Isolation des combles à 1euro : disponible pour tous CITE 2019



Isolation des combles à 1euro : disponible pour tous CITE 2019
3 (60.62%) 130 votes

Depuis Mars 2019 il n’y a plus de condition de ressources pour bénéficier de l’isolation à 1euro chez certains prestataires.

Plus d’information sur cette page

L’isolation des combles est la priorité dans une maison qui n’est pas isolée car c’est par le toit que la déperdition de chaleur est la plus importante. Il faut commencer par isoler lorsque l’on souhaite améliorer le confort thermique d’une maison, bien avant le changement d’une chaudière ou d’un chauffage.

Si les travaux peuvent représenter un coût élevé, ne négligez pas la qualité de l’isolant et passez toujours par un professionnel qualifié pour ce type de pose.

Pour faire baisser la facture, l’Etat met à disposition des aides financières, comme le crédit d’impôt, dont les règles s’appliquent toujours en 2019, en attendant plus d’informations de la Loi de Finance.

De bonnes raisons de ne pas laisser passer l’occasion de faire des travaux d’isolation dans vos combles !

Profitez de l’isolation pour 1 euro pour tous

Pourquoi profiter du crédit d’impôt 2019 pour faire l’isolation des combles ?

Limiter les dépenses en soignant l’isolation des combles

Vous ne savez pas encore si vous allez faire les travaux d’isolation dans les combles ? Voici toutes les bonnes raisons d’envisager ce type de travaux :

Pour éviter les déperditions de chaleur : en effet, lorsque vous chauffez une pièce, la chaleur a tendance à monter et si le haut de la maison n’est pas isolé suffisamment, la perte de chaleur est très importante. Vous devrez alors monter le chauffage et payer plus ! Selon l’Ademe, entre 25 et 30 % des déperditions se font par la toiture, à cause d’une isolation inexistante ou mal étudiée ;

Notez que les dépenses en énergies peuvent être similaires au cœur de l’été si vous avez installé une climatisation car si l’isolation des combles fait défaut, la chaleur extérieure s’engouffrera plus facilement par le toit et vous devrez climatiser davantage. Encore une fois, un défaut d’isolation des combles entraine une hausse de la facture d’électricité ;

Avec une maison bien isolée et si l’isolation des combles respecte bien les critères de la réglementation thermique (notamment, qualité de l’isolant et coefficient de résistance thermique), vous ferez des économies sur vos factures d’énergie et parallèlement vous limiterez les émissions à effet de serre, ce qui sera aussi un plus pour le respect de l’environnement.

 

L’isolation des combles est essentielle pour tous types de combles La question de l’isolation des combles peut se poser lorsque l’on désire aménager les combles pour en faire des pièces à vivre, mais que dire de l’isolation des combles lorsque l’on ne dispose que de combles perdus ?

Dans tous les cas, l’isolation des combles est indispensable et vous pourrez bénéficier d’un crédit d’impôt si vous faites réaliser ces travaux en 2019. Combles perdus, combles aménageables ou combles habitables, il faut assurer une bonne isolation de cette partie de votre maison pour ne pas gaspiller l’énergie (chauffage, climatisation), mais aussi pour rendre l’ensemble d’une maison plus saine car une maison mal isolée peut également présenter des problèmes d’humidité importants, nocifs pour la maison et pour la santé de ses habitants. L’isolation des combles va prendre en compte la toiture, les parois (murs) et le sol.

Les isolants pourront différer en fonction des zones à couvrir : isolants en panneaux, en rouleaux, etc. La qualité du matériau de l’isolant pour l’isolation des combles dépend aussi des surfaces à couvrir :

Chanvre ou fibre de bois pour les sols ;

Polystyrène expansé, laines minérales pour les parois

 

Pour les maisons qui souffrent de l’humidité, l’ajout d’un pare-vapeur peut être recommandé.

Après les travaux d’isolation des combles, des économies d’énergie à la clef ! L’investissement de départ pour les travaux d’isolation des combles est très vite amorti. D’une part, vous bénéficiez du crédit d’impôt 2019 et d’autres aides financières de l’Etat qui font baisser considérablement le montant de la facture et, d’autre part, à court terme, vous constaterez que le montant de vos factures d’énergie est en baisse et que les économies que vous pouvez réaliser amortissent les frais de départ de vos travaux.

Vous pourrez ainsi réaliser des économies d’énergie pouvant atteindre 451 euros/an en faisant des travaux d’isolation des combles.

Le crédit d’impôt 2019 pour faire baisser la facture

L’aide de l’Etat permet de faire baisser la facture d’énergie et vous constaterez ensuite des économies pouvant aller jusqu’à 30 % si vous faites réaliser des travaux d’isolation des combles en profitant de ce crédit d’impôt. Pourquoi ne pas en profiter ?

Comment fonctionne le crédit d’impôt 2019 pour isoler les combles ?

Le CITE 30 % ou Crédit d’impôt pour la Transition Énergétique concerne les personnes résidant en France et qui :

Font faire des travaux d’isolation des combles par exemple ou d’autres types de travaux, mais impérativement dans leur résidence principale ;

Cette résidence principale (maison ou appartement) doit être achevée depuis 2 ans ;

Sont propriétaires, locataires ou occupants de la résidence concernée par les travaux.

