Chauffage par le sol : les « pour », les « contre »

par le sol : les « pour », les « contre »
Notez cet article

Chauffage par le sol : comment ça marche ?

Il existe deux types de chauffages par le sol : électrique et hydraulique. Dans le cas d’un plancher chauffant électrique, la chaleur est diffusée par rayonnement via un câble chauffant. Ce dernier est alors raccordé au secteur. Dans le cas d’un chauffage par le sol hydraulique réversible, la chaleur est générée et transmise par un réseau de tubes reliés au chauffage central et à l’intérieur desquels l’eau (en provenance de la chaudière ou de la pompe à chaleur) circule. Avec ce type d’appareils, il est aussi possible de refroidir le sol en faisant circuler de l’eau froide dans les tuyaux.

Pour info, l’installation d’un système électrique électrique coûte moins cher que celle d’un système hydraulique mais ce dernier constitue la solution la plus économique sur le long terme. Enfin, si le chauffage au sol électrique convient parfaitement aux rénovations, le chauffage au sol hydraulique, au vu des travaux d’installation devant être réalisés, est plutôt à réserver aux constructions neuves.

Question prix, il vous faudra compter sur un budget de 50 €/m2 environ (avec des frais d’entretien peu élevés) contre une enveloppe allant de 70 à 120 € / m2 pour un chauffant hydraulique (et des frais d’entretien annuels d’environ 80 €).

Je pose ma questionDes questions pour vos travaux ? Obtenez votre réponse personnalisée

Chauffage par le sol : quels sont ses points forts ?

Si le chauffage par le sol est aussi populaire (il est utilisé par près de 5 millions de Français), ce n’est pas sans raison.

Une chaleur agréable :
Sa surface de rayonnement XXL (même à basse température) permet au chauffage par le sol de diffuser une chaleur plus agréable que celle qui serait diffusée par un convecteur électrique. Et par conséquent d’éviter l’effet « grille-pain » que l’on reproche souvent aux radiateurs électriques.

Un chauffage discret :
Esthétiquement parlant, la discrétion dont fait preuve le chauffage par le sol a de quoi séduire plus d’un(e) frileux/se. Et pour cause, il est complètement invisible ! Vous aurez beaucoup chercher les radiateurs, vous n’en trouverez pas car tout se passe sous vos pieds.

Un système « ouvert » :
L’union fait la force et cela, le chauffage par le sol l’a bien compris. En clair et plutôt que de chauffer tout seul, dans son coin, il peut parfaitement (et avantageusement !) se combiner avec d’autres appareils tels que panneaux solaires ou encore pompes à chaleur.

Chauffage par le sol : quels sont ses points faibles ?

Eh oui, comme on dit : « Nobody’s perfect » ! Et le chauffage par le sol ne déroge pas à la règle. Sur certains points, il reste des efforts à faire.

Un chauffage inadapté aux constructions anciennes :
De par les travaux d’installation qu’il nécessite et à plus forte raison pour le chauffage par le sol hydraulique (et ses canalisations !), ce type de chauffage ne convient pas à toutes les habitations (on le retrouve principalement dans les constructions neuves) ni à tous les budgets. En effet, s’il est possible de creuser des rainures dans la chape d’une habitation ancienne afin d’y loger les canalisations, l’addition sera salée.

Un chauffage exigeant :
Hors de question de faire n’importe quoi et de se permettre toutes les folies en termes de déco avec un chauffage par le sol. En clair, il est fortement déconseillé de couvrir un plancher chauffant d’un tapis (et encore moins d’une moquette !) sans quoi la chaleur serait bloquée et ne pourrait plus se diffuser efficacement… Si vous êtes fans de gros câlins sur une peau de bête devant la cheminée, vous voilà prévenu(e)s.
Idem s’il vous prenait l’envie de modifier la disposition des pièces de votre habitation. Adapter votre chauffage par le sol à vos nouvelles pièces pourrait se révéler compliqué…

Un chauffage qui manque de réactivité :
Soyons clairs, à côté d’un chauffage par le sol, le moindre convecteur électrique prend tout de suite des allures de Formule 1. Pourquoi ? Tout simplement parce que les chauffages par le sol sont aussi lents à se mettre en route (et à chauffer) qu’à s’arrêter (et à refroidir)… En clair, armez-vous de patience !

Un chauffage qui ne convient pas à tout le monde :
Bien qu’aucun test ne l’ait médicalement prouvé, certaines personnes souffrant de problèmes de circulation se plaignent de ne pas supporter le chauffage par le sol. Elles souffrent alors de jambes lourdes et voient leurs pieds enfler. Il est toutefois à noter que les fabricants mettent tout en œuvre pour réduire ces inconvénients et ainsi plaire au nombre sans cesse croissant de leurs utilisateurs(trices).

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2017 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account