Chauffage : les équipements les plus économiques

: les équipements les plus économiques
4 (80%) 6 votes

Le chauffage dans sa maison est une préoccupation pour tous, surtout lorsque le thermomètre extérieur tombe en-dessous de zéro. Cependant, pour beaucoup le souci principal est de pouvoir se chauffer sans pour autant se ruiner. A cela vient s’ajouter la volonté de moins polluer. Quel sont les chauffages les plus économiques ? Qui dit économique, dit-il écologique ?

Quels critères pour un chauffage économique ?

Pour être économique, un système de chauffage devra répondre à deux critères majeurs :

  • Soit faire preuve d’un bon rendement. C’est-à-dire que le rapport entre puissance restituée en termes de chauffe et la puissance consommée (énergie) doit être bon. Dans le cas de la pompe à chaleur (PAC) par exemple, ce ratio est signalé par le CoP (Coefficient de Performance).
  • Soit utiliser partiellement ou en totalité des énergies renouvelables, qui sont moins coûteuses que les énergies fossiles.

Un chauffage écologique et économique

Beaucoup de gens veulent être des consommateurs responsables et se sentent concernés par les problèmes de l’environnement. Certains se demandent encore si l’option « écologique » ne va pas leur coûter beaucoup plus cher.
La réponse est non.

En effet, les énergies fossiles n’ont plus la cote. Fuel, charbon ou gaz, ces « vieilles énergies » sont polluantes. Elles se raréfient ce qui les rend aussi plus chères qu’avant. Ce n’est donc pas un bon calcul de continuer à les utiliser lorsque l’on peut les remplacer par des énergies propres (les énergies renouvelables).

Dans la catégorie des énergies propres, on pourra se servir du solaire (thermique, photovoltaïque), du géothermique (énergie extraite du sol et du sous-sol) et de l’aérothermique (énergie extraite de l’atmosphère pour être réinjectée par exemple, dans un système de chauffage). Ces énergies propres sont gratuites et disponibles en permanence.

De ce fait, même si un système de chauffage utilisant ces énergies peut représenter un coût à l’achat, il sera très vite amorti grâce aux économies d’énergie faites sur les factures.

Bon à savoir : le prix vous rebute toujours ? Pensez que, si vous optez pour un système de chauffage garant de l’environnement et installé par une professionnel RGE, vous pourrez prétendre à certaines aides financières (Eco-PTZ, CITE ou TVA à taux réduit…).

Classement des chauffages du moins économique au plus économique

Pour schématiser, on s’aperçoit qu’un classement met en valeur les systèmes de chauffages écologiques, lesquels utilisent les énergies renouvelables. Ils s’avèrent souvent les plus économiques.

Les moins économiques :

  • Les chauffages électriques : même si les vieux convecteurs ont laissé la place à des modèles moins énergivores et plus économiques, comme ceux qui grâce à des panneaux rayonnants diffusent la chaleur. Sachez que l’installation d’un chauffage électrique n’ouvre droit à aucune aide de l’Etat.
  • Les chauffages au fioul et à gaz : du fait qu’ils fonctionnent avec énergies fossiles, ces systèmes de chauffage ne sont pas écologiques. De plus, les prix du fioul et du gaz ont subi des hausses importantes ces dernières années. Cependant, il faut noter que les chaudières les plus récentes sont étudiées pour faire réaliser des économies d’énergie comme la chaudière à condensation ou la chaudière micro-génération qui ouvre droit dans ce cas particulier à des aides financières.

Les plus économiques :

  • Les chauffages par biomasse : dans cette catégorie le poêle à bois à granulés ou à pellets tire son épingle du jeu. Comme pour l’insert de cheminée, la chaleur est bien répartie et l’énergie bois est écologique.

    A noter : côté rendement, cheminée et insert offrent un rendement de 60 à 80 %. Quant au poêle à granulés bois, il atteint 60 à 93 % de rendement. Avec une autonomie garantie de 12 à 24h, c’est sans doute le système de chauffage le plus économique car il permet des économies d’énergie conséquentes.

  • Les systèmes de chauffage à énergies renouvelables : géothermie, aérothermie, solaire thermique sont les plus coûteux à l’achat, mais de loin les plus économiques sur la durée. Ils ouvrent droit à des aides et subventions.

Avec la chaudière à bois ou à condensation et la PAC, le poêle à granulés est sans doute le système de chauffage le plus plébiscité de par son rendement et les économies qu’il permet de réaliser.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2017 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account