Isolation : faites des économies en isolant votre plancher

: faites des économies en isolant votre
Notez cet article

De 7% à 10% de l’énergie d’une habitation mal isolée se « font la belle » via les planchers. Cette isolation prendra différentes formes selon le moment (avant ou après la construction de l’habitation) où les travaux d’isolation seront réalisés…

Isoler ses planchers lors de la construction
de l’habitation

Dans la mesure où vous en avez la possibilité, aménagez un vide sanitaire, c’est à dire un espace ventilé d’une hauteur comprise entre 20 et 50 cm situé entre le plancher à isoler et le sol sur lequel repose l’habitation. Ce vide sanitaire agira comme un coussin isolant et combattra les risques d’apparition d’humidité mais aussi d’écoulements d’eau. Puis positionnez un isolant sous le sol (au contact du vide sanitaire). Enfin, de nombreux spécialistes recommandent la pose d’un plancher chauffant ou d’une dalle flottante.

S’il vous est impossible d’aménager un vide sanitaire,  plusieurs solutions sont envisageables : couler une dalle de béton sur un hourdis et des poutres (hourdis polystyrène), faire reposer la dalle du plancher sur l’isolant (dalle flottante), placer l’isolant à même le sol avant de le recouvrir d’une dalle de béton (dalle sur terre-plein) ou prolonger l’isolation extérieure des murs de soubassement jusqu’aux les fondations (isolation périphérique).
Si une cave non chauffée se trouve sous le plancher à isoler, il est conseillé mieux de fixer des panneaux rigides isolants à son plafond.

Isoler ses planchers après la construction de l’habitation

Tout dépend de ce qui se trouve sous le plancher à isoler.
S’il s’agit d’une cave non chauffée ou d’un vide sanitaire accessible, tapissez les plafonds de panneaux rigides isolants et vérifiez régulièrement que l’humidité reste limitée.
Si sous le plancher se trouvent un vide sanitaire non accessible ou un terre-plein, on collera un isolant en plaques adapté sur la dalle de béton existante avant de le recouvrir d’un film plastique. Puis on fera couler une chape et enfin on placera un revêtement (moquette, parquet flottant, dalles adhésives). Ou alors on ôtera les lames d’un parquet existant pour y placer un isolant (en bandes ou en plaques).

Isoler ses planchers : des aides existent

L’isolation des planchers fait partie des travaux éligibles au Crédit d’Impôt Développement Durable (CIDD). Ces travaux se voient aussi appliquer, sous conditions, le taux de TVA « rénovation thermique », réduit à 5,5% depuis le 1er janvier 2014. D’autres aides (éco-prêt à taux zéro, Anah) sont aussi disponibles.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2017 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account