Bien construire sa maison : les étapes clés à suivre pour ne pas se tromper

Bien construire sa maison : les étapes clés à suivre pour ne pas se tromper
Notez cet article

Devenir propriétaire de sa maison est une étape importante dans une vie. Mais contrairement à un achat immobilier, la construction d’une maison est synonyme de nombreuses étapes et démarches à entreprendre. Le point pour y voir plus clair et construire sereinement sa maison.

1 – Le choix du terrain

Première étape d’un projet de construction, le choix du terrain est essentiel. C’est pourquoi il convient d’y accorder la plus grande attention et de prendre son temps pour arrêter sa décision. Il convient ainsi de prendre en considération un certain nombre d’éléments, à commencer par le fait de savoir si l’on préfère être à proximité des commerces et des services ou être situé à l’écart de la commune. Ou encore si l’on souhaite construire une maison dans un lotissement ou sur un terrain individuel, sachant qu’il faudra prévoir le coût de la viabilisation dans le cas d’un terrain individuel.

Dans le second cas, il est nécessaire de s’assurer de la viabilité du terrain et de son caractère constructible en sollicitant pour cela les services d’un professionnel, à l’image d’un géotechnicien qui sera en mesure de réaliser les différents examens nécessaires concernant la nature même du sol et du sous-sol. En fonction des résultats, certains travaux devront alors être envisagés afin de rendre possible la construction, mais il faudra dans ce cas ajouter ce coût au prix du projet immobilier.
Enfin, choisir un terrain implique aussi de se renseigner sur les règles d’urbanisme applicables à la commune. Un passage par le service urbanisme de la mairie est à ce titre vivement conseillé avant de choisir un emplacement.

Une fois le terrain trouvé, restent encore quelques étapes à franchir avant de pouvoir mettre les pieds dans sa maison.

Je pose ma questionDes questions pour vos travaux ? Obtenez votre réponse personnalisée

2 – Plan et permis de construire

Lorsque l’on sait où sera implantée sa future maison, ne reste plus qu’à élaborer le plan de construction. Et là aussi, différentes options sont offertes : il est en effet possible de faire appel à un constructeur immobilier, lequel dispose d’un catalogue de maisons types, mais on peut également choisir de solliciter les services d’un architecte ou encore de réaliser soi-même les plans de sa maison.
A noter toutefois que si la surface de la maison est supérieure à 170 m2, le recours à un architecte est obligatoire.
Quant au permis de construire, c’est au propriétaire qu’il appartient de faire les démarches et de déposer un dossier à la mairie, sauf si la construction est réalisée par un constructeur, auquel cas c’est ce dernier qui est chargé d’effectuer les différentes démarches.

3 – Le financement

Si toutes les étapes sont importantes dans un projet de construction, le financement l’est tout particulièrement. C’est en effet de lui que dépend la concrétisation du projet. Et comme, dans la plupart des cas, le financement passe par l’obtention d’un crédit immobilier, il est important d’entreprendre les démarches au plus tôt, en contactant sa banque mais aussi les concurrentes afin de pouvoir choisir l’offre la mieux adaptée et la plus satisfaisante, en termes de coût global du crédit mais aussi concernant les modalités du prêt, tels que la durée, les mensualités, le taux, la possibilité éventuelle de suspendre ou d’anticiper le remboursement…
A noter qu’une construction immobilière est souvent synonyme de frais supplémentaires non prévus à ajouter au coût final. D’où l’importance d’y penser lors de la demande de financement, afin de ne pas avoir de mauvaises surprises au cours de chantier et se retrouver dans l’incapacité de financer la fin des travaux de construction.

4 – L’assurance

La construction d’une maison implique la souscription d’une garantie dommages-ouvrages destinée à prendre en charge les éventuels défauts, malfaçons ou vices susceptibles d’apparaître au cours ou au terme du chantier et ainsi de compromettre la solidité et la destination du bien.
Au-delà de cette assurance, le propriétaire doit pouvoir bénéficier des garanties incluses dans le contrat de construction de maison individuelle (CCMI), à savoir la garantie décennale applicable sur une durée de dix ans à compter de la réception de la construction ; la garantie de parfait achèvement (applicable l’année suivant la réception) et la garantie biennale, s’appliquant quant à elle au cours des deux années suivant la réception des travaux.
Au regard de ce que représente la construction d’une maison en termes d’investissement financier, il est essentiel de respecter les différentes étapes et de prendre son temps. On compte en effet un délai moyen compris entre neuf et douze mois pour construire une maison individuelle.
Il est d’autre part primordial de suivre le chantier et, si besoin, de se rendre sur place aussi souvent que possible afin de s’assurer de l’avancement des travaux conformément au calendrier prévu. Échanger avec les artisans et/ou le constructeur peut aussi être intéressant, tout en conservant une distance et en leur faisant confiance.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2017 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account