Climatisation : prix, installation, mode d’emploi



Il n’est pas nécessaire d’attendre les premières chaleurs pour faire l’acquisition d’un climatiseur. Au contraire ! La période la moins chargée sur les calendriers des professionnels est certainement la saison froide. De plus, la climatisation réversible peut également faire office de chauffage d’appoint pour des surfaces peu importantes. Comment bien choisir son appareil de climatisation ? Quel modèle choisir et à quel prix ? A qui s’adresser pour l’installation ? Eléments de réponses.

La climatisation : avantages et inconvénients

Avec les changements climatiques et les vagues de chaleur de plus en plus fréquentes en été, la climatisation tend à gagner du terrain. A cela, on peut ajouter que les modèles sont en constante évolution et que les gros appareils bruyants d’autrefois, sont remplacés par des modèles qui passent presque inaperçu et qui ont l’avantage d’avoir des fonctions de programmation intéressantes.

D’autres avantages doivent être soulignés :

  • Réglage de la température ;
  • Programmation possible sur certains modèles avec mise en route à distance (couplée à un système de domotique) ;
  • Possibilité, avec la climatisation réversible, d’avoir un seul appareil pour le chauffage d’appoint en hiver, et la climatisation en été ;
  • Confort de l’habitat et bien-être des utilisateurs (à noter que les personnes sensibles comme les enfants en bas âge, les personnes âgées ou malades, gagnent en confort lors des périodes de canicule, grâce à l’installation bien étudiée et à un bon réglage de leur climatiseur).
  • Des consoles de plus en plus design qui se fondent dans le décor (exemple : l’appareil gainable qui se dissimule dans un faux plafond).

 

Il peut y avoir toutefois quelques inconvénients :

  • Nécessité d’un entretien régulier car une climatisation dont les filtres ne sont pas changés régulièrement peut être nocive pour la santé ;
  • Coût de l’achat et de l’installation. Même s’il y a une gamme de climatiseurs pour tous les budgets, certains modèles peuvent représenter un investissement de départ assez conséquent ;
  • Attention, si vous habitez dans une copropriété, il faudra veiller à avoir l’autorisation pour installer l’unité extérieure de façon adéquate. L’installation sera déterminante pour éviter toute nuisance sonore pour les voisins.

Bien choisir son modèle de climatisation : les bonnes questions à se poser

En termes de climatiseurs, les fabricants planchent, depuis quelques années, sur des solutions permettant d’adapter au mieux les modèles aux besoins des consommateurs.

Vous devrez prendre en compte certains critères avant de faire votre choix :

  • Combien de pièces doivent bénéficier de la climatisation ?
  • La climatisation doit-elle faire office de chauffage ?
  • Quelles sont les surfaces des pièces ?
  • Quelle doit être la puissance de votre climatisation ?
  • Quel sera votre budget moyen pour l’achat et l’installation d’un climatiseur ?

Vous pouvez opter par exemple pour un climatiseur monosplit (une unité intérieure et une unité extérieure) s’il s’agit de rafraichir une petite surface (petit appartement, grand studio) ou bien opter pour un climatiseur multisplit qui consiste à relier plusieurs appareils de climatisation installés dans plusieurs pièces de votre maison à une unité extérieure. Bien sûr, dans ce deuxième cas, il y aura plus de travail de câblages et le coût sera d’autant plus élevé.

Si vous vivez dans une région où il ne fait pas froid et que les hivers sont très doux, il peut être intéressant d’envisager une climatisation réversible qui vous servira de chauffage principal en hiver. Cependant, dans les autres régions, la climatisation réversible reste, pour sa partie chauffage, une solution d’appoint avec un autre type de chauffage moins énergivore (notamment dans les régions très froides en hiver et si vous avez de grandes surfaces à chauffer).

Comme pour le choix d’un équipement de chauffage, si vous décidez de faire installer une climatisation simple ou réversible, vous devez d’abord bien évaluer la performance thermique de votre logement dans son ensemble. Pour cela, il pourra vous être très utile de faire établir un bilan thermique si cela n’a pas été fait récemment.
Le diagnostic de performance énergétique (DPE) pourra fournir à l’installateur des données essentielles pour lui permettre de vous conseiller sur le meilleur choix à faire pour l’achat de votre climatiseur.

