Réduction d’impôt : déclarez vos crédits d’impôt travaux

Réduction d’impôt : déclarez vos crédits d’impôt travaux
4 (80%) 1 vote

Vous avez effectué des travaux éligibles au crédit d’impôt, n’oubliez pas de les déclarer sur votre déclaration d’impôt sur le revenu !

Mis en place par le gouvernement pour vous aider financièrement à réaliser des travaux de rénovation énergétique, le crédit d’impôt développement durable (CIDD) fait désormais partie intégrante du paysage fiscal français. Mais s’il est de plus en plus connu, ses conditions d’obtention le sont moins. Pour vous aider à vous y retrouver, BienChosir.fr fait le point sur les travaux visés et les taux applicables…

Quels sont les travaux visés ? Et quels sont les taux applicables ?

Les Secteurs Crédit d’impôt
2014 – 2015
Crédit d’impôt 2014 – 2015
Bouquet travaux*
Eolienne
15 %
25%
Chauffe-eau Solaire
15 %
25%
Chauffe-eau Thermodynamique
15 %
25%
Chaudière Gaz à Condensation
15 %
25%
Pompe à Chaleur Air-Eau
15 %
25%
Pompe à Chaleur Géothermique
15 %
25%
Isolation des fenêtres
15 %
25%
Chaudière à granulés de bois (achat)
15 %
25%
Chaudière à granulés de bois (remplacement)
15 %
25%
Poêle à granulés de bois (achat)
15 %
25%
Poêle à granulés de bois (remplacement)
15 %
25%
Isolation du sol
15 %
25%
Isolation des combles ou des murs
15 %
25%
Isolation de toitures
15%
25%
Diagnostic de performance énergétique (DPE)
15 %
25%
Monte-escalier
15 %
25%

Bouquet de travaux : comment ça marche ?

Si un couple équipe son habitation d’un chauffe-eau solaire et décide d’isoler ses combles  (100 m²), il aura droit à un crédit d’impôt de 25% (en bouquet de travaux). Le montant des dépenses éligibles sera de 16 000 €.

Concrètement, si le couple fait l’achat d’un chauffe-eau solaire pour la somme de 6 000 €, son crédit d’impôt sera de 1 500 €. Pour ce qui est de l’isolation des combles perdus, si le couple dépense 4 000 €, il pourra bénéficier d’un crédit d’impôt de 1 000 €. Il pourra alors déduire la somme de 2 500 € sur le montant de ses impôts sur le revenu.

Crédit d’impôt : quels plafonds ?

La loi de finances 2014 / 2015 prévoit un plafonnement des niches fiscales. En application de cette disposition fiscale, les crédits d’impôt voient leur montant limité à 10 000 €. Le montant maximum des dépenses éligibles au crédit d’impôt est de 8 000 € pour une personne seule et de 16 000 € pour un couple.

Des plafonds spécifiques ont été mis en place :

  • pour les dépenses d’acquisition et de pose de matériaux d’isolation thermique des parois opaques, les plafonds sont de 50 € par m² pour les parois opaques isolées par l’extérieur et de 100 € par m² pour les parois opaques isolées par l’intérieur.

Qui peut en bénéficier ?

Les occupants d’une habitation qu’ils soient propriétaires ou locataires (depuis le 1er janvier 2014, les propriétaires bailleurs ne sont plus éligibles à cette aide) peuvent prétendre au crédit d’impôt travaux.  De plus, le crédit d’impôt développement durable est désormais subordonné à la réalisation d’un bouquet travaux. Seuls les ménages qui bénéficient du plafonnement de la taxe d’habitation peuvent réaliser des mono travaux et profiter du crédit d’impôt. Pour les résidents en France, le revenu fiscal de référence est de :

  • 25 005 € pour un célibataire,
  • 35 444 € pour un couple,
  • 40 042 € pour un couple avec 1 enfant,
  • 44 640 €  pour un couple avec 2 enfants.

Ces barèmes sont différents pour les personnes vivant dans les Dom-Tom.

1 Commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2018 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account