Certifications et labels pour la rénovation

artisan-tel
Notez cet article

, amélioration, agrandissement… Vous voulez savoir à quoi correspondent les et les pour choisir un professionnel capable de tout maîtriser et qui saura vous conseiller efficacement. Quelques éclaircissements pour vous aider à trouver le signe de qualité qui vous convient.

Certification et label, ça sert à quoi ?

Les certifications et les labels garantissent un niveau de qualité supérieur des services donnés et des matériaux achetés. L’objectif de ces signes de qualité est de vous informer lorsque vous souhaitez acheter un bien ou un service. Vous pouvez ainsi cibler le résultat que vous souhaitez atteindre, être guider pour y parvenir et vérifier la performance globale de votre logement. Les professionnels ou matériaux labellisés et /ou certifiés sont des garanties supplémentaires pour vos projets travaux en terme d’efficacité, de performance énergétique et de sécurité à l’usage, pour une maison confortable, saine et économe.
Une certification entraîne des démarches supplémentaires et un surcoût initial. Ce surcoût est cependant largement compensé par la qualité et la fiabilité des services rendus et par les économies d’énergie engendrées au cours de années. D’autant plus qu’une telle démarche peut vous donner droit à des aides financières de l’État, tel que le crédit d’impôt, les aides de l’Anah… Les labels et certifications apportent également une plus-value non négligeable à votre maison lors de la revente.

Quelle différence entre certification et label ?

Les certifications et les labels sont des démarches volontaires des professionnels qui souhaitent apporter la preuve qu’ils respectent des engagements décrits dans un document de référence, fondé sur une norme. Ces engagements font l’objet de contrôles par une instance.
– Pour le label, ce référentiel peut provenir d’organismes publics ou privés. C’est pourquoi il convient de porter une attention particulière sur l’origine et la fiabilité de l’organisme “labellisateur”.
– Pour la certification, le référentiel est élaboré par un organisme officiel et indépendant. Cet organisme va s’assurer que les processus de contrôles sont bien effectués et qu’il y ait impartialité et indépendance dans les décisions qui sont prises. C’est une démarche encadrée par la loi. Le professionnel ne possédant pas de certification a soit fait le choix de ne pas faire de demande de certification, soit il n’a pas atteint le niveau de qualité demandé.

Je pose ma questionDes questions pour vos travaux ? Obtenez votre réponse personnalisée

Certifications et labels… Quelques signes de qualité

La certification NF Habitat
NF Habitat, certification de référence en matière de rénovation, est une certification multi-critères, qui concerne à la fois la qualité de vie, le confort, la santé, le respect de l’environnement et aussi la performance économique. Repère de qualité pour un projet réussi, le professionnel qui porte cette certification est engagé dans une démarche de qualité des travaux, du prix, des délais et des performances. Ce dernier possède un certificat avec son numéro de titulaire qui est valide 4 ans, durée pendant laquelle il fera l’objet de contrôles sur des chantiers en cours. Tout écart est suivi jusqu’au constat de son traitement effectif.
Associé à la marque HQE, NF Habitat HQE atteste d’un niveau de performance supérieur, en s’appuyant sur le cadre de référence de l’habitat durable.

Les labels chez Promotelec
Promotelec, organisme de certification indépendant, valorise la sécurité, l’économie d’énergie et la qualité des installations électriques dans l’habitat. Cette certification prend la forme d’un label, pour des logements neufs : Label Promotelec Habitat Neuf ou rénovés : Label Promotelec Habitat Existant. Ces labels sont organisés autour de trois axes, le confort thermique (chauffage, gestion & pilotage), l’eau chaude sanitaire, et l’équipement électrique.

La certification NF Fenêtre
Les fenêtres certifiées NF sont des produits contrôlés par un organisme indépendant pour garantir une qualité de construction et une performance d’utilisation sur le long terme : résistance au vent, imperméabilité à l’air, isolation thermique, étanchéité à l’eau, essais mécaniques, effort de manœuvre, endurance ouverture-fermeture, affaiblissement acoustique.
La certification NF assure la conformité aux normes françaises, européennes et internationales.

Le classement UPEC
Le classement “UPEC” a pour objectif d’identifier des niveaux de performance qui correspondent à des sollicitations identifiées pour les revêtements de sol.

– U = Usure à la marche
– P = Poinçonnement, chute d’objet, déplacement de meubles, chaise à roulettes, engins de manutentions
– E = comportement à l’Eau
– C = tenue aux tâches et agents Chimiques
Ces lettres sont suivies de chiffres croissants correspondant à des niveaux de résistance croissante : U2 P3 E3 C1.
Plus le chiffre est élevé, plus le comportement aux critères correspondants est bon.
Pour une cuisine il faut donc privilégier un revêtement de sol dont les valeurs sont élevés pour les chiffres de E e C. Pour les couloirs, le salon et l’entrée les chiffres de U et P….

La certification ACERMI
La certification ACERMI repose sur les référentiels européens et s’applique à tous les isolants y compris les isolants d’origine végétale, animale et les produits minces réfléchissants… Les produits certifiés sont reconnaissables par un marquage ACERMI sur leurs emballages et permettent de répondre aux exigences de la réglementation thermique française, RT 2012.

1 Commentaire
  1. Lucie 7 mois Il y a

    Merci pour l’article qui explique entre le label et la certification.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2016 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account