Comment couper un arbre (sans qu’il ne tombe sur sa maison) ?

Comment couper un arbre (sans qu’il ne tombe sur sa maison) ?
Notez cet article

Préparez la zone de chute

Plus dure sera la chute ! Les Romains avaient coutume de dire « si tu veux la paix, prépare la guerre ». Pour ce qui est de l’abattage d’un arbre qui se trouverait sur votre propriété et vous ferait de l’ombre (enfin, trop à votre goût), nous nous permettrions d’ajouter « et si tu veux que l’abattage de ton arbre se passe bien, prépare sa chute »…

Tout d’abord, tâchez d’anticiper et de prévoir l’endroit où l’arbre chutera. Cette zone peut être déterminée en fonction de l’inclinaison de l’arbre à abattre. Et si votre maison se trouve dans cette « zone de chute », alors nous ne saurions trop vous conseiller de vous abstenir de couper vous-même votre arbre et, au contraire, de confier cette tâche à un professionnel dont c’est le métier. Un dispose ainsi de tout l’équipement mais aussi de l’expertise requis pour mener à bien cette mission.

Si la zone de chute n’est pas dégagée, déblayez-la. Enfin, parce qu’il arrive qu’un plan ne se déroule pas comme prévu, prévoyez ce que les bûcherons ont coutume d’appeler une « zone de repli » au cas où les choses tourneraient mal et où l’arbre ne tomberait pas à l’endroit voulu.

Je pose ma questionDes questions pour vos travaux ? Obtenez votre réponse personnalisée

Dégagez le tronc et supprimez les branches

Le jour J, s’il souffle un vent à décorner les boeufs, reportez votre projet d’abattage sine die. Si la météo est avec vous, munissez-vous d’un sécateur, d’une scie ou d’une tronçonneuse et coupez toutes les branches situées dans le bas du tronc de l’arbre. En effet, elles risqueraient de vous gêner et de vous compliquer la tâche. Mais si vous en voulez pas que l’abattage de votre arbre ne devienne un remake de Massacre à la tronçonneuse, souvenez-vous que le maniement de cet engin est de la plus haute dangerosité si l’on n’est pas ou peu expérimenté(e)…

Si vous vous sentez d’attaque à mener les opérations vous-même, prévoyez le matériel adéquat (casque, gants, lunettes et bottes de protection, trousse de secours) et soyez accompagné. Difficile d’appeler les secours avec son téléphone si l’on vient de se trancher un doigt…

À vos marques, prêt(e)s, coupez !

Encore une fois, nous vous conseillons fortement de réserver l’abattage des arbres de votre propriété à un professionnel. Sachez néanmoins que la coupe d’un arbre s’exécute, le plus souvent, comme suit.

Afin d’orienter la chute de l’arbre dans la direction souhaitée (de préférence vers la zone de chute), deux traits de scie (ou de tronçonneuse) doivent, en effet, être effectués : le premier sera parallèle au sol (c’est ce que l’on appelle le « plancher ») et c’est le second (réalisé en oblique) qui déterminera la direction de la chute.

Là encore, quelques règles sont à connaître: l’entaille ainsi réalisée devra représenter entre 25 et 30% du diamètre du tronc. Quant à son inclinaison, elle devra avoisiner les 45°.

Tous(tes) aux abris !

« Timber » ! Une fois la coupe effectuée, l’arbre ne devrait pas tarder à chuter lourdement. Ne restez pas en-dessous ni à proximité immédiate (il risque de rebondir et ses racines pourraient vous blesser). Et bien évidemment, désertez la zone d’impact. S’il est bien dirigé (et que l’abattage a été réalisé par un professionnel), l’arbre devrait tomber dans la zone choisie. Dans le doute, ne vous en approchez pas à moins de deux longueurs d’arbres.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2017 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account