Travaux d’isolation : les aides et subventions

d’ : les aides et subventions
5 (100%) 1 vote

Les travaux d’isolation sont essentiels pour rendre une maison plus saine et confortable et faire baisser la facture énergétique. Cependant, ces travaux peuvent s’avérer très coûteux. Savez-vous qu’il existe des aides et subventions comme le CITE, l’éco-prêt à taux zéro ou les aides de l’ANAH ? Zoom sur les aides et subventions.

Travaux d’isolation : mieux vaut passer par un pro

Que ce soit pour l’isolation externe ou interne d’une toiture ou l’isolation des murs, mieux vaut passer par un professionnel. Il connait parfaitement les techniques et les matériaux qui sont adaptés à vos besoins. Avant de commencer les travaux, n’hésitez pas à faire établir plusieurs devis par des professionnels.

Bon à savoir : certaines subventions sont accordées sous réserve de faire effectuer les travaux par des professionnels RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Quelles aides et quels montants pour mes travaux d’isolation ?

Depuis le Grenelle de l’Environnement, les économies énergétiques sont à l’ordre du jour et tout est mis en oeuvre pour favoriser les mises aux normes de l’habitat et rendre celui-ci à la fois moins coûteux en énergie et, par conséquent, moins coûteux pour la facture des ménages. C’est pourquoi, les dispositifs mis en place sont nombreux. Parmi ceux-ci, on peut citer :
Le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE) ;
La TVA à taux réduit ;
L’éco-prêt à taux zéro ;
Les aides de l’ANAH ;
Les primes pour économies d’énergies ;
Le programme Pacte Energie Solidarité.

 
Le CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique)
Principe : le propriétaire ou le locataire qui fait des travaux d’isolation pourra faire figurer certaines dépenses d’équipements ou de main d’oeuvre sur sa déclaration d’impôts.
Le CITE va concerner, dans le cas de l’isolation de l’habitat :
– L’isolation du vitrage (fenêtres, mais aussi, doubles fenêtres, portes-fenêtres…)
– L’isolation thermique des planchers bas sur sous-sol,
– L’isolation des vides sanitaires.
– L’isolation des murs.
Conditions d’obtention du CITE : les travaux doivent concerner la résidence principale laquelle doit être une construction de plus de 2 ans. Les travaux devront être effectués par des professionnels RGE et il sera demandé de fournir la facture aux services fiscaux (cf. article 18 bis de l’Annexe IV du Code Général des Impôts).

Je pose ma questionDes questions pour vos travaux ? Obtenez votre réponse personnalisée

 
Taux réduit sur la TVA
Principe : pour des travaux d’isolation dont l’objectif est d’apporter une amélioration énergétique, le taux de TVA est réduit sur l’achat de fournitures d’isolation et le coût de la main-d’oeuvre.
Conditions d’obtention : les travaux peuvent concerner indifféremment la résidence principale ou secondaire, un immeuble ou une maison individuelle mais, la construction devra être de plus de 2 ans.

 
L’éco-prêt à taux zéro
Principe : pour faire réaliser vos travaux d’isolation en vue d’une amélioration énergétique, vous décidez d’emprunter à votre banque. Vous pourrez obtenir jusqu’à 30 000 euros sans intérêt (taux zéro) et sans condition de ressources pour financer votre projet. Attention, ce prêt devra être remboursé sur 15 ans maxi.
Avantage particulier : l’éco-prêt peut être cumulable avec le crédit d’impôt développement durable.
Conditions d’obtention : cet éco-prêt concerne une résidence principale dont la construction a été achevée depuis le 01/01/1990. Elle est attribuée au seul propriétaire (qu’il soit occupant de l’habitat ou bailleur).

 
Les aides de l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat)
Principe : Ce sont des aides à vocation sociale destinées à favoriser les ménages les plus modestes. Ces aides peuvent aller jusqu’à 50 % du coût global des travaux de rénovation thermique et d’isolation. Attention, les aides de l’ANAH ne sont pas cumulable avec un éco-prêt à taux zéro.
Conditions d’obtention : le montant des travaux doit s’élever au moins à 1.500 euros et plus et concerner un habitat de plus de 15 ans. En outre, les travaux d’isolation devront être effectués par des professionnels.

 
Les primes pour économies d’énergies
Principe : elles ont été mises en place par ENGIE pour favoriser le développement durable et optimiser la performance énergétique de l’habitat.
Exemple : le Plan de Rénovation Energétique de l’Habitat ouvre droit à une prime de 1350 euros pour des ménages à revenus moyens et à une prime de 3000 euros pour des ménages à revenus modestes.

 
Le programme Pacte Energie Solidarité
Principe : il s’agit d’une aide à caractère social qui a pour vocation de venir en aide aux ménages les plus modestes. Ce programme s’applique aussi bien aux propriétaires qu’aux locataires.
Exemple : on considère que l’isolation des combles perdues pourrait permettre de gagner jusqu’à 4° C en moyenne durant l’hiver et de réduire sa facture en électricité.

 
Afin de réaliser vos travaux d’isolation, les aides et subventions peuvent vous permettre de franchir le pas sans vous ruiner. Sachez aussi, qu’en plus des aides de l’Etat, vous pourrez prétendre à des aides et subventions locales pour vos travaux de rénovation énergétique. N’hésitez pas à vous rapprocher de votre mairie pour en savoir plus…

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2017 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account