Quelle pompe à chaleur pour chauffer votre maison ?

Quelle pour chauffer votre maison ?
Notez cet article

C’est décidé, vous voulez installer une pompe à chaleur dans votre maison. Oui mais laquelle ? Une pompe à chaleur aérothermique, une pompe à chaleur géothermique ou une pompe à chaleur aquathermique ?

Pompe à chaleur aérothermique

C’est le système le plus facile à mettre en œuvre. La source de chaleur est l’air extérieur et intérieur. La machine sera installée dans le jardin, mais sans avoir besoin de capteur. Cependant, il faut tenir compte de l’encombrement puisque la largeur de l’équipement peut atteindre 1,50 m. De plus, il est bruyant et la gêne pour les voisins est donc à considérer.

Pompe à chaleur géothermique

Le sol est aussi une source de chaleur non négligeable. Le procédé est simple puisqu’il s’agit d’enterrer un tuyau avec de l’antigel et de l’eau en circulation pour récupérer la chaleur du sol. Il y a deux façons d’installer les tuyaux, soit horizontalement soit verticalement.

Pour une installation horizontale, la profondeur varie entre 0,60 et 1,20 mètre. Pour éviter de geler la terre, il faut que les boucles soient distantes de 40 cm. De plus, la surface du tuyau extérieur doit faire 1,5 à 2 fois plus que celle de la pièce à chauffer.

Pour l’installation verticale, il faut effectuer un forage sur une profondeur de 80 mètres et placer un tube de polyéthylène en U. Ce système sera ensuite scellé dans du ciment.

Pompe à chaleur aquathermique

Les nappes phréatiques sont aussi des sources de chaleur. Celles-ci peuvent se trouver sous les maisons. Il faut donc installer deux puits, le premier pour capter la chaleur et le second pour rejeter l’eau utilisée. Ce système coûte cher, mais il a un rendement supérieur à l’ et la .

Les 3 points clés qui vous aideront à choisir votre pompe à chaleur

1. Le type de existant
Pour les anciens logements qui subissent une rénovation, il faut tenir compte de l’installation d’origine. Il arrive que celle-ci soit incompatible à tout autre système. Il est donc nécessaire de revenir à celle qui a déjà été utilisée et juste y apporter des améliorations. Il faut aussi vérifier l’isolation et l’étanchéité pour diminuer la consommation d’énergie.

2. La surface disponible
Pour installer une pompe à chaleur géothermique, il faut disposer d’un terrain conséquent avant de faire l’installation. La plupart des pompes à chaleur ont besoin d’un terrain qui ait au moins une surface égale à 200 m2. Pour un terrain ayant moins 200 m2, il faut choisir le système vertical.

3. La performance de l’appareil
Les chiffres utilisés sont le Coefficient opérationnel de Performance ou COP et l’Efficacité énergétique frigorifique pour le refroidissement ou EEF. Lorsque la pompe a un coefficient COP supérieur à 3, il est déjà de bonne qualité. Mais pour avoir un crédit d’impôt, il faut atteindre les 3,3 au moins.

1 Commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2018 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account