Prix pour poser une gouttière

Prix pour poser une gouttière
5 (100%) 5 votes

Lors de la construction d’une maison neuve ou pour la rénovation d’une ancienne demeure, la question de la gouttière est primordiale même si on la considère souvent secondaire sur l’ensemble d’une toiture. La gouttière évacue les eaux de pluies et permet de limiter les infiltrations dans les parois, tout en jouant un rôle sur l’évacuation des salissures sur la toiture.
Il est essentiel de choisir sa gouttière avec soin et d’opter pour le matériau idéal, tant en esthétique qu’en longévité et robustesse. De même qu’il faut trouver le bon professionnel qui posera votre gouttière dans les règles de l’art. Zoom sur les gouttières et les prix d’achat et d’installation.

Quel matériau choisir pour ma gouttière ?
L’un des critères qui entre en compte dans le prix final est tout d’abord le matériau choisi.
Viennent ensuite la dimension de la gouttière, le modèle choisi et les frais d’installation qui varient selon les autres critères et la configuration du toit (exemple : plus ou moins pentu).
Que choisir entre le cuivre, assez luxueux et esthétique, mais très cher à l’achat, le PVC, léger et facile à manipuler, à prix très abordable et les autres matériaux comme le zinc ou l’aluminium ? Faisons le point.
Gouttière PVC
Ses plus : ce matériau se présente en plusieurs coloris ce qui permet de l’adapter à la teinte globale d’une façade pour rendre votre gouttière plus discrète. C’est un matériau économique et très facile à manipuler du fait de sa légèreté.
Ses moins : il n’a pas la robustesse d’autres matériaux comme le zinc ou l’alu. Il est réservé exclusivement aux gouttières pendantes. Il reste déconseillé dans les zones où les variations de températures sont très importantes et les intempéries fréquentes.
Coût indicatif au mètre linéaire : environ 6 euros (hors pose)
Gouttière cuivre
Ses plus : le cuivre est un matériau de bel aspect qui offre plus d’esthétisme à votre gouttière et qui a une solidité à toutes épreuves puisqu’il résiste bien aux conditions climatiques extrêmes de montagne par exemple ou à l’air iodé du littoral. Il est souvent privilégié pour les maisons anciennes mais il convient bien à tous les types de façades. Ses moins : son coût est élevé. La pose d’une gouttière en cuivre nécessite des travaux un peu plus complexes que d’autres matériaux. Coût indicatif au mètre linéaire : environ 30 à 36 euros (hors pose)

Gouttière aluminium
Ses plus : voici un matériau qui convient à tout modèle de gouttières ! Il se présente en plusieurs teintes, ce qui permet de l’adapter en fonction de la façade. Les gouttières alu offrent une belle résistance sur la durée, d’autant plus si vous choisissez de l’alu laqué. Ses moins : la pose plus complexe de la gouttière aluminium peut nécessiter l’emploi sur le lieu des travaux, d’outils spéciaux (profileuse).
Coût indicatif au mètre linéaire : environ 15 et 25 euros (hors pose) Gouttière zinc
Ses plus : un matériau qui tient bien la distance si l’on considère que les maisons avaient autrefois essentiellement des gouttières en zinc. Aujourd’hui, on privilégie le PVC dès que l’on opte pour des constructions neuves. Le zinc a certainement un charme désuet et reste un matériau qui a fait ses preuves. Avec la patine du temps, il perd de son aspect brillant et tend à éclaircir mais il est particulièrement résistant. Il a une durée de vie exceptionnelle et peut durer jusqu’à 40 ans si les gouttières sont entretenues régulièrement.
Coût indicatif au mètre linéaire : environ 15 à 20 euros (hors pose).
Gouttière acier galvanisé
Ses plus : cet acier recouvert de zinc est particulièrement résistant et séduit par son aspect robuste. On peut le trouver aussi dans diverses teintes. L’acier résiste bien aux variations climatiques.
A noter : son très bon rapport qualité/prix !
Coût indicatif au mètre linéaire : environ 7 à 8 euros (hors pose).

Pour quel type de gouttière opter ?
Le but principal d’une gouttière est d’évacuer parfaitement l’eau de pluie. Ceci permettra de ne pas détériorer l’habitat en provoquant des infiltrations dans les parois. La gouttière est donc un élément obligatoire de la toiture.
Le choix de la gouttière peut s’avérer complexe car il dépend notamment :
o Des conditions climatiques et de votre implantation géographique (zone humide, zone montagneuse avec gel fréquent, zone de fort ensoleillement et chaleurs répétées…) ;
o De la surface de toiture à couvrir ;
o Du type de toit (pentu, très pentu, plat).
o Etc.
Notez que ces éléments vous aideront aussi à choisir le bon matériau. L’idéal est de prendre conseil auprès d’un professionnel pour être sûr de ne pas choisir une gouttière qui pourrait vous lâcher au bout de deux ans.

Il existe 3 types de gouttières :
– Gouttière pendante,
– Gouttière rampante,
– Chéneaux.
D’autre part, il existe plusieurs modèles de gouttières, répondant à des distinctions d’esthétisme :
– Gouttière moulurée, parfaite pour les immeubles ou maison ancienne,
– Gouttière à l’anglaise,
– Gouttière carrée,
– Gouttière lyonnaise
Les gouttières peuvent aussi se démarquer par leurs différents types de fixations, un élément à prendre en compte aussi dans votre budget. Les fixations seront sélectionnées en fonction du support sur lequel viendra se fixer la gouttière neuve ainsi que du matériau de la gouttière.

Prix installation d’une gouttière par un professionnel
Installer une gouttière reste réservé à un professionnel. Faites appel à un zingueur car il dispose de tout l’équipement nécessaire pour effectuer ce travail en toute sécurité.
En effet, s’atteler à la tâche, reste – même pour un bon bricoleur – très périlleux car il faut avoir des échafaudages, une échelle de toit et d’autres équipements nécessaires à une bonne sécurité. Sans parler d’installer une gouttière sur un toit très haut et très pentu. En outre, à part le PVC qui est léger et facile à manipuler, certains matériaux sont très lourds et difficiles à déplacer seul.
Le coût de l’installation varie et nous vous conseillons vivement de faire établir plusieurs devis. Notez que la complexité du travail, le matériau choisi pour votre gouttière, la longueur de la gouttière vont influencer le tarif de l’installation.
Par exemple, à titre indicatif comptez environ :
o Entre 30 et 55 euros par mètre pour l’installation d’une gouttière en PVC, en acier ou en zinc.
o Entre 65 et 105 euros par mètre pour l’installation d’une gouttière en cuivre ou en aluminium.

Nos conseils en plus pour profiter durablement de sa gouttière
Pour profiter durablement de votre gouttière, faites entretenir votre toiture (et du même coup votre gouttière) une fois par an. Le nettoyage et démoussage du toit permet aussi de vider les détritus de toutes sortes (branches, mousses, terre) qui peuvent stagner dans la gouttière. Cette précaution permettra de ne pas obstruer l’évacuation des eaux de pluies mais aussi de garder à
votre gouttière un bel aspect.
L’entretien permet accroître la durée de vie de votre gouttière et de mieux protéger votre
toiture.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2018 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account