Chauffage gaz : quelle chaudière à gaz choisir ?

: quelle à choisir ?
1 (20%) 1 vote

Votre chaudière donne des signes de faiblesse ? Votre facture de gaz explose ? Il est temps d’opter pour une nouvelle chaudière…

Les chaudières à gaz classiques

Les chaudières à gaz classiques existent depuis plus de 30 ans. Leur longévité est due, entre autres, à leur rôle de production de chaleur et au rendement (énergie/production de chaleur) qu’elles offrent, soit entre 80 % et 90 %. Elles offrent un bon rapport /qualité prix.

Les chaudières gaz à haut rendement

Les chaudières peuvent avoir un rendement au-delà de 90 % en les associant à des récupérateurs de chaleur. En choisissant les brûleurs modulants, il est possible d’obtenir un pouvoir calorifique supérieur (CPS) de 110 % ! De plus, si vous optez pour des chaudières à basse température vous pouvez obtenir un crédit d’impôt de 15 % sur l’achat du matériel hors pose.

Les chaudières gaz à condensation

Même si la fumée est rejetée, il est possible de capturer la chaleur de condensation de l’eau qui s’y trouve en utilisant les produits de combustion du gaz. Il faut seulement veiller à ce que la température de condensation de l’eau soit supérieure à celle des fumées. Une chaudière à condensation permet d’obtenir un rendement de 10 à 15 % supérieur à celui d’une chaudière classique. Sous certaines conditions, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt de 25 % du coût de l’équipement et même de 40 % dans le cadre d’un bouquet travaux.

La chaudière pulsatoire

La particularité de ce genre de chaudière est qu’elle ne dispose pas de brûleur à gaz. Le lancement de la combustion est assuré par une bougie d’allumage et le reste se fait automatiquement. Elle a deux rôles principaux : la production de l’eau chaude sanitaire et l’alimentation des radiateurs ou du plancher chauffant. Il faut compter entre 3000 et 5000 €.

Gaz naturel ou Propane ?

Le chauffage au gaz naturel permet de bénéficier de nombreux avantages : l’installation simple et rapide, le prix abordable. Malgré l’augmentation du prix du gaz, celui-ci reste encore le plus abordable comparé à l’électrique ou au fioul. C’est pourquoi il est recommandé pour les maisons raccordées au réseau gazier.

À cause de la crise pétrolière dans le monde, le GPL est presque inutilisé. S’il est mauvais en matière de combustion, son installation exige la mise en place d’une citerne. Seules les maisons qui ne peuvent pas être raccordées au réseau gazier peuvent l’employer.

3 Commentaires
  1. Chaudières 4 années Il y a

    Merci pour ce guide sur les types de chaudières à gaz, c’est utile pour ceux qui n’ont pas encore fait leur choix. La chaudière à condensation est effectivement à privilégier, car elle récupère les vapeurs perdus lors de la combustion pour les réutiliser dans le circuit de chauffage. De plus, ce système de chauffage donne droit au crédit d’impôt.
    Toutefois, le choix de chaudière dépend aussi des conditions climatiques de la région. Pour les régions plus froides, il est recommandé d’installer plutôt une chaudière à haut rendement.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2016 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account