Le chèque énergie : une aide financière pour vos travaux



Le Chèque énergie : une aide financière pour vos travaux

Les chèques énergie sont des aides financières destinées à aider les foyers même modestes dans la réalisation de travaux de rénovation énergétique ou au paiement des factures de chauffage. Mis en place en 2017, ces chèques énergie continuent d’être attribués sous certaines conditions. Qu’est-ce que le chèque énergie ? Comment fonctionne-t-il et à qui s’adresse-t-il ?

Quel montant pour ce chèque énergie ? Explications.

Le chèque énergie  : présentation

Création Chèque énergie

Mis en place par Madame Ségolène Royal, il est issu de la loi sur la transition énergétique et va en droite ligne des mesures prises et des dispositifs mis en place pour améliorer la performance énergétique dans l’habitat.

Objectif Chèque énergie

Le chèque énergie est reconduit depuis quelques années et, depuis le 1er janvier 2018, il remplace les tarifs sociaux des énergies : gaz naturel et électricité.
Cependant, au contraire de ces tarifs sociaux qui ne s’appliquent qu’à ces deux énergies, le chèque énergie inclut toutes les énergies de chauffage que sont : le bois, l’électricité, le fioul, le gaz naturel, le GPL.
Ce chèque énergie donne également des réductions et des droits à ceux qui en sont bénéficiaires, en plus de leur permettre d’alléger les factures d’énergie ou de travaux de rénovation. Par exemple, ils pourront avoir des réductions en cas de déménagement.

Présentation Chèque énergie

Le chèque énergie, reconduit en 2019, est une aide nominative permettant aux utilisateurs de payer leurs factures d’énergie. Ce chèque est envoyé au domicile des bénéficiaires sur conditions de ressources fiscales et selon la composition du foyer. Si vous en êtes bénéficiaire, vous le recevrez une fois par an.
L’attribution se fait automatiquement si vos ressources ont bien été déclarées (même si elles sont faibles ou nulles) aux services fiscaux.
A savoir : l’octroi et l’envoi du chèque énergie 2019 se fait automatiquement et personne n’est sensé vous démarcher par téléphone et encore moins vous demander des coordonnées bancaires par téléphone. Soyez vigilant car il existe des arnaques qui n’ont rien à voir avec l’administration du chèque énergie légale.

Dépenses pouvant être réglées grâce au chèque énergie
Le chèque énergie pourra servir à régler les dépenses suivantes :

  • Régler les factures d’énergie (électricité, gaz, fioul, bois) auprès des fournisseurs concernés ;
  • Acquitter les charges de chauffage incluses dans la redevance d’un logement foyer (maison pour personnes âgées, foyers de jeunes travailleurs…) conventionné à l’APL ;
  • Régler l’installation d’équipements ou appareils destinés à l’amélioration de la performance énergétique (travaux et installations ouvrant droit au CITE (Crédit d’impôt pour la Transition Energétique). Les travaux doivent alors être effectués par un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Bon à savoir : le chèque énergie est destiné à payer une facture unique. Il s’utilise en une fois et n’est pas divisible. Il n’est pas remboursable mais il est possible de reporter l’excédant sur une prochaine facture. Ce chèque n’est pas encaissable et il ne pourra être présenté en banque.

Attention : le chèque énergie est valable jusqu’au 31 mars de l’année qui suit celle de son émission. Il dispose d’une tolérance de 2 mois, jusqu’au 31 mai, dernière limite avant qu’il soit périmé. Les professionnels sont tenus d’accepter ce chèque s’il est présenté pour les dépenses éligibles.

 

De quel montant pourra être votre chèque énergie

Principe de calcul
Le  montant qui sera attribué à chaque chèque énergie est calculé en fonction du revenu fiscal de votre foyer et du nombre de personnes constitutif de ce foyer fiscal.
La moyenne pour l’ensemble des bénéficiaires de ce chèque énergie est estimée à 200 euros par an par foyer. Mais ce montant peut aller jusqu’à 277 euros pour les foyers à revenus très modestes.
On utilise le Revenu Fiscal de Référence (RFR) pour le calcul du plafond d’éligibilité. Ce RFR correspond à un montant de 7 700 euros par unité de consommation.
Montant annuel : exemples

  • Pour un foyer fiscal avec 1 Unité de Consommation (soit 1 personne seule) dont le RFR est inférieur à 5 600 euros, le montant du chèque énergie sera de 194 euros.
  • Pour le même foyer fiscal, même revenu, mais avec 2 UC (soit un couple), le montant du chèque énergie sera alors de 240 euros.
  • Avec une ou plusieurs personnes à charge et dans les mêmes conditions de revenu, le chèque s’élève alors à 277 euros.
  • Pour un foyer fiscal avec 1 Unité de Consommation (soit 1 personne seule) dont le RFR est compris entre 6 700 euros et 7 700 euros, le montant du chèque énergie sera de 98 euros.
  • Pour le même foyer fiscal, même revenu, mais avec 2 UC (soit un couple), le montant du chèque énergie sera alors de 113 euros.
  • Avec une ou plusieurs personnes à charge et dans les mêmes conditions de revenu, le chèque s’élève alors à 126 euros.

