Fenêtre Crédit d’impôt 2019 : les travaux concernés par le CITE 2019



Fenêtre Crédit d’impôt 2019 : les travaux concernés par le CITE 2019
3.6 (71.94%) 72 votes

Crédit d’impôts 2019 fenêtres
Après avoir parlé de réduire le crédit d’impôts pour les fenêtres, il a été abordé la possibilité de le supprimer. La loi de finance 2019 a tranché puisque le Crédit d’impôt 2019 prendra bien en compte les travaux de rénovation des menuiseries et fenêtres, au moins jusqu’au 31 décembre 2019. Une occasion à ne pas laisser passer si vos fenêtres n’assurent pas une bonne performance thermique à votre logement. Explications.

Crédit d’impôt 2019 : pourquoi et quand changer vos fenêtres ?

Plusieurs problématiques vont amener à changer des fenêtres :

· Les fenêtres sont en simple vitrage et anciennes : elles laissent passer le froid et
l’humidité et vous le voyez par la condensation qui s’y dépose. Une déperdition
thermique importante se ressent sur le montant de vos factures : il est temps
d’envisager de changer vos fenêtres ;
· Les menuiseries sont anciennes et n’ont jamais été changées. Des fenêtres d’origine, même conçues en double vitrage peuvent montrer des signes de fatigue : problèmes d’étanchéité, matériau n’ayant pas été entretenu (bois par exemple) et étant endommagé, défaut lors de l’installation et problème de joints, etc.
· Vous voulez mettre en vente une maison dont le DPE (Diagnostic de Performance
Energétique) obligatoire, vous révèle un problème d’isolation au niveau des
fenêtres : pour donner une plus-value à votre bien, vous décidez de refaire les fenêtres en profitant du Crédit d’impôt 2019 ;
· Vous habitez dans un immeuble et votre appartement a encore des fenêtres en simple vitrage. Pour un meilleur confort thermique et acoustique (limiter les bruits de la rue, nuisibles à votre bien-être), pourquoi ne pas profiter de ce crédit d’impôt pour faire poser un double-vitrage en 2019 ?
A savoir : un remplacement de fenêtres pour des fenêtres plus performantes permet de gagner 3 à 4° de chaleur en hiver et de garder une maison plus fraiche lors de canicules en été. Vous verrez rapidement une différence d’un point de vue confort thermique, mais aussi par rapport au montant de la facture énergie.

Fenêtres performantes ou pas ? Faites le point avec un professionnel et profitez du crédit d’impôt 2019 !
D’un point de vue technique, la performance d’une fenêtre doit répondre à plusieurs critères.
Il peut s’avérer utile de demander l’avis d’un spécialiste. S’il s’avère que des travaux doivent être entrepris pour changer vos fenêtres, profitez-en pour demander quelques devis à des professionnels RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Mesurer la performance des fenêtres : comment çà marche ?
Un professionnel commence par mesurer la performance thermique des fenêtres pour savoir si elles ont besoin d’être remplacées. Il faut savoir que certaines normes devront être respectées lors de la pose des nouvelles fenêtres si vous voulez bénéficier de votre crédit d’impôt 2019 et d’autres aides (voir plus loin).
La performance thermique se mesure avec un coefficient appelé coefficient de transmission thermique (Ug), lequel est basé sur plusieurs critères :

· Critère de transmission thermique / Uwindow (Uw) : il sert à mesurer l’isolation
thermique en prenant en compte toute la fenêtre (partie vitrée + menuiserie). Ce
coefficient est exprimé en Watt par m².
· Critère de transmission solaire / Swindow (Sw) : il mesure l’aptitude d’une fenêtre à
laisser passer l’énergie provenant du soleil, ce qui correspond à la capacité
d’absorption de la chaleur solaire.
· Critère de transmission lumineuse / TLwindow (TLw) : il est important qu’une fenêtre laisse aussi passer la luminosité, surtout si vous habitez par exemple un logement assez sombre.

En définitive, le professionnel RGE va s’assurer que le coefficient (Ug) est au plus bas, ce qui est révélateur d’une isolation thermique performante. A l’inverse, si le résultat (Ug) est trop élevé, il est plus que nécessaire de faire des travaux de rénovation sur vos fenêtres.

Renforcer l’isolation thermique des fenêtres avec un vitrage plus épais
Vous ne vous poserez pas la question si vous avez de vieilles fenêtres et du simple vitrage, d’autant plus que les fenêtres se couvrent de buée à la moindre occasion et que, lorsque vous passez la main devant la fenêtre fermée, elle laisse pénétrer l’air. Profitez alors du Crédit d’impôt 2019 pour faire changer votre vitrage.

Là où vous pouvez être hésitant c’est sur la qualité de vitrage qui s’adapte le mieux à votre cas. Il existe en effet plusieurs choix possible :
· Faire poser un survitrage pour améliorer la performance thermique d’un simple vitrage existant (valable si la vitre d’origine n’est pas rayée ou endommagée, sinon, il vaut
mieux l’ôter et faire poser un double vitrage) ;
· Faire poser un double-vitrage : il améliore déjà considérablement la performance
thermique et acoustique de vos fenêtres ;
· Opter pour du triple-vitrage.

Les autres critères pour renforcer l’isolation thermique des fenêtres
Un professionnel RGE qui a un oeil averti pourra vous conseiller sur le travail à faire.
N’hésitez pas à demander plusieurs devis afin de comparer les propositions.
Il se peut en effet que vous puissiez vous contenter d’un survitrage. Vous conservez alors les menuiseries d’origine car elles sont parfaitement isolantes et en bon état. Cela peut se faire à peu de frais.

