Comment choisir sa véranda ?

Comment choisir sa véranda ?
5 (100%) 8 votes

Chaque année, on recense plus de 80 000 extensions construites en France. C’est dire que la véranda a tout pour plaire. Si cette pièce à vivre a de quoi séduire, sa construction représente un investissement à part entière. Elle doit être bien pensée tant pour son matériau que pour son type de vitrage et confiée à un spécialiste pour son installation. Tout ce qu’il faut savoir avant de faire son choix, à suivre.

Quel matériau choisir pour sa véranda ?
Aluminium, bois, acier ou fer forgé, quel est le matériau idéal pour une véranda ? On fait le point.
Véranda bois
Le bois a plus d’un atout et c’est surtout son côté naturel et chaleureux qui séduit autant. Si vous optez pour ce matériau, vous pouvez mixer le bois (ossature et charpente) et l’alu pour les ouvrants. Cependant, certains artisans peuvent vous construire une véranda complète en bois. Vous opterez alors pour des bois de qualité de préférence pour une meilleure résistance.
Le bois est un parfait isolant mais il nécessite de l’entretien. Sachez qu’il revient plus cher que l’aluminium.
Véranda aluminium
A l’heure actuelle, ce matériau est le plus plébiscité puisque 95 % des vérandas sont faites de ce matériau. Il offre des qualités intéressantes pour une véranda : légèreté du matériau, résistance et adaptabilité à tout type d’ossature. En outre, on peut trouver un grand choix de coloris. Il convient à tous les styles de maisons. Plutôt esthétique, facile d’entretien, il offre aussi un bon rapport qualité/prix. Il faudra toutefois que l’installation se fasse dans les règles de l’art. Un spécialiste saura utiliser les profilés à rupture de pont thermique et des barrettes isolantes, car ce matériau est un conducteur de froid et de chaud et il faut connaître l’aspect technique de l’installation pour éviter toute perte de chaleur.
Véranda acier ou fer forgé
L’acier, comme le fer forgé, offrent beaucoup d’esthétisme à une véranda, en particulier sur des maisons de style ancien, mais aussi sur des maisons très modernes. Cependant, ce matériau demande beaucoup de traitements particuliers pour lui garder un bel aspect au fil des années. La fabrication est souvent confiée à des ferronniers d’art et les traitements actuels permettent d’éviter la rouille. A noter une belle résistance mécanique de ce type de véranda.
Combien coûte une véranda ?
Le matériau, mais aussi la surface et la forme de véranda, le type de vitrage et de toiture à construire vont impacter fortement le prix final. Sachez toutefois que les prix varient sensiblement d’un matériau à l’autre.

L’aluminium est le matériau le moins cher. Si vous envisagez une véranda avec les équipements de base, il vous en coûtera environ 1 200 à 1 500 euros du m2.
Le choix du bois va faire grimper la facture, si l’on considère toujours des équipements de base pour une véranda, la facture pouvant grimper de 2 000 à 2 500 euros le m2. Tout dépendra de l’essence choisie mais mieux vaut éviter de prendre une essence trop bas de gamme qui serait de moindre qualité.
En moyenne, pour une véranda haut de gamme, il faut prévoir un budget compris entre 1 600 et 1 900 euros le m2 (hors coût de maçonnerie, de chauffage/climatisation et de ventilation).
Qu’en est-il de la toiture de véranda ?
La toiture d’une véranda doit être bien pensée. La toiture est un endroit où la chaleur s’échappe le plus mais c’est aussi l’endroit le plus exposé au rayonnement solaire. Il faut donc prendre ces points en compte. En plein été, si vous ne voulez pas être obligé de faire marcher la climatisation à fond pour profiter de votre véranda sans suffoquer, il faudra privilégier une bonne isolation.
Ainsi, si vous avez une préférence pour le verre qui laisse passer la lumière et donne plus de clarté à cette pièce, choisissez une qualité de vitrage à isolation renforcée. Vous pourrez aussi équiper votre véranda de stores intérieurs ou de volets isolants.
Pour minimiser le coût d’un toit tout en verre qui reste coûteux, vous pouvez aussi mélanger vitrages et panneaux pleins. En général, ces panneaux sont revêtus d’aluminium laqué et permettent de laisser passer la luminosité sans pâtir d’un coût élevé, avec un plus en isolation.
A qui s’adresser pour faire le bon choix de véranda ?
Où acheter sa véranda ? Comment l’installer ? Tout va dépendre en fait de votre projet et de l’utilisation que vous souhaitez en faire. S’il s’agit de s’en servir juste en été, il y a moins d’exigence que pour une véranda destinée à servir de pièce à vivre toute l’année et dont l’isolation devra être particulièrement soignée. Dans le premier cas, vous pouvez trouver votre véranda en magasin spécialisé et en réaliser le montage avec de bonnes notions de bricolage si la surface est petite. Dans le second cas, il faut impérativement faire appel à un professionnel de la véranda et ne pas négliger les travaux de maçonnerie pour une isolation parfaite.
Votre prestataire devra être au plus proche de votre lieu d’habitation ce qui se révélera précieux en cas de nécessité de travaux de réparation ou d’entretien après l’installation de votre véranda. N’hésitez pas à faire appel à plusieurs prestataires et à solliciter des devis pour pouvoir comparer.
Sachez que pour mettre tous les atouts de votre côté, il est judicieux de choisir un professionnel ayant des certifications comme Qualibat ou RGE. Dans ce dernier cas, vous êtes certain d’avoir une véranda qui réponde à tous les impératifs de performance énergétique.
Notre avis : il est conseillé de souscrire une assurance « dommage ouvrage ». Ceci simplifie les démarches en cas de litige avec le prestataire. En effet, c’est alors l’assurance qui s’occupera de tout.

Quelles sont les règles à respecter avant d’installer une véranda ?
Avant de choisir votre matériau (bois, alu ou fer forgé) renseignez vous auprès de votre commune car dans certains cas, ce choix peut vous être imposé. C’est le cas pour les sites classés qui peuvent privilégier les constructions en acier ou, si vous habitez en montagne, en bois comme le conseillent les Architectes des Bâtiments de France.
En outre, comme toute extension faite sur une maison, il existe des règles strictes à respecter :
– Si votre véranda a une surface totale inférieure ou égale à 40 m2 et que la surface habitable de la maison ne dépasse pas 170 m2 au total, vous devez faire une demande d’autorisation de travaux.
– Si votre véranda a une surface supérieure à 40 m2 et si la surface habitable de la maison dépasse les 170 m2, la règle est alors de faire une demande de permis de construire. Dans ce cas, prévoyez le délai de traitement de dossier et faites la demande suffisamment en avance pour ne pas gêner le démarrage des travaux. Pour ce type de surface, il faut s’adresser à un architecte et un spécialiste des vérandas : ils pourront d’ailleurs se charger des formalités administratives à votre place.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2018 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account