A qui s’adresser pour demander le chèque énergie ?
Pour les personnes qui sont éligibles, elles n’ont rien à faire de particulier. L’ASP (Agence de Services et de Paiement) est désignée pour émettre et envoyer le chèque aux bénéficiaires, grâce aux données qu’elle reçoit de la part du Centre des Impôts.
Il existe deux types d’envoi du chèque :

  • Format papier envoyé par voie postale,
  • Format dématérialisé envoyé via internet.

Pour toute information relative à l’utilisation de ce chèque, un numéro vert a été mis à la disposition des ménages : 0 805 204 805. Ils pourront aussi consulter le site mis en place par le gouvernement, à l’adresse : www.chequeenergie.gouv.fr.
Régler sa facture d’énergie avec son chèque énergie : comment procéder concrètement ?
Vous pourrez procéder de deux façons différentes pour régler votre facture de gaz naturel ou d’électricité.

  • Soit envoyer votre chèque énergie directement à votre fournisseur en y joignant une copie de la facture ou de l’échéancier pour que votre fournisseur puisse immédiatement vous trouver dans son fichier client ;
  • Utiliser le chèque énergie quand vous le recevez. Le montant sera alors déduit automatiquement de votre prochaine facture.

Vous devez faire le plein de fioul pour votre chaudière ? Vous avez besoin de bois pour alimenter votre poêle à bois ? Là encore, vous pouvez régler le fournisseur avec votre chèque énergie.
Nota : n’oubliez pas de vérifier la date de validité de votre chèque énergie. Elle figure sur le chèque. Il serait dommage de ranger provisoirement votre chèque à réception puis de l’oublier le moment venu !
Comment utiliser le chèque énergie 2019 pour vos travaux de rénovation énergétiques ?
Attention, pour pouvoir utiliser votre chèque énergie pour vos travaux de rénovation énergétique, vous devrez obligatoirement faire appel à un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Vérifiez bien cet élément lorsque vous ferez la recherche de votre artisan.
Premier cas : travaux réalisés avant la date de validité figurant sur le chèque
Vous pouvez utiliser le chèque pour payer vos travaux de rénovation énergétique.
Deuxième cas : vos travaux seront exécutés dans les deux années qui suivent
Vous avez un chantier à réaliser avec un artisan RGE, mais ces travaux de rénovation se feront après la date de validité du chèque énergie. Vous pouvez alors faire une demande avant la date d’échéance en vous rendant directement sur le portail internet, à l’adresse suivante : www.chequeenergie.gouv.fr pour obtenir un « chèque travaux » adapté à votre situation : il sera alors valable pour 2 années supplémentaires.
Si vous n’avez pas d’ordinateur à votre disposition, vous pouvez également téléphoner pour obtenir l’échange.
Vos travaux doivent être les mêmes que ceux qui bénéficient du crédit d’impôt pour la transition énergétique. Vérifiez donc bien que vous prévoyez de faire des travaux de rénovation éligibles au CITE.
Vous ne pourrez pas cumuler les chèques travaux au-delà de la durée maximale de 3 ans, prévue pour ce cas.

A qui s’adresser pour trouver un professionnel RGE et faire vos travaux avec votre chèque énergie ?
Si vous avez des projets de rénovation énergétique, vous serez bénéficiaire de plusieurs aides financières mises en place par l’Etat et les collectivités.
Selon les travaux réalisés et vos revenus, vous pourrez faire baisser considérablement la facture globale de vos travaux, mais il convient, en premier lieu, de contacter des professionnels RGE et de collecter plusieurs devis.
Vous pouvez aussi demander à un professionnel de vous indiquer si vos travaux sont éligibles à certaines aides et lesquelles. Il saura ainsi vous dire si vous pouvez utiliser votre chèque énergie pour votre projet de rénovation.
Nous pourrons vous indiquer, sur ce site, des professionnels proches de chez vous ayant des qualifications requises et sélectionnés pour leur sérieux et leur fiabilité.

 

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2020 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account