Porte de garage : pour laquelle opter ?

Porte de garage : pour laquelle opter ?
Notez cet article

Porte de garage : les précautions à prendre

Avant de vous lancer dans le choix et l’installation de votre porte de garage, il convient tout d’abord de prendre des mesures. Bien que la plupart des portes présente des dimensions standard, cela vous évitera des mauvaises surprises au moment de la pose et vous permettra de savoir si le type d’ouverture qui vous intéresse pourra s’adapter à votre garage. Assurez-vous donc de mesurer :

  • la largeur totale (de mur à mur) de votre garage,
  • la hauteur totale (du sol au plafond),
  • les refoulements ((à gauche et à droite),
  • la retombée du linteau,
  • la profondeur du plafond.

De plus, nous ne sautions trop vous conseiller de n’acheter qu’une porte de garage qui soit estampillée de la norme européenne CE. Pour info, la norme NF EN 13241-1 vous garantira qualité et sécurité. En effet, toute porte se prévalant de cette norme est certifiée contre les risques d’écrasement, de cisaillement et de pincement.

Enfin, il est préférable de faire appel à un professionnel pour effectuer la pose de la porte de son garage. Outre un taux de TVA intéressant (10%), leur savoir faire vous garantira une installation effectuée dans les règles de l’art.

Devis gratuitsIdée de prix pour une porte de garage ? Votre estimation gratuite en 2min chrono

Porte de garage pliante : avantages et inconvénients

Aussi appelée porte « en accordéon », la porte de garage pliante est constituée de panneaux se repliant les uns sur les autres.

Son principal avantage tient au gain de place qu’elle permet. En effet, contrairement à une porte coulissante, une porte pliante n’empiète nullement sur les murs du garage ni ne déborde sur le plafond. De plus, parce qu’elle se replie sur elle-même, une porte pliante ne débordera pas non plus sur l’extérieur du garage. Enfin, son prix relativement peu élevé (environ 250 € en PVC) convient parfaitement aux budgets serrés.

Côté inconvénients, on peut toutefois regretter qu’aucune automatisation ne soit envisageable.

Porte de basculante : qualités et défauts

Très répandues, les portes basculantes équipent de nombreux garages. Leur particularité est qu’elles basculent complètement vers le plafond.

Au rang des avantages de la , on compte notamment sa simplicité d’installation mais aussi d’utilisation. De plus, elles sont peu encombrantes, relativement abordables (à partir de 250 € en PVC) et peuvent très facilement être motorisées. Enfin, une large gamme de coloris et de matériaux est disponible.

Pour ce qui est de leurs petits défauts, on peut reprocher aux portes basculantes de ne pas convenir aux garages trop bas de plafond. Et au cas où le garage donnerait directement sur la rue, le débordement (temporaire mais bien réel) de la porte au moment de son basculement peut poser un problème.

Porte de garage enroulable : les « + » et le « – »

Parfois désignées sous le terme « portes à enroulement », les portes de garage enroulables sont reconnaissables au fait qu’il est possible de les enrouler sur elles-mêmes afin de les « ranger », une fois ouvertes, dans un compartiment prévu à cet effet. Ce dernier est le plus souvent situé au plafond du garage.

Entre autres avantages, elles prennent peu de place et conviennent parfaitement aux petits espaces. De plus, il est parfaitement possible de faire procéder à leur automatisation. Enfin, côté isolation thermique, la porte de garage enroulable n’a pas à rougir de ses performances.

Pour ce qui est des inconvénients, on peut déplorer que les portes de garage à enroulement ne permettent pas de créer un portillon. De plus, elles doivent être régulièrement entretenues si l’on veut éviter qu’elles ne se grippent. Et ne puissent donc plus s’enrouler sur elles-mêmes…

Porte de garage à battants : qualités et défauts

Traditionnelles (pour ne pas dire carrément « old school »), les portes de garage à battants sont constituées de deux vantaux et s’ouvrent à la façon d’un portail.

Côté avantages, les portes de garage à battants sont relativement économiques (environ 300 €) et peuvent être automatisées. De plus, elles n’empiètent absolument pas sur l’intérieur du garage.

En revanche, si elles préservent l’espace « garage », leur ouverture nécessite de la place. Il est donc impossible d’en équiper un garage donnant directement sur la rue. De plus, l’isolation que procurent les portes de garage à battants laisse quelque peu à désirer…

: avantages et inconvénients

Très populaire (à égalité avec la porte de garage basculante), la porte sectionnelle peut s’ouvrir aussi bien sur le côté que sur le plafond.

Entre autres avantages, son ouverture verticale et latérale fait que la porte de garage sectionnelle convient parfaitement aux garages de dimensions réduites ou très encombrés car elle prend peu de place. De plus, l’isolation thermique qu’elle procure est relativement satisfaisante.

Ses inconvénients sont au nombre de deux: son prix tout d’abord, relativement élevé (de 300 à 3 000 € selon le matériau choisi) et aussi le fait que son installation nécessite de « sacrifier » tout un pan de mur à son rangement.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2017 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account