A noter qu’il n’y a plus de condition de revenus pour pouvoir bénéficier de l’isolation pour 1euro chez certains prestataires (ex:EBS isolation)

 

Pour bénéficier de ce crédit d’impôt 30 %, il est impératif que vous passiez par un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Nous vous conseillons de contacter plusieurs artisans RGE avant de faire réaliser les travaux et de comparer les devis.

Profitez de l’isolation pour 1 euro pour tous

Dépenses éligibles au crédit d’impôt 2019

Le crédit d’impôt, concernant aussi bien la main d’oeuvre que la fourniture, et d’un montant de 30 % est applicable selon certains plafonds qui peuvent varier d’un foyer fiscal à l’autre. Par exemple, le plafond sera de 8 000 euros pour une personne célibataire, veuve ou divorcée, mais il sera de 16 000 euros pour un couple marié ou pacsé sans enfant. Lorsqu’il y a des enfants dans le foyer, le montant plafonné est de 16 000 euros + 400 euros par enfant à charge.

Retenez donc que tous les travaux qui ont un montant supérieur à ces plafonds, ne sont couverts par le crédit d’impôt qu’à hauteur du plafond applicable et que le surplus n’est pas inclus dans le calcul du crédit d’impôt. Ces plafonds étant applicables sur cinq années glissantes, cela signifie que si dans les 5 années suivantes, vous entreprenez d’autres travaux de rénovation, les travaux précédents sont pris en compte dans les calculs des plafonds. Bénéficier d’un crédit d’impôt pour isoler ses combles en 2019 : oui, à condition de respecter des critères précis

L’isolation des combles doit suivre des règles rigoureuses. Elles sont reprises sur la réglementation thermique en vigueur (RT 2012) et devront être respectées au moment des travaux. Rassurez-vous, si vous passez par un professionnel RGE, il connait tout de la règlementation thermique et pourra justifier d’avoir respecté les normes techniques qui concernent notamment les critères de performance suivants :

La résistance thermique (RT) devra être :

RT ≥ 4,5 m2.K/W pour les travaux d’isolation qui concernent les toitures terrasses ;

RT ≥ 6 m2.K/W pour les travaux d’isolation des combles aménagés et des rampants de toiture ;

RT ≥ 7 m2.K/W pour les travaux d’isolation des planchers de vos combles perdus ou des rampants de toiture et plafonds des combles.

 

Plafonnement des dépenses d’isolation des combles

Les plafonds vont dépendre du type d’isolation pratiqué. Si vous préférez faire l’isolation des parois opaques par l’extérieur, le plafond sera différent par rapport à une isolation par l’intérieur. Dans ces cas précis, le plafonnement est :

De 100 euros / m² pour l’isolation par l’intérieur ;

De 150 euros / m² pour l’isolation par l’extérieur.

Isolation des combles et crédit d’impôt 2019 : ne pas négliger la qualité de l’isolant

 

Un isolant approprié pour l’extérieur, ne le sera pas forcément pour l’intérieur. Idem pour les murs, les parois et les planchers. Il faut donc vraiment faire confiance à un professionnel qualifié pour bien faire isoler les combles. Outre certains critères techniques, comme la résistance thermique ou l’épaisseur d’isolant, qui sont obligatoires pour bénéficier de certaines aides financières de l’Etat, d’autres critères de qualité sont importants et il ne faut pas les négliger. Vous pourrez privilégier les professionnels qui ont une certification Qualibat en plus d’être certifiés RGE.

Il existe plusieurs qualités d’isolants et chacun aura ses propres caractéristiques techniques :

Les isolants naturels,

les isolants minéraux

les isolants synthétiques

 

L’isolant naturel plait pour son respect de l’environnement et pour son aspect économique. Il faut savoir qu’il respecte les normes européennes en termes de conductibilité thermique. Cet isolant qui peut être, notamment, la laine de chanvre, de coton, la fibre de bois ou l’isolant en ouate de cellulose, ont aussi une fonction de régulation de l’humidité. Ce type d’isolant est souvent privilégié dans le choix des isolants pour les combles.

L’isolant minéral souvent conçu à partir du sable ou du verre recyclé est très efficace lorsque le climat est très froid. Il offre une très bonne résistance, il est incombustible. Mais il dégage pas mal de poussière durant sa mise en place et cela peut être contraignant pour le professionnel qui s’occupe de l’isolation.

L’isolant synthétique, comme le polystyrène expansé offre également une bonne résistance thermique et est parfait pour les murs, les sols et les toitures. L’utilisation d’un isolant synthétique ne représente pas un risque élevé sur l’environnement, même si beaucoup préfèrent opter pour un isolant naturel.

Isolation des combles : se faire aider par le Crédit d’impôt 2019… et les autres aides

A condition de de passer par un professionnel certifié pour faire réaliser vos travaux d’isolation des combles, vous pourrez aussi bénéficier d’autres aides financières à côté du crédit d’impôt 30 %.

Tout ceci fera baisser le montant de la facture travaux. Il s’agit par exemple :

De l’Eco-Prêt à taux zéro ;

De la TVA à taux réduit de 5,5 % ;

Des aides de l’Anah (pour les foyers modestes et sous conditions de revenus) ;

Des primes (primes des collectivités et prime énergie)

 

A noter : pour savoir, bien avant le début de vos travaux, si vous répondez à tous les critères et de combien vous pourrez, grâce aux aides, faire baisser le montant de votre facture, pensez à collecter les devis auprès des professionnels pour les présenter avec vos demandes de subventions.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2019 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account