Le taux de brassage qui correspond au débit d’air divisé par le volume de la pièce est également important et il faudra prévoir que ce coefficient se situe autour de 4 pour avoir un équipement bien adapté à vos besoins.
Avant de choisir votre modèle de climatiseur, il sera donc essentiel de demander conseil à un professionnel. N’hésitez pas à en contacter plusieurs et à demander des devis avant de vous décider.

Installation de votre équipement de climatisation : ce qu’il faut savoir

Comme vous aurez réfléchi en amont, vous ferez forcément le bon choix, mais nous insistons sur le fait qu’il ne faut pas négliger de prendre l’avis d’un ou de plusieurs installateurs.
L’installation se fait en fonction du type d’habitation (maison, appartement), de la surface des pièces et du logement, des contraintes liées à l’installation de l’unité extérieure (à vérifier auprès de la copropriété si vous êtes en appartement), etc.
Il existe des climatiseurs fixes et mobiles et dans ce deuxième cas, vous pouvez ranger votre appareil de climatisation lorsque vous ne vous en servez plus. Mais s’il se déplace plus facilement, l’appareil mobile est cependant plus bruyant par rapport à un climatiseur fixe.
Le système d’installation en multisplit permet de relier plusieurs climatiseurs à une unité d’évacuation extérieure, ce qui est souvent la solution choisie dans les maisons où des climatiseurs doivent être installés dans une ou plusieurs chambres, un salon et un bureau par exemple. 
A noter : la pompe à chaleur air/air offre les mêmes fonctions qu’un climatiseur réversible et si cet appareil est coûteux à l’achat et pour son installation, il permet de bénéficier des aides financières de l’Etat.

Achat et installation d’un climatiseur : quel est le coût 

Le budget pour l’achat d’un climatiseur et son installation est fonction de plusieurs critères :

  • Modèle (simple ou réversible, monosplit ou multisplit) ;
  • Fabricant ;
  • Options et réglages ;
  • Surface à couvrir et puissance nécessaire ;
  • Etc

Vous devrez ensuite ajouter le coût de l’installation, variable elle aussi selon la complexité et la durée de la pose (type d’appareil, type de raccordement pour une unité ou pour plusieurs, etc.).
Voici, à titre purement indicatif une moyenne de prix pour quelques modèles de climatiseurs :

Modèle/Type de climatiseur

Prix moyen

Climatiseur mobile monobloc

190 à 300 €

Climatiseur mobile monobloc réversible

250 à 900 €

Climatiseur mobile split

300 à 1.000 €

Climatiseur fixe monosplit

1.000 à 3.000 € (avec installation)

Climatiseur fixe multisplit

4.000 à 8.000 € (avec installation)

Pompe à chaleur air/air

6.000 à 15.000 € (avec installation)

 

Installation de votre équipement de climatisation : passez par un pro

La réglementation est aujourd’hui plus stricte et impose de passer par un professionnel ayant une attestation de capacité pour installer les climatisations. En effet, une installation hasardeuse, faite par une personne inexpérimentée peut être dangereuse à cause de la présence de fluide frigorigène qui a un effet de serre.

Il sera d’ailleurs judicieux, au moment de l’installation de votre climatiseur, de prendre un contrat de maintenance annuelle. En effet, un professionnel doit vérifier régulièrement le bon fonctionnement de l’unité externe et celui de votre climatiseur, nettoyer ou changer les filtres pour éviter tout effet nocif dû à un entretien manquant.

Les frigoristes ne manquent pas. Ils sauront vous orienter, en amont, sur le choix du type d’appareil en fonction de votre logement et de vos besoins, en aval sur la pose optimale puis l’entretien régulier de votre climatiseur. Choisissez un spécialiste certifié QualiPAC (pour l’installation d’une pompe à chaleur) ou QualiClimaFroid : cela est un gage supplémentaire de sérieux et d’expertise de votre professionnel.
Le mieux est toujours de contacter un professionnel proche de votre domicile (plus facile pour les interventions de dépannage et d’entretien et moins coûteux). Contactez plusieurs professionnels et demandez des devis afin de pouvoir comparer les offres.

Astuce : il existe aujourd’hui des solutions permettant de camoufler l’unité extérieure, souvent inesthétique sur une façade de maison ou d’immeuble. Votre installateur pourra vous proposer par exemple une structure appelée cache-climatiseur, qui donne un plus bel aspect extérieur tout en protégeant votre unité extérieure des intempéries, sans empiéter sur son bon fonctionnement !

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2020 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?