Quelles sont les chaudières les plus économiques ?

Quelles sont les les plus économiques ?
4.69 (93.85%) 13 votes

L’hiver, il est important d’avoir un bon système de . Celui-ci doit toutefois rester économique car la part /eau chaude représente une part importante dans le budget du foyer. Si vous envisagez de changer votre chaudière, les prix peuvent varier du simple au triple, et même parfois plus…Quelles sont les chaudières les plus économiques ? Petit tour d’horizon.

Pourquoi choisir une chaudière économique ?

Les différentes raisons qui nous poussent à rechercher la solution la moins chère sont les suivantes :

  • Le chauffage représente tout d’abord un poste clé en matière de dépenses dans la maison;
  • Un système de chauffage inadapté peut représenter de grosses dépenses en énergie et sur la facture;
  • Le choix d’un système à la fois performant et économique s’avère indispensable, d’autant plus si la surface à chauffer est importante.
  • La consommation en eau chaude et chauffage représenterait pour la moyenne des ménages, de 60 à 75 % des dépenses d’énergie du foyer, selon l’Ademe (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie).

Avant de vous décider pour l’achat d’une chaudière, pensez, avant toute chose à soigner l’isolation car chauffer une maison mal isolée augmentera votre consommation même si la chaudière est performante. Cela passe par une bonne isolation des fenêtres pour gagner 3 à 4° C dans la maison en hiver. Mais également par une bonne isolation du toit car une toiture mal isolée représente 30 % des déperditions énergétiques d’une maison.

Bon à savoir : ne confondez pas une chaudière économique parce que son coût d’achat est moindre avec une chaudière qui s’avère chère à l’achat mais dont les performances vous feront ensuite gagner des euros sur vos factures. Enfin, pensez aussi à vous chauffer « responsable » car en choisissant un appareil techniquement « propre » et sans émission à effet de serre, vous faites aussi un geste pour l’environnement !

Quels sont les différents types de chaudières et leurs caractéristiques ?

Il existe plusieurs types de chaudières, avec pour chacune, des avantages et quelques moins : les chaudières standards, les chaudières à condensation, les chaudières bois.

Chaudières standards
Fonctionnement : ce sont principalement des chaudières fonctionnant au gaz, au fioul ou à l’électricité. Le gaz est l’énergie la plus économique.
Les plus : la chaudière standard est la moins chère du marché à l’achat.
Les moins : ce type de chaudière n’utilisant pas d’énergie renouvelable, elle n’entre pas en compte pour les aides et subventions de l’État qui ne sont accordées que pour des types de chaudières écologiquement « propres ». Les énergies fossiles (gaz, fioul, électricité) sont exclues du programme de rénovation énergétique.

Chaudières à condensation
Plus chères à l’achat, par rapport à une chaudière standard (en moyenne le double du prix), les chaudières à condensation s’avèrent cependant rentables et économiques, sur la durée.
Fonctionnement : ce type de chaudière dispose d’un système de récupération de la vapeur d’eau produite par le mécanisme de combustion. Cette condensation, ou chaleur récupérée, sert à chauffer l’eau de retour de vos radiateurs.
Ses plus : très bon rendement de ce type de chaudière. A l’usage, elle permet de faire des économies d’énergie pouvant s’élever à 30 %. Les chaudières à gaz à condensation, peuvent bénéficier d’aides et de subvention sous certaines conditions.
Ses limites : le retour sur l’investissement d’une telle chaudière peut être plus long si l’isolation de la maison n’a pas été faire correctement. Comme nous l’avons conseillé plus haut, il est important de revoir l’isolation avant d’opter pour une nouvelle chaudière, dans la mesure du possible.

Chaudières bois
Les chaudières bois sont plus coûteuses à l’achat. Toutefois, l’énergie de combustion utilisée (le bois) est la plus économique des énergies et la plus propre.
Fonctionnement : il existe plusieurs modèles de chaudières bois avec des tailles et des formes différentes. Son mode de fonctionnement peut être manuel ou automatique. Le combustible bois se présente sous différents aspects : granulés, pellets ou bois déchiqueté.
Ses plus : elle utilise de l’énergie propre.
Ses limites : chère à l’achat, cela peut parfois rebuter. Mais ce type de chaudières permet de bénéficier d’un crédit d’impôt.

Les aides possibles pour la fourniture et l’installation de votre nouvelle chaudière

Les chaudières à gaz à condensation représentent un investissement de départ car le prix est élevé, mais savez-vous qu’il existe des aides et subventions pour ce type de chaudières ? Des solutions à regarder de près, d’autant plus que ces chaudières peuvent représenter jusqu’à 35 % d’économie sur la facture et sont, sur la durée, un bon investissement.

Crédit d’impôt 30 %
Depuis 2014, l’Etat peut vous octroyer un Crédit d’Impôt de 30 % pour l’installation d’une chaudière à condensation. Pour bénéficier du CITE, vous devez faire installer votre chaudière dans votre résidence principale et cette dernière doit être une construction de plus de 2 ans.
Autre condition : faire installer votre chaudière par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Primes Energie
Elles tiennent compte des économies d’énergie qui pourront être réalisées grâce à des travaux d’amélioration de la performance énergétique. L’installation d’une nouvelle chaudière à condensation peut entrer dans les critères. La Prime Energie de CertiNergy peut représenter plusieurs centaines d’euros. Quant à la Prime Energie Plus, réservée aux ménages modestes, en précarité énergétique, elle peut monter à plusieurs milliers d’euros.

Les aides de l’Anah
L’agence Nationale de l’Amélioration de l’Habitat propose également des aides pour les ménages modestes, afin de favoriser l’amélioration de la performance énergétique dans leur habitat.

L’Eco-prêt à taux zéro et la TVA réduite (5,5 %) sont également des aides accordées pour l’achat et l’installation d’une chaudière à condensation à gaz. Toutes ces aides ne seront attribuées que sous conditions d’exigibilité et si les travaux sont assurés par un professionnel RGE.

Faites durer votre chaudière : c’est aussi un principe pour économiser !

Et pour faire durer une chaudière, il faut aussi anticiper sur l’avenir. Pensez à demander un devis à votre chauffagiste lors de l’installation de votre chaudière, pour sa maintenance.

En moyenne, il est conseillé de faire un entretien une fois par an. Le chauffagiste pourra faire l’entretien et vérifier tout ce qu’il faut pour une utilisation de votre chaudière en toute sécurité.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2016 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account