Tout ce qu’il faut savoir sur le ravalement de façade : prix, aides disponibles, réglementation



Tout ce qu’il faut savoir sur le ravalement de façade : prix, aides disponibles, réglementation
5 (100%) 1 vote

Tout propriétaire doit faire effectuer un ravalement de la façade de son bien immobilier tous les dix ans. Pour garder une maison en bon état, le ravalement de façade s’impose. Il permet également d’ajouter une plus-value sur un bien à vendre. Et si votre maison n’est pas à vendre, sachez évitez certains désagréments en effectuant ce ravalement (infiltrations, fissures, humidité du logement). Si le coût de tels travaux est assez élevé, il sera bien amorti si vous profitez de ces travaux pour faire isoler vos murs par l’extérieur. En outre, avec les aides financières de l’Etat, vous pourrez faire considérablement baisser la facture. Explications.

Le ravalement de façade, en bref

Pour un meilleur aspect esthétique et pour la garder en bon état le plus longtemps possible, la façade d’une maison doit être régulièrement entretenue. Qu’il s’agisse d’une maison ou d’un immeuble, le ravalement de façade est généralement à faire tous les dix ans.

Ceci est important pour plusieurs raisons :

  • L’aspect esthétique de la surface du logement est amélioré après un ravalement ;
  • Les intempéries (pluie, UV, forte chaleur, froid) finissent par mettre à mal la surface qui devient sale mais aussi se fragilise, peut devenir plus poreuse et se fissurer, pouvant créer ensuite des infiltrations et des inconvénients à l’intérieur de la maison ;
  • Si l’isolation n’a pas été faite à l’origine, au moment de la construction, c’est une bonne occasion pour concilier une isolation par l’extérieur et un ravalement de façade et profiter des aides financières accordées pour faire baisser la facture globale.
  • Pourquoi et quand faire un ravalement de façade ?

    Pour qu’une façade reste en bon état, le ravalement est nécessaire. Si l’on préconise une période de 10 ans entre chaque opération de ravalement, c’est une moyenne et il faut tenir compte des conditions climatiques de la région, du degré de pollution, du travail d’origine qui peut avoir été plus ou moins bien fait (joints d’étanchéité, enduit mal posé ou inadapté au mur, absence d’isolation, etc.). Il peut alors être utile de faire le ravalement au bout de cinq ans par exemple.

    A noter : depuis le 1er janvier 2017, la législation impose aux propriétaires de faire le ravalement au minimum une fois tous les 10 ans.

    Le ravalement de façade sera donc à faire dès que des marques apparentes (décollement de crépi, craquellement de la peinture, fissures, salissures) sont évidentes et, dans le doute, si vous avez l’impression que les murs sont plus humides, il importe de faire venir un professionnel pour faire contrôler le bon état de votre façade.

    N’oubliez pas qu’un ravalement de façade ajoute une réelle plus-value à votre bien immobilier si vous envisagez de le mettre prochainement en vente.

    Avant tout ravalement de façade, bien connaître les réglementations

    Les impératifs que doit respecter le propriétaire du logement concerné :

    Le site du Service Public précise que le propriétaire d’un bien immobilier a l’obligation de le maintenir en bon état de salubrité. Cela implique que la façade doit être en bon état et garder un bel aspect extérieur.

    A Paris, l’obligation de procéder au ravalement stipule qu’il doit être fait tous les dix ans. Il existe des nuances pour les logements de Province mais il faut vous renseigner, dans ce cas, auprès de la municipalité dont vous dépendez.

    Faire un ravalement de façade : quels sont les textes de loi à connaître ?

    Si vous prévoyez de faire des travaux de ravalement de façade, vous devrez au préalable faire une déclaration de travaux auprès de la mairie dont dépend votre logement. Pour un logement individuel, il s’agit de l’imprimé Cerfa n° 13703 et pour un logement collectif (immeuble), vous remplirez l’imprimé Cerfa n°13404.

