Nouvelle mesure : Crédit d’impôt et éco-PTZ

Notez cet article

Un nouveau coup de pouce du gouvernement pour les particuliers souhaitant réaliser des travaux de rénovation énergétique. Le crédit d’impôt transition énergétique et l’éco-prêt à taux zéro peuvent désormais être cumulés, sans conditions de ressources.

Cumulez et

Depuis le 1er mars tous les particuliers peuvent bénéficier des deux dispositifs d’aides financières : le CITE et l’éco-PTZ, sans conditions de ressources.
Jusqu’ici ce cumul n’était accordé que lorsque le montant des revenus du foyer fiscal ne dépassait pas 25.000 euros pour une personne seule et 35.000 euros pour un couple, majorés de 7.500 euros supplémentaires par personne à charge. Le revenu n’est désormais plus pris en compte, vous pouvez donc cumuler les deux aides sans conditions de ressources. Une nouvelle mesure qui sera inscrite dans la loi de finance rectificative.

Je pose ma questionDes questions pour vos travaux ? Obtenez votre réponse personnalisée

 
Pour rappel, le CITE permet de réduire vos impôts sur le revenu de 30% des dépenses réalisés pour des travaux d’efficacité énergétique et/ou l’installation d’équipements utilisant les énergies renouvelables. Accessible aux propriétaires occupants et locataires, le montant des dépenses est plafonné à 8.000 euros par personnes. Pour bénéficier de cette aide vous devez faire appel à un professionnel qualifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Applicable depuis le 1er septembre 2014, il est reconduit pour l’année 2016.

De son côté, l’éco-PTZ permet de bénéficier d’un prêt à taux d’intérêt nul d’un montant maximal de 30 000 euros pour financer des travaux d’amélioration de la performance énergétique. Accessible à tous les propriétaires sans conditions de ressources. Pour bénéficier de cette aide vous devez faire appel à un professionnel qualifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Un eco-PTZ complémentaire

A partir du 1er juillet 2016, il sera également possible d’obtenir un éco-prêt à titre complémentaire pour financer d’autres travaux de rénovation énergétique sur le même logement, et par le même propriétaire, dans la limite d’un montant cumulé des deux prêts de 30.000 euros. L’offre d’avance complémentaire doit être émise dans les 3 ans qui suivent l’offre initiale.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2016 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account