Nous avons signé un devis et un marché de travaux pour l’isolation de combles mais nous avons changé d’avis et aimerions faire faire d’autres travaux différents et moins coûteux.
Nous n’avons encore rien payé mais l’entreprise nous réclame 20% de la somme du devis signé.
Un refus de prêt de la banque suffirait-il à résilier ce devis sachant qu’aucune date prévisionnelle de travaux n’a été précisée ? Il a été signé sous réserve de l’obtention d’un permis de construire et d’un financement.
Si la banque nous refuse le prêt, un recours pourrait-il s’exercer contre nous ?
Cordialement.
Merci.

Annonyme a répondu il y a