant votre maison

Rentabilisez vos travaux en louant votre maison
Notez cet article

Option n°1 : louer son habitation à des vacanciers

Pour amortir le coût du garage que vous venez de construire, de la cuisine équipée que vous venez de faire poser ou encore des combles qui viennent d’être aménagés, il pourrait être intéressant de louer votre maison pour les vacances. Puisque vous serez partis vous dorer la pilule loin de chez vous et n’occuperez donc plus votre maison pendant ce temps-là, pourquoi ne pas en faire profiter d’autres personnes en la leur louant ?

De nombreux sites (Airbnb.fr en tête, pour ne pas le citer) proposent aux particuliers de louer tout ou partie de leur logement. Au cas où vous vous décideriez à faire de votre habitation une saisonnière, sachez toutefois qu’il est important de respecter certains critères.

Premièrement, toute location saisonnière se doit d’être meublée. C’est à dire qu’elle doit contenir tout ce qu’un locataire est en droit de s’attendre à y trouver (lit, table, couverts, fer à repasser, etc.). En clair, même si vous détestez le pain grillé, il vous faudra investir dans un grille-pain. Au cas où il prendrait l’envie à vos hôtes de se toaster des tartines pour le petit-dé’.

Deuxièmement, votre habitation aura plus de chances d’être louée par des vacanciers si elle est située dans une région touristique (dans une ville historique, à proximité de plages…).

Enfin, efforcez-vous de faire varier le prix de la location en fonction de la période (creuse ou pleine) pendant laquelle votre logement sera loué par des vacanciers.

Côté budget, le rendement brut généré par une location saisonnière varie entre 2 et 3%. En clair, plus vous aurez acheté – à crédit – votre logement récemment, moins cette opération sera intéressante. Au contraire, au cas où vous auriez fini de rembourser vos traites, alors les loyers perçus vous permettraient de financer tout ou partie des travaux que vous auriez réalisés. Attention toutefois, n’oubliez pas que les revenus locatifs sont imposables.

Devis gratuits Je fais des travaux chez moi ! Obtenez 4 devis gratuits et sans engagement

Option n°2 : louer son logement pour des tournages

Si vous avez toujours rêvé que votre maison serve de décor à un film ou de voir Jean Dujardin déambuler dans votre salon, alors pourquoi ne pas louer votre logement pour des tournages ? Les sociétés de production sont perpétuellement à l’affût d’habitations pouvant abriter leurs tournages. Par conséquent, vous aurez plus de chances de louer votre habitation si vous habitez à proximité de ces fameuses sociétés de production. Idéalement, votre logement sera situé à Paris ou en région parisienne. C’est, par exemple, le cas des maisons dans lesquelles sont censées vivre les familles Lepic et Bouley, dans la série Fais Pas Ci, Fais Pas Ça. Situées à Sèvres (92) dans le quartier Brancas (respectivement rue Reinert et rue du Guet), ces maisons sont devenues presque aussi célèbres que leurs occupants !

De plus, s’il est bien connu que « la taille, ça ne compte pas », dites-vous bien qu’une surface de 100 m2 sera plus susceptible de servir de décor à un film ou à un téléfilm qu’un studio de 30 m2.

Enfin, côté tarifs, les « loyers » varient entre 1 250 et 2 000 € à la journée. Soit largement de quoi financer une partie de vos travaux. Si vous souhaitez tenter l’expérience, inscrivez-vous sur un site spécialisé proposant ce type de biens. Mais soyez vigilants : les propriétaires d’un château qui l’avaient loué pour les besoins d’un tournage ont récemment découvert que leur bien avait servi de décor à un film X…. Ce sont des amis des châtelains qui étaient tombés – soi-disant – par hasard sur le DVD et leur avaient signalé l’usage qui avait été fait des nombreuses chambres du château (ben, voyons…).

Option n°3 : ouvrir une chambre d’hôtes

Si vous aimez le contact, que vous adorez recevoir des gens et que votre habitation comprend une ou plusieurs chambres dotées d’un accès et de sanitaires indépendants, pourquoi ne pas jouer la carte de la chambre d’hôtes ? Sachez qu’en deçà de 6 chambres créées, aucune disposition particulière n’est exigée.

En revanche, de toutes les solutions que nous avons évoquées,la chambre d’hôtes reste, et de loin, non seulement la plus contraignante (vous pouvez dire adieu à vos week-ends et à vos vacances car le client étant roi, il peut débouler à tout moment !), la plus coûteuse (outre les frais occasionnés par les travaux et la déco, n’oubliez pas les frais divers tels que blanchisserie, nourriture, etc.) et la plus aléatoire (les revenus tirés des chambres d’hôtes n’ont bien souvent que peu de régularité tant ils sont susceptibles de varier selon la localisation de votre habitation, son taux de remplissage, sa notoriété, son référencement auprès de réseaux tels que Gîtes de France ou encore Interhome, etc.).

 

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2017 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account