Bonjour,
Il y a une semaine, mon mari signait un bon de commande pour une cheminée à foyer fermé. Le vendeur a bien joué, malgré un prix « foire », celui-ci reste une escroquerie…  Mais ce n’est pas tout, après avoir signé, il nous annonce qu’il faut entièrement démolir notre ancienne cheminée pour insérer la nouvelle et que la formule « insert » ne sera pas possible. Il est obligé d’installer la version cheminée à foyer ouvert. De retour chez nous, nous regrettons déjà. Mais à ce moment-là, nous sommes persuadés de faire annuler la vente grâce aux 7 jours du délai de rétractation. Hélas, cette mesure ne s’applique pas aux achats sur un salon !

 

 

Aujourd’hui, le vendeur exige que nous honorions la commande. Il ajoute même, non sans un certain mépris, que quand on signe un document, on n’a pas le droit à l’erreur ! Or, sur le bon de commande, ce n’est pas la bonne référence du modèle de cheminée qui est inscrite. Pouvons-nous nous appuyer sur cette erreur de modèle pour faire annuler la vente, sachant que celui-ci ne peut en aucun cas s’adapter chez nous?

 

Merci d’avance pour votre réponse.

bien-choisir a répondu il y a