Un nouveau prêt à taux zéro pour relancer l’accession

Un nouveau à taux zéro pour relancer l’accession
Notez cet article

Les jeunes ménages mis en avant

Les jeunes ménages qui commencent à démarrer une nouvelle vie rencontrent beaucoup de difficultés quand il s’agit de s’investir dans l’immobilier et devenir propriétaire. Certes, on ne cesse de voir des annonces immobilières qui nous éclaircissent sur l’évolution dans les transactions et le renouveau dans le secteur, toutefois, il y a une partie des intéressés qui ne bénéficient de ce dynamisme : les jeunes primo-accédants. Avec les démarches très strictes et le manque de solvabilité, ces acheteurs potentiels ont beaucoup de difficultés à être des propriétaires. C’est en effet un cas défavorable pour ces ménages peu fortuné. Pour sa part, le coutier Cafpi souligne l’impact que cela peut avoir sur la situation actuelle du marché immobilier dans le neuf et dans l’ancien, vu que ce sont ces derniers qui en constituent le plus grand part.

Je pose ma questionDes questions pour vos travaux ? Obtenez votre réponse personnalisée

Le relancement des primo-accédants sur le marché

C’est lors de la présentation d’une étude faite par l’Ifop : Les Français et l’accession à la propriété, que Cafpi a lancé son idée qui a pour finalité de faire revenir sur le marché de l’immobilier près de 150000 primo-accédants. Sa proposition consiste à instaurer un prêt à taux zéro élargi sur tous les logements anciens sans tenir compte des zones géographiques. Toutefois, cela sera conditionné par l’accomplissement de de . Cela permettrait aussi de revoir les habitats vides à la fois vétuste et en mauvais état. La proposition de Cafpi a donc un double enjeu : relancer le métier de la de bâtiments et pour les acquéreurs, miser sur une résidence principale en mauvaise état qui nécessite des travaux et payer moins cher. Ainsi, ils n’auront pas besoin d’emprunter beaucoup d’argent et par la suite, verseraient moins de mensualités.

Un petit rappel sur le prêt à taux 0 %

Pour accroitre le nombre de ménages propriétaires de résidence principale, le gouvernement a décidé de lancer le prêt à taux zéro. C’est une avance remboursable sans aucun intérêt qui est destiné à toutes personnes physiques. Cela concerne l’achat ou la de logements neufs. Ce prêt instauré par l’État est fait pour financer une partie des travaux, mais non pas la totalité. Ce qui implique qu’il doit être complété par d’autres financements comme des apports personnels ou des prêts immobiliers. Le montant du PTZ peut atteindre jusqu’à 89700 euros et se fixe en fonction du nombre de personnes qui vont occuper le logement, de son emplacement et de ses caractéristiques. Sachez que la somme à demander ne peut pas excéder le montant total des autres crédits supérieur à deux ans. Pour la durée de remboursement, cela dépend des ressources de l’emprunteur. Selon le cas, la durée s’étale entre 12 et 25 ans. En général, plus le revenu est élevé plus la durée est courte. Depuis janvier 2015, le prêt à taux zéro est disponible pour l’achat d’un logement ancien qui nécessite une rénovation. Ce PTZ est fait pour financer l’achat d’un logement ancien qui se trouve dans les zones rurales.

Le prêt est pour qui ?

Le prêt à taux zéro est destiné aux primo-accédants sous conditions de ressources qui ne sont pas encore propriétaires de résidence principale pendant les deux dernières années de la demande. Toutefois, il est aussi disponible pour les personnes titulaires d’une carte d’invalidité correspondant au classement dans le deuxième ou la troisième des catégories prévues dans l’article L.341-4 du Code de la sécurité sociale. Le PTZ est également fait pour les personnes victimes de catastrophe qui rend leur résidence principale inhabitable et pour les bénéficiaires d’une allocation adulte handicapé ou d’une allocation d’éducation spéciale. Le logement qui a nécessité la demande de prêt à taux zéro doit être utilisé comme résidence principale. Il ne peut être mis en location tant que le remboursement du prêt est encore en cours exception faite de chômage, d’invalidité grave, de décès ou de divorce.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2017 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account