    Pour la règlementation de ce type de travaux, nous vous suggérons également de consulter certains documents et textes essentiels :

    • Le PLU (Plan Local d’Urbanisme) se consulte en mairie. Il a son importance pour le choix des coloris de revêtements par exemple. Certains peuvent être interdits.
    • Le CAUE (Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et d’Environnement) de la région doit être également consulté pour les mêmes raisons que le PLU, sachant que le choix des revêtements et leur coloris devra être approuvé par cet organisme ;
    • Techniques et règles à appliquer lors de vos travaux de ravalement de façade sont consultables sur le Code de la Construction et de l’Habitation (voir art. L.132-1 à L.132-5).

    Ces règles sont souvent bien connues des professionnels mais, en le sachant, vous pourrez vérifier que tout se passe en conformité avec la législation et éviter les déconvenues.

    Enfin, selon l’endroit où se situe votre maison et notamment si vous disposez d’une maison de ville dont la sortie se fait directement sur la voie publique, vous devrez respecter les règles d’autorisation pour la pose d’échafaudages nécessaires à votre chantier de ravalement. Ainsi, des échafaudages qui empiètent sur le domaine public (trottoir passant par exemple) doivent faire l’objet d’une demande d’autorisation d’occupation temporaire (à faire en mairie).

    Les cas particuliers

    Il existe des règles strictes réglementant les bâtiments situés près de monuments historiques ou de monuments classés.
    A savoir : « Les travaux sur un immeuble situé près d’un monument classé ou inscrit, dits travaux aux abords d’un monument historique, sont soumis à une autorisation d’urbanisme dans certains cas. » (source : service-public.fr)

    Quelle différence entre bâtiment « inscrit » aux Monuments Historiques et bâtiment « classé » ?

    Pour vos travaux, la nuance est importante :

    • Pour le bâtiment classé, vous aurez besoin de l’autorisation administrative du Préfet de région mais vous n’avez pas besoin de demander un permis de construire.
    • Pour le bâtiment inscrit aux monuments historiques, le permis de construire est obligatoire.

    Vous pouvez également contacter le STAP (Service Territorial de l’Architecture et du Patrimoine) si votre maison ou votre immeuble sont dans un périmètre « protégé » afin d’évaluer, en amont, les possibilités de revêtements et de couleur et être certain de faire le bon choix et d’être en conformité avec la législation.

    Technicité du ravalement de façade

    Pour savoir la nature des travaux à entreprendre et le coût global des travaux, vous aurez besoin de faire appel à plusieurs professionnels. Ils pourront vous fournir des devis après avoir fait un diagnostic de l’état de votre façade.

    Le ravalement de façade en lui-même va comprendre plusieurs opérations : le nettoyage/décapage de l’existant, la rénovation et le traitement. Le choix du revêtement final aura aussi toute son importance. Sachez aussi, que si l’isolation des murs n’a jamais été faite, il peut être intéressant financièrement de procéder à une isolation des parois par l’extérieur en même temps que le ravalement de façade.

    L’isolation thermique par l’extérieur (ITE) offre de nombreux avantages et s’avère essentielle si votre maison est très humide. Cette opération améliore le confort thermique de votre logement et vous fera faire de belles économies sur la facture de chauffage. Son prix élevé est bien amorti par les aides financières de l’Etat et des collectivités (voir plus loin).

    Dans ce cas, il faudra passer impérativement par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour bénéficier de ces aides non négligeables.

    Pour choisir un enduit adapté à votre façade, le professionnel va prendre en compte plusieurs critères techniques (classés de D1 à D3) :

    • Epaisseur de l’enduit,
    • Degré d’opacité,
    • Degré de protection

    Par exemple, il vaut mieux privilégier un revêtement de classe D1 si la façade est constituée de briques ou pierres apparentes car ce type de revêtement est plus imperméable et protégera
    mieux la pierre des risques d’infiltrations dus notamment aux intempéries. Les revêtements de classe D3 sont épais ou semi-épais : on y trouve notamment les crépis.

