Sonde de température extérieure : régulez votre chauffage

Sonde de température extérieure : régulez votre chauffage
Notez cet article

Sonde de température extérieure : comment ça
marche ?

Une sonde de température extérieure permet de conserver une température constante à l’intérieur de tout logement qui en serait équipé. Comment ? Tout simplement en mesurant la température de l’air à l’extérieur de l’habitation et en transmettant les informations ainsi recueillies à un régulateur. Celui-ci va alors répercuter les éventuelles variations climatiques sur le fonctionnement de la chaudière, des convecteurs électriques, voire de la pompe à chaleur de la maison. Le temps de réaction des chauffages étant réduit, la consommation énergétique s’en trouve ajustée, les dépenses maîtrisées et la température parfaitement adaptée.
Pour info, les sondes de température extérieure se placent sur une façade (le plus souvent orientée nord ou nord-est) et à 2 mètres du sol.

Sonde de température extérieure : est-ce que ça vaut (vraiment) le coup ?

En permettant d’ajuster au mieux le fonctionnement de sa ou de ses convecteurs électriques aux fluctuations de température extérieures, la sonde de température réduit efficacement les éventuels risques de surdimensionnement du système de chauffage. En effet, en l’absence de toute sonde placée à l’extérieur, on peut considérer que les chauffages d’une habitation fonctionnent en quelque sorte « à l’aveuglette », complètement déconnectés de toute information extérieure. En boostant la réactivité du système de chauffage, la sonde de température extérieure permettrait, de l’avis de la plupart des spécialistes, de réaliser des économies de l’ordre de 10 à 25% sur sa consommation énergétique. Soit l’équivalent d’une économie de 200 euros par an si l’on possède une à gaz et jusqu’à 350 euros par an si l’on a opté pour des convecteurs électriques.
De plus, les sondes de température extérieure ne se contentent pas de transmettre les variations de température (via le régulateur) aux chaudières, aux PAC ou aux convecteurs. La plupart d’entre elles sont dorénavant capables d’anticiper les variations de température, faisant rimer du même coup « confort thermique » et « gain économique ».

Sonde de température extérieure: quelles aides financières ?

Si la loi de finances pour 2014 a exclus les appareils de régulation du chauffage de la liste des équipements éligibles au CIDD, les travaux d’installation d’une sonde de température sont, quant à eux, soumis à une TVA à taux réduit (5,5%). Le texte fait notamment référence aux « travaux de rénovation énergétique tels que la pose d’appareils de régulation de chauffage ou de production d’énergie renouvelable ».
Encore faut-il, pour pouvoir bénéficier du taux de TVA à 5,5%, que le logement ait plus de deux ans mais aussi que les travaux aient été effectués (et les équipements fournis) par un professionnel. Enfin, et selon vos ressources, il vous est possible de demander une subvention à l’Anah (Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat) en arguant que la pose d’une sonde de température extérieure contribuera à améliorer les performances énergétiques de votre habitation.

1 Commentaire
  1. TSR services 4 années Il y a

    Bonjour,
    En effet, l’utilisation de sonde de température extérieure s’avère utile pour un maximum de confort dans la maison. Mais, il faut tout de même noter l’existence de systèmes de chauffages intelligents qui détectent par eux-mêmes la température de la maison et s’y adapte sans régularisation.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2017 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account