Construction : comment procéder pour viabiliser un terrain ?

: comment procéder pour viabiliser un terrain ?
Notez cet article

Un terrain viabilisé, c’est quoi ?

On dit d’un terrain qu’il est viabilisé dès lors qu’il est raccordé aux différentes réseaux : eau, électricité, gaz, téléphone, assainissement. Plus un terrain est isolé, plus les travaux nécessaires à sa viabilisation seront conséquents…

Viabiliser un terrain : quelles sont les formalités ?

Premièrement, il est indispensable de se rendre à la marie afin d’y consulter le plan local d’urbanisme (PLU) afin de déterminer si le terrain sur lequel la construction est envisagée est ou non constructible.
S’il ne l’est pas, mettez-vous en quête d’un autre terrain.
En revanche, si le terrain sur lequel vous avez jeté votre dévolu se révèle constructible, ne démarrez pas le chantier avant d’avoir demandé un d’urbanisme avant même de démarrer le chantier !
Le certificat d’urbanisme vous indiquera si la parcelle est ou non adaptée aux travaux que vous envisagez de réaliser. Ce document gratuit vous fournira également de précieuses informations quant au budget à prévoir pour la viabilisation. Y figurent en effet l’emplacement des équipements publics mais aussi le montant des taxes et des participations d’urbanisme auxquelles seront assujettis vos travaux (« préparation raccordement égouts », « taxe locale d’équipement », etc.).

Viabiliser un terrain : quels sont les travaux à prévoir ?

Comme indiqué précédemment, un terrain viabilisé est un terrain raccordé aux différents réseaux :

  • eau,
  • électricité,
  • gaz,
  • tout à l’égout,
  • téléphone.

Pour info, chaque raccordement sera opéré par le spécialiste correspondant. De plus, certaines formalités peuvent parfois être exigées. Pour raccorder son terrain au réseau électrique, il faut par exemple adresser sa demande auprès du réseau de distribution ERDF. Il en résulte un chantier d’une durée minimale de trois mois environ.
Si le raccordement au tout à l’égout se révèle impossible, alors vous devrez envisager d’installer une fosse toutes eaux ou une mini-station d’épuration.
Enfin, pour ce qui concerne le raccordement électrique et le gaz, il est obligatoire de faire valider l’installation par un technicien avant sa mise en service.

Viabiliser un terrain : combien ça coûte ?

Les travaux de raccordement qu’implique la viabilisation d’un terrain sont susceptibles de varier en fonction de plusieurs facteurs : nature du terrain, situation géographique, distance entre le terrain et les différents réseaux auxquels il doit être raccordé, distance entre la future habitation et les limites de la propriété, spécificités et contraintes particulières, etc.
Côté budget, viabiliser un terrain coûte en moyenne entre 5 000 et 15 000 euros. En effet, chaque raccordement coûte entre 1 000 et 3 000 euros selon qu’une tranchée doit être creusée ou non.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2017 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account