Radiateurs ou pompe à chaleur : que choisir ?

Radiateurs ou pompe à chaleur : que choisir ?
Notez cet article

Les pompes à chaleur permettent de réaliser des économies d’énergie

Les pompes à chaleur ont la particularité de restituer de 3 à 4 kWh de chaleur tout en en consommant qu’un seul. Chaque modèle de pompe à chaleur (air-air, air-eau, etc.) affiche un coefficient de performance (COP). Ce coefficient traduit la performance énergétique de l’appareil et représente le ratio entre la quantité de chaleur produite et l’énergie électrique consommée. En clair, plus le chiffre est élevé (7 étant le maximum), plus la pompe à chaleur est performante. Et plus elle fera fondre votre facture énergétique. Pour info, entre 2002 et 2012, le prix de l’électricité a augmenté de 17%. Et quelque chose nous dit que ce n’est pas fini…

Avantages de la pompe à chaleur air-air

De la famille des pompes à chaleur aérothermiques, les pompes à chaleur air-air captent les calories présentes dans l’air extérieur pour les réinjecter à l’intérieur des habitations. Côté budget, il faut compter entre 6 000 et 12 000 euros pour une pompe à chaleur air-air. Il est également à noter que ce type de est exclu du dispositif du crédit d’impôt développement durable. D’autres aides (éco-prêt à taux zéro, Anah, prime de 1 350 euros en cas de bouquet de travaux, prime « énergie » et subventions locales) sont toutefois disponibles.
Bien qu’elles représentent un investissement de départ non négligeable (coût à l’achat, inéligibilité au crédit d’impôt), les spécialistes s’accordent pour dire que les PAC air-air atteignent très rapidement leur seuil de rentabilité.

Avantages de la pompe à chaleur air-eau

Après avoir capté les calories présentes dans l’air extérieur (tout comme le ferait une PAC air-air, aérothermique elle aussi), la pompe à chaleur air-eau les transporte jusqu’au circuit de chauffage central ou d’eau chaude. Pour ce qui est du prix, il vous faudra partir sur une enveloppe située entre 12 000 et 15 000 euros environ. Côté aides financières, les PAC air-eau sont éligibles au crédit d’impôt (à 15% en action seule sous conditions de ressources et à 25% en cas de bouquet de travaux). Elles permettent également, et au même titre que les PAC air-air, de bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro, des aides de l‘Anah, de la prime de 1 350 euros, de la prime « énergie » et d‘éventuelles subventions locales.
 Enfin, les PAC air-eau sont rentables au bout de 6 ans.



Avantages de la pompe à chaleur géothermique

Ce modèle de PAC puise la chaleur présente dans le sol pour la redistribuer ensuite via un fluide caloporteur dans le circuit de chauffage. La chaleur est alors rediffusée via des radiateurs, des planchers chauffants ou des ventilo-convecteurs.
Côté prix, il vous faudra « casser votre tirelire ». En effet, à l’achat, une PAC géothermique coûte en moyenne entre 20 000 et 25 000 euros. Mais tout comme les PAC air-eau, les PAC géothermiques sont elles aussi éligibles au crédit d’impôt développement durable (aux taux de 15% en action seule si les revenus du contribuable sont suffisamment modestes ou de 25% en cas de bouquet de travaux).
Elles permettent aussi de bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro, des aides de l‘Anah, de la prime de 1 350 euros, de la prime « énergie » et éventuellement de subventions locales.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2017 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account