Isolation par l’extérieur : une solution performante et rentable

par l’extérieur : une solution performante et rentable
4.4 (88%) 5 votes

Si l’isolation par l’extérieur offre de multiples avantages, elle peut parfois freiner certains foyers par un coût qui semble à priori élevé. Cependant, si l’on tient compte des nombreuses aides et subventions destiné à la rénovation énergétique des logements, l’isolation par l’extérieur peut s’avérer un bon investissement. Comment ça marche, quel est son coût, quelles sont les aides ? On vous dit tout.

Isolation par l’extérieur : comment ça marche ?

L’isolation par l’extérieur se déroule en plusieurs étapes successives. Si l’on parle d’isolation, il s’agit souvent d’isolation + de rénovation de façade puisque l’on va profiter d’ajouter un « manteau » isolant sur la façade de sa maison pour redonner ensuite un coup de neuf et améliorer une façade parfois ancienne.
Les étapes de l’ITE ( par l’Extérieur) :

  • Etape 1 : pose d’un isolant contre les murs extérieurs de votre maison.
  • Etape 2 : pose d’un enduit qui assure l’étanchéité.

Il existe 3 techniques de pose des matériaux isolants par :

  • collage,
  • fixation mécanique,
  • collage + fixation (dans le jargon professionnel on parle de « fixé calé » ou « fixé chevillé »).

Les principaux isolants qui pourront être utilisés sont :

  • la laine de roche
  • le polysthyrène expansé (PSE)
  • la fibre de bois.

Pourquoi choisir l’isolation par l’extérieur ?

Isoler par l’extérieur sa maison s’avère l’une des méthodes les plus avantageuses et ce choix est facilité par des aides et des subventions car l’on se rend compte qu’elle donne une excellente performance thermique dans l’habitat.

Ses principaux avantages sont :

  • Pas de perte de surface habitable, contrairement à une isolation par l’intérieur.
  • Un plus grand confort, garde la chaleur en hiver et la fraicheur en été.
  • Des économies d’énergie, pouvant s’élever jusqu’à plus de 600 euros par an selon l’Anah.
  • Des travaux moins contraignants, pas d’intervention à l’intérieur du logement.
  • La suppression des ponts thermiques, en créant une enveloppe isolante autour du logement.

Quel est le coût d’une isolation par l’extérieur ?

Le prix d’une isolation par l’extérieur est supérieur à celui d’une isolation par l’intérieur. Il faut toutefois rappeler que ce coût comprend l’isolation et la rénovation de façade. Le coût d’un ravalement vient donc s’ajouter au coût de l’isolation.

Si vous optez pour une isolation extérieure sous enduit ou sous vêture, il faut compter 160 à 200 HT du m² tandis qu’une ITE sous bardage peut s’échelonner de 150 à 400 euros HT du m². Ce sont des prix moyen qui inclus la fourniture des matériaux et la pose. Mais, tout va dépendre : des matériaux choisis, de la technique utilisée, de la façade à traiter, du type de revêtement, du niveau de performances à atteindre, etc.

Il conviendra, au préalable, de faire établir plusieurs devis par des professionnels qualifiés afin d’obtenir le meilleur prix pour isoler par l’extérieur votre maison.

Avant d’entamer des travaux d’isolation par l’extérieur

Réaliser une isolation thermique par l’extérieur nécessite, comme pour un ravalement de façade, une demande de travaux à faire à votre mairie. En outre, dans certains cas, il est aussi possible de devoir faire une demande de permis de construire. C’est le cas lorsqu’une façade est classée Monument Historique.

Si la pose d’échafaudages risque d’empiéter sur la voirie, il faudra aussi que votre entreprise de travaux fasse le nécessaire pour sécuriser les environs.

Comment financer mes travaux d’isolation par l’extérieur ?

L’ITE est une méthode performante d’un point de vue de la performance thermique et rentable sur le plan des économies d’énergie. Cela va dans la droite ligne des efforts demandés par l’État pour améliorer la performance thermique de l’habitat. Vos travaux d’isolation thermique par l’extérieur, peut donc, sous certaines conditions, ouvrir droit à des aides de l’État et des subventions. Pour bénéficier de ces aides il est indispensable de faire appel à des professionnels RGE, demandez des devis, comparez et choisissez !

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) de 30 %
Il peut être attribué si les travaux ont lieu dans votre résidence principale et si la construction a plus de deux ans. Les travaux doivent être effectués par un professionnel certifié RGE. Les matériaux utilisés doivent être facturés par l’entreprise qui exécute les travaux.

Les primes Energie
De quelques centaines d’euros pour la Prime Énergie à quelques milliers d’euros pour la Prime Énergie Plus, ces primes ont aussi pour vocation d’aider les foyers les plus modestes à effectuer des travaux d’isolation dans leur habitat.

L’Eco-PTZ
Les banques peuvent vous accorder un prêt (jusqu’à 30 000 euros) à taux zéro. Les travaux doivent avoir lieu dans votre résidence principale et celle-ci doit avoir été construite avant le 1er janvier 1990. Cette aide est attribuée pour des travaux effectué par des professionnels RGE.

La TVA à taux réduit
La TVA appliquée pour les travaux d’isolation par l’extérieur est de 5,5 %. Cela comprend le matériel et la main d’œuvre.

Les aides de l’Anah
L’Agence Nationale de l’Habitat peut dispenser des aides pour les travaux d’isolation thermique, sous conditions de ressources. Ces aides sont destinées à aider les foyers les plus modestes pour améliorer la performance thermique de leur habitat.

Les aides des collectivités locales
Certaines mairies et collectivités locales accordent des aides et subventions dans le cadre de la rénovation énergétique de votre habitat. N’hésitez pas à prendre contact avec votre mairie.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2016 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account