Travaux : comment obtenir le certificat de conformité électrique ?


Travaux : comment obtenir le certificat de conformité électrique ?

Notez cet article

Certificat de conformité électrique : c’est quoi, au juste ?

Afin de réduire les risques d’incendies trouvant leur origine dans une défaillance électrique (chaque année,en France, pas moins de 40 000 incendies liés à un incident d’ordre électrique sont à déplorer), le gouvernement a non seulement mis en place une spécifique mais il a aussi créé un organisme chargé de veiller à ce qu’elle soit respectée. En effet, c’est au Consuel (COmité National pour la Sécurité des Usagers et de l’Électricité) que revient la charge de vérifier la conformité des installations électriques des bâtiments neufs (depuis le 14 décembre 1972) ainsi que, depuis 1972, de ceux dont l’importance des travaux de rénovation a nécessité une mise hors tension.

Certificat de conformité électrique : à quoi ça sert, exactement ?

Ce document délivré par le Consuel est d’une importance capitale. Et pour cause, le certificat de conformité électrique est exigé par tout distributeur d’électricité (que ce soit ErDF ou bien une quelconque régie locale) avant que le compteur ne soit mis en service et que le raccordement au réseau ne soit effectué. En clair, en l’absence de certificat de conformité électrique, vous ne devrez compter que sur les chandelles pour vous éclairer…

Estimez le prixQuel prix pour mon installation électrique ?Obtenez une estimation immédiate

Certificat de conformité : comment le décrocher ?

Dans le cas où vos travaux d’électricité auraient été confiés à un professionnel, les démarches visant à obtenir le certificat de conformité s’effectueront le plus souvent sans aucun problème.
 En revanche, si votre installation électrique a fait l’objet d’une intervention réalisée par un non-professionnel, alors le Consuel sera (et bien souvent, à juste titre !) plus pointilleux…
Vous devrez tout d’abord commander une attestation de conformité. Une fois reçue par voie postale, vous la remplirez puis la retournerez dans un délai d’au moins 20 jours avant la date prévue pour le raccordement. Un technicien se déplacera pour contrôler l’état de votre installation. S’il estime que tout est en règle, alors il vous délivrera un visa favorable. Dans le cas contraire, vous devrez remettre votre installation aux normes et programmer une contre-visite.

Certificat de conformité : combien ça coûte ?

Le contrôle qu’effectue le Consuel a un coût fixe de 113,52 €. Mais s’il ressort de l’examen que votre installation électrique n’est pas aux normes, une contre-visite sera programmée et vous devrez en assumer les frais…

1 Commentaire
  1. Bureaux à Paris 3 années Il y a

    Un certificat de conformité est avant tout fait pour rassurer les futurs utilisateurs d’un bien immobilier. Dans le cadre d’une utilisation professionnelle, son importance se situe surtout dans la sécurité fournie aux futurs employés. C’est pourquoi je dirai que s’en procurer n’est pas une obligation, c’est un devoir.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2017 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account