Pompe à chaleur air/eau : pratique et économique !



Pompe à chaleur air/eau : pratique et économique !
Notez cet article

Vous souhaitez réaliser des économies d’énergie ? Installer une pompe à chaleur (PAC) air/eau permet de diviser par trois sa facture de chauffage ! Suivez le guide…

Le fonctionnement des pompes à chaleur dépend des calories que l’air ambiant apporte. Des bornes sont installées dans des endroits appropriés tels que le jardin ou le mur dans lesquelles il faut regrouper des capteurs. C’est grâce à celles-ci que le plancher chauffant ainsi que les radiateurs à basse ou haute température obtiennent de l’eau chaude.

Les pompes à chaleur air/eau s’installent facilement

Il est impossible d’installer une pompe à chaleur air/eau si la maison ne dispose pas d’un circuit hydraulique puisque le branchement s’effectue au niveau de celui-ci. Les diffuseurs de chaleur sont nombreux : si ce n’est pas le plancher chauffant, ce sera les radiateurs ou les ventilo-convecteurs à eau. Les radiateurs devront avoir la dimension adéquate, sinon, il faut les changer.

Même si les ventilo-convecteurs sont facultatifs, ils sont conseillés pour optimiser tous les procédés. Le plancher chauffant est parmi les plus innovants et les plus performants, mais son installation peut coûter très cher dans une maison. C’est pourquoi il est recommandé de l’installer avant ou pendant la construction.

Divisez par trois vos factures de chauffage !

La pompe à chaleur air / eau a un COP de plus de 3 c’est-à-dire qu’en utilisant 1 kWh pour fonctionner, elle restitue le triple. Par rapport aux autres pompes à chaleur, celle-ci présente un bon équilibre entre énergie consommée et production de chaleur.

Les PAC air-eau s’intègrent dans toutes les maisons

L’avantage principal d’une pompe à chaleur air/eau se situe dans le fait qu’elle est facile à installer et à utiliser. En effet, aucune formalité administrative n’est exigée et un gros chantier n’est pas obligatoire. De plus, elle peut s’intégrer aussi bien dans les maisons existantes que dans les nouvelles constructions. Lorsqu’elle est à haute température en rénovation, les propriétaires ne sont plus obligés de recourir à une chaudière thermique. Ce qui leur permettra de préserver le circuit de chauffage et les radiateurs.

Un système adapté aux radiateurs classiques

La pompe à chaleur haute température est recommandée pour ceux qui disposent de radiateurs classiques. L’avantage de son installation dès l’étape de la construction de la maison, c’est que toutes les utilités liées à la pompe à chaleur air/eau peuvent être mises en avant. Il est même possible de mettre en place une pompe à chaleur sans chaudière. Celle-ci peut être installée avec un système basse température ou un plancher. Actuellement, le marché propose des modèles qui peuvent continuer à faire leur travail même avec une température extérieure de -20 °C.

Un rendement soumis aux températures

Son seul point négatif est que son rendement varie selon la température extérieure. Sa performance est donc en baisse lorsque la température extérieure diminue.

A découvrir

A découvrir

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account