A l’inverse, vous pouvez être face à un cas extrême où vous décidez de faire changer les menuiseries anciennes et de faire poser des fenêtres en double ou triple vitrage. Prenez toujours l’avis d’un professionnel car le choix des menuiseries ne se fait pas seulement en fonction de goûts esthétiques et des prix mais en prenant en compte les capacités d’isolation de chaque matériau (bois, aluminium, mixte bois/alu, ou PVC).

L’épaisseur et l’espacement inter-vitrage vont jouer un rôle important sur l’isolation
thermique.
Soyez pointilleux sur la performance thermique de vos fenêtres
Seul un professionnel RGE pourra vous orienter sur le bon choix de vos nouvelles fenêtres car il connait les critères techniques obligatoires qui vous permettront de bénéficier du Crédit d’impôt fenêtre 2019.

Par exemple, les coefficients répondent à des normes précises obligatoires :
Fenêtres et portes-fenêtres
· Il faut que le rapport Uw doit être égal ou inférieur à 1,3 W/m².K et le Sw (facteur de
transmission solaire) devra être égal ou inférieur à 0,3 ;
Ou bien
· Le rapport UW doit être égal ou inférieur à 1,7 W/m².K et le SW devra être égal ou
inférieur à 0,36.
Fenêtres de toit
· Il faut que le rapport Uw doit être égal ou inférieur à 1,5 W/m².K et le Sw (facteur de
transmission solaire) devra être égal ou inférieur à 0,36 ;
Pose d’un nouveau vitrage dont l’isolation est renforcée
· Il faut que Ug soit égal ou inférieur à 1,1 W/m².K
Par ailleurs, pour vous assurer d’avoir des fenêtres qualitativement impeccables, vous pouvez choisir des labels et des certifications telles que :
· Qualité et performance des fenêtres : optez pour les certifications NF CSTBat (décernées par le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment) et NF Fenêtre Bois ;
· Performance thermique/acoustique de vos fenêtres : choisissez un label Acotherm ;
· Etanchéité des doubles vitrages : une assurance de qualité peut vous être donnée par une
certification émise par l’association CEKAL.
Ces certifications sont conseillées mais ne représentent pas un critère d’obligation pour le crédit d’impôt contrairement aux normes techniques d’isolation thermique vues précédemment.

Changement de vos fenêtres, le crédit d’impôt 2019 vous aide à financer les travaux

Montant du crédit d’impôt fenêtres en 2019
Si le montant applicable aux travaux de rénovations pour les fenêtres a été revu à la baisse, il a aussi été question, à un moment donné, de le supprimer. Le Crédit d’impôt n’est d’ailleurs plus attribué pour la pose des volets roulants isolants et pour les portes d’entrée, et ce, depuis janvier 2018.
Toutefois, la loi de finance 2019 a tranché en maintenant un Crédit d’impôt fenêtres de 15 % jusqu’à fin décembre 2019.

Il faut dire que l’argument économique et écologique fait toujours pencher la balance en faveur des aides car l’Etat souhaite aider plus de ménages à engager des travaux de rénovation thermique, afin de consommer moins d’énergie et de limiter l’impact négatif d’une surconsommation sur la planète.
Concrètement, il s’agit d’une déduction fiscale de 15 % du montant global de la facture de changement ou de rénovation de vos fenêtres avec un plafonnement de ce montant à :
· 8 000 euros (personne seule)
· 16 000 euros (ménage fiscal : couple sans enfant)
· 16 000 euros + 400 euros (ménage fiscale : couple avec 1 enfant)
(et 400 euros pour chaque enfant supplémentaire au sein du foyer fiscal).
Règles d’éligibilité pour le Crédit d’impôt fenêtres 2019
Certaines conditions doivent être respectées pour bénéficier du CITE fenêtres, notamment :
· Etre propriétaire, locataire ou occupant à titre gratuit du logement où se font les
travaux de rénovation et être domicilié fiscalement en France (on vous demandera
bien sûr de présenter certains justificatifs) ;
· Les travaux doivent concerner le logement principal –maison ou appartement.
· Le logement doit être achevé depuis plus de 2 ans.
· Respecter l’éco-conditionnalité : c’est-à-dire, choisir un artisan RGE ou une entreprise
BTP certifiée RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) et faire l’achat des
matériaux et les travaux de pose par le même professionnel.
· Le passage du simple vitrage au double ou triple vitrage devra impérativement
respecter les critères techniques de performance thermique.

Crédit d’impôt fenêtres 2019 et autres aides
Le crédit d’impôt fenêtres applicable jusqu’à fin 2019, peut être cumulé avec d’autres aides financières ce qui permet de faire encore baisser le montant de la facture globale de vos travaux.

Avant de savoir si vous êtes éligibles à ces différentes aides, nous vous conseillons de faire chiffrer vos travaux de rénovation fenêtres par plusieurs professionnels RGE. Ces devis travaux pourront vous servir à demander les aides adaptées à votre cas et qui pourront être :

· L’Eco-prêt à taux zéro consenti par certaines banques ayant adhéré au programme
d’aides de l’Etat,
· La TVA réduite de 5,5 % ;
· Les aides de l’Anah (selon certains plafonds de revenus) ;
· Les primes et aides de fournisseurs d’énergie ;
· Les aides des collectivités territoriales.
Enfin, songez que si l’hiver ne se prête pas toujours à ce type de rénovation (contraintes liées au climat), avec l’arrivée des beaux jours, c’est le moment d’envisager ce type de travaux !

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2019 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account