Récupérer l’eau de pluie pour la maison et le jardin

Récupérer l’eau de pluie pour la maison et le jardin
Notez cet article

La récupération et l’utilisation de l’eau de pluie sont soumises à plusieurs conditions. Les matériaux utilisés ainsi que son stockage doivent suivre des normes même si l’eau n’est pas utilisée pour la consommation…

Utilisation de l’eau de pluie dans une maison

La pluie : eau non potable
L’eau de pluie ne respecte pas les normes de qualité qui sont exigées pour la consommation. Les contaminations par l’air ambiant sont de nature à rendre sa consommation dangereuse. En effet, l’air contient des gaz, des particules chimiques issues des aérosols, des pollutions des voitures et des industries. De plus, les micro-organismes pathogènes s’ajoutent à tout cela rendant l’ingestion plus que dangereuse.

Les usages possibles de l’eau de pluie
L’utilisation de l’eau de pluie proprement dite se limite à la chasse d’eau des WC et au lavage des sols. Pour la lessive, la législation reste floue. Mais attention, pour utiliser cette eau dans votre maison, il faut que la toiture et les conduits ne contiennent pas d’amiante, ni de plomb, et surtout pas de ciment.

Quel équipement pour récupérer l’eau de pluie ?
Son emploi dans le jardin ne nécessite pas d’équipements spécifiques puisque l’eau peut servir tout de suite à l’arrosage. Mais pour que l’eau de pluie puisse être utilisée en intérieur, il faut disposer d’un système de filtration spécial. Tout commence par le raccordement de la toiture à la cuve. Pour celles qui sont enterrées, la capacité varie de 6 à 10 000 litres, il faut donc avoir les systèmes suivants : antiparticules, antibactériennes, anti-odeurs. De plus, il est nécessaire d’avoir une pompe pour tirer l’eau. Pour qu’il n’y ait pas de mélange, il faut un réseau de distribution indépendant de celui de l’eau potable de la ville.

L’eau de pluie pour l’arrosage du jardin

Quel dispositif pour récupérer l’eau de pluie
Outre la toiture et les gouttières, il y a les cuves. Le choix peut se faire entre celles enterrées et celles hors sols. Les stockages des cuves enterrées ont une capacité plus importante, mais ils dépendent principalement de la surface disponible.

Le coût d’une installation
Suivant le choix, le prix est aussi très variable. Une cuve en plastique de 1 000 litres coûte environ 300 € tandis que celui de 2 à 10 m3 s’élève de 3 000 à 8 000 € avec la pose. Quant au béton, le prix est de 2 à 5.000 € avec une capacité de 5 à 10 m3. Ce coût tient compte de la difficulté de la pose.

Les avantages de l’eau de pluie
Le plus notable est la baisse de la facture en eau. De plus, lors des restrictions qui surviennent en période de canicule, ce dispositif permet de disposer d’eau notamment pour l’arrosage. Il ne faut pas oublier qu’avec le système de rétention d’eau lors de gros orages, on assiste à une diminution des pressions sur le système d’évacuation publique, et donc des risques d’inondation.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2018 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account