    Quel est le prix d’un ravalement de façade ?

    Le propriétaire doit prendre en charge le coût. Le prix peut varier d’une façade à l’autre selon :

    • La surface de façade à traiter,
    • Le matériau de la façade (pierres anciennes, béton, brique, etc)
    • Son état général,
    • Les travaux à effectuer (exemple : isolation à prévoir ?) ;
    • Les matériaux de revêtement choisis ;
    • Les contraintes d’accès au chantier,
    • Etc.

    Le prix moyen au mètre carré d’un ravalement de façade peut aller de 45 euros/m² et grimper à 140 euros/m².
    Il est toujours préférable d’avoir fait établir un devis par un professionnel pour ne pas avoir de mauvaises surprises et de surcoût à l’arrivée.
    Bon à savoir : n’oubliez pas de bien demander qu’apparaissent tous les coûts annexes sur votre devis. Par exemple, il faudra prendre en compte le coût de l’échafaudage (jusqu’à 2 000 euros selon les cas) pour la durée du chantier et dans le cas où celui-ci empiète sur la voie publique, certaines municipalités facturent une taxe locale supplémentaire.

    Trouver un professionnel qualifié pour le ravalement de façade

    Même un passionné de bricolage laissera sa place au professionnel pour faire refaire une façade, du fait des contraintes techniques, de sécurité, et des autorisations administratives.
    Le professionnel, façadier, connaît bien toutes les contraintes, dispose du matériel de sécurité adéquat, sait sécuriser ses échafaudage, connaît parfaitement les usages en matière de demandes d’autorisations diverses et saura utiliser surtout le revêtement le mieux adapté en fonction du type de mur de votre maison.
    De plus, pour un simple ravalement de façade, vous pouvez bénéficier d’une TVA intermédiaire (à savoir 10 % au lieu de 20 %) en faisant effectuer les travaux et facturer ceux-ci ainsi que la fourniture par un professionnel qualifié.

    D’autres aides financières non négligeables vous attendent si vous devez profiter de ce ravalement pour faire une isolation thermique par l’extérieur (voir plus loin).

    Quelles autres aides financières pour ma façade ?

    En passant par un professionnel RGE et si vous justifiez d’une isolation thermique par l’extérieur et d’une amélioration de la performance thermique de votre logement d’autres aides financières sont possibles.

    La TVA réduite (5,5 %) sera appliquée par le professionnel sur ses factures à condition de faire également l’achat de fourniture et les travaux par la même entreprise.
    Le Crédit d’impôt (CITE 30 %) est attribué pour une isolation thermique par l’extérieur mais certains critères devront être respectés (professionnel RGE, qualité et performance de l’isolant qui devra être égale ou supérieure à 3,7 m².K/W).

    L’Eco-Prêt à taux zéro peut vous assurer un sérieux coup de pouce pouvant aller jusqu’à 30 000 euros (sans intérêt) en vous adressant aux banques qui sont partenaires du programme. Ce prêt à taux zéro est accordé pour des travaux d’amélioration de la performance thermique. Les travaux doivent être effectués par un professionnel RGE.

    L’Agence Nationale de l’Habitat (Anah) propose des aides pour les foyers modestes ou très modestes lorsque l’isolation thermique apporte une réelle amélioration thermique au logement. Ces aides sont accordées sous conditions de revenus et les plafonds peuvent varier selon votre lieu d’habitation. Cette aide peut représenter jusqu’à 50 % du montant global de vos travaux. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à visiter le site de l’Anah.

    Les collectivités locales et territoriales sont souvent oubliées. Pourtant, elles proposent également des aides et mettent en place des programmes dans ce sens (par exemple : les Opérations Programmées pour l’Amélioration de l’Habitat ou OPAH peuvent vous concerner si votre logement se trouve dans un des secteurs visés par un programme). Pour en savoir plus, voyez le site : http://www.anah.fr/decideurs-publics/les-operations-programmees/trouver-une-operation-programmee/

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2019 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account