Isolez votre habitation contre la chaleur !

Isolez votre habitation contre la chaleur !
3 (60%) 1 vote

Non seulement cela coûte moins cher qu’une climatisation pour préserver la fraîcheur à l’intérieur de sa maison, mais isoler son habitation permet également d’alléger sa facture de consommation d’énergie. Zoom sur l’ thermique contre la chaleur…

Isolation contre la chaleur : quels travaux exécuter ?

Par ordre de priorité, les travaux devant être réalisés en vue d’isoler son habitation contre la chaleur sont :

  • l’isolation de la toiture et des combles (en plus d’être responsables des déperditions de chaleur, toiture et laissent facilement « passer » la chaleur) ;
  • l’isolation des vitres et des parois vitrées (fenêtres, porte-fenêtres, vérandas) ;
  • l’isolation des murs par l’intérieur ;
  • l’isolation des murs par l’extérieur (effectuée au moyen d’un ravalement) ;
  • l’isolation des sols et planchers.

Isolation contre la chaleur : quels matériaux utiliser ?

Pour lutter contre la chaleur, il convient de privilégier les matériaux suivants :

  • les fibres minérales (laine de roche, laine de verre), végétales (laine de bois, de chanvre) ou animales (laine de mouton) ;
  • les isolants minces dont certains peuvent être « thermo réflecteurs » ;
  • les matériaux synthétiques (polystyrène expansé ou extrudé, polyester et polyuréthane) ;
  • les isolants minéraux (argile expansée, verre cellulaire) ;
  • la cellulose ou le liège.

Isolation contre la chaleur : combien ça coûte ?

  • Pour l‘isolation des combles perdus, comptez environ entre 10 et 15 €/m² et 50 €/m² pour l’isolation des combles aménagés.
  • Isoler un mur par l’extérieur coûte entre 80 et 120 €/m² et de 20 à 50 €/m² pour une isolation par l’intérieur.
  • Isoler sols et planchers coûte entre 10 et 30 €/ m².
  • Procéder au remplacement des parois vitrées coûte environ de 150 à 1 000 € par fenêtre.

Des aides financières sont proposées aux particuliers qui font réaliser des travaux d’isolation de leur habitation par des professionnels (ANAH) et, sous certaines conditions, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt.

Bon à savoir : la TVA sur la rénovation énergétique des logements passe à 5,5 % en 2014 .

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2016 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account