Choisir son poêle à granulés

4.11 (82.22%) 9 votes

Le poêle à granulés est un moyen de se chauffer efficacement tout en donnant à son intérieur un foyer chaleureux, là où une cheminée ne peut être installée. Le poêle a granulés offre du confort, souvent de l’esthétisme et le par le bois est moins polluant que d’autres sources de chaleur. S’il plait de plus en plus, c’est qu’il permet de se chauffer sans polluer l’environnement. Comment fonctionne le poêle à granulés ? Quelles sont les caractéristiques incontournables pour bien le choisir ? Peut-on bénéficier d’aides financières pour son achat ? On vous dit tout.

Le poêle à granulés : comment ça marche ?

Ce type de poêle fonctionne avec des granulés en bois, un combustible des moins polluants. Le stockage de ces granulés se fait généralement dans une sorte de réservoir, encore appelé trémie. Lorsque vous mettez en route votre poêle, les granulés sont acheminés dans un bol de combustion.
Une bougie d’allumage (ou une résistance électrique) va servir à l’allumage du feu.
Un système de ventilation apporte l’air nécessaire au maintien du feu. De façon analogique, ce pourrait être l’équivalent du soufflet à air pour relancer la flamme d’un traditionnel feu de cheminée.
L’apport de granulés se fait régulièrement et son débit est proportionnel à la puissance de chauffe que vous avez préalablement programmée sur votre appareil.
La programmation se fait au niveau du régulateur. Vous devez y paramétrer votre température idéale.

Quel poêle à granulés choisir ?

Il existe différents types de poêles à granulés :

  • Le poêle à granulés à convection;
  • Le poêle à granulés à hydrauliques;
  • Le poêle à granulés à air pulsé.

Poêle à granulés à convection
Il fonctionne par un système de diffusion passive. Equipé de pierres réfractaires, il accumule la chaleur afin de la restituer dans la pièce.
Ses plus : il est totalement silencieux.
Ses moins : la montée en température est assez lente. L’air chaud ne peut être distribué que dans la pièce où il se trouve.

Poêle à granulés à hydrauliques
Comme son nom le laisse entendre, la chaleur sert à chauffer de l’eau.
C’est le poêle idéal pour ceux qui veulent s’équiper de dalles ou de planchers chauffants et, avec ce système, il permettra de chauffer tout le logement.
Il peut aussi chauffer l’eau des sanitaires.
Ses plus : son utilisation est assez simple malgré une apparente complexité.
Ses moins : il faudra penser à recharger du combustible plus souvent.
Son rendement reste moindre par rapport à une chaudière.

Poêle à granulés à air pulsé
L’air est distribué via un ventilateur interne. Ce type de poêle peut souffler l’air chaud dans toute la maison.
Ses plus : on note une bonne montée en température.
Ses moins : il reste encore bruyant.

Veillez à la sécurité de fonctionnement d’un poêle à granulés

Quel que soit le modèle que vous choisirez, le poêle doit, pour la sécurité de tous, être équipé :

  • D’une entrée d’air frais;
  • D’une sortie des fumées (cheminée de sortie à faire nettoyer régulièrement).

En outre, il devra être en conformité avec la norme EN 14785 et disposer d’un marquage CE.
Enfin, le label « Flamme Verte » est une garantie de qualité du matériel de , tout en étant garant de l’environnement. Ce label est nécessaire pour prétendre à des aides financières de l’Etat (voir plus loin).

Quelles caractéristiques faut-il prendre en compte pour choisir son poêle à granulés ?

Voici quelques points sur lesquels s’arrêter et réfléchir avant de se décider pour l’achat d’un poêle à granulés :

L’aspect esthétique
S’il est mis en premier, ce n’est certes pas l’aspect essentiel, mais il s’avère important en second choix pour choisir un appareil design, avec des formes ou une couleur s’adaptant à votre intérieur. Les modèles proposés offrent un choix intéressant en termes d’apparence.

La puissance
Elle se détermine selon le volume à chauffer avec une règle où 1 m² = 0,1 Kw (kilowatts). Si la puissance au ralenti est trop haute, il risque d’y avoir une surconsommation.

Le rendement
Il faut surtout se rappeler que le rendement doit être élevé pour que le poêle soit économique.

La programmation
Certains appareils sont conçus pour proposer par exemple un mode de fonctionnement économique.

Le prix
Il va bien sûr dépendre du type de poêle à granulés et de ses fonctionnalités. S’il peut, à priori, freiner le choix, il faut se rappeler, que l’achat d’un poêle à granulés peut ouvrir droit, sous certaines conditions, à des aides de l’Etat.

Le label
Choisissez plutôt une poêle à granulés comportant un label « Flamme Verte » (voir ci-après).

Poêle à granulés : qu’est-ce que le label « Flamme Verte » ?

Depuis 2000, l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEMA) s’est associée aux constructeurs d’appareils de chauffage-bois pour créer un label destiné à des appareils utilisant une énergie écologique et renouvelable : le bois. Ce label, appelé « Flamme Verte » apparait donc sur les poêles à granulés. Ceux-ci se distinguent par un haut rendement énergétique et peu d’émissions polluantes.
Le choix de ce label est impératif si vous souhaitez demander des aides et subventions pour votre poêle à granulés.

Quelles aides pour mon poêle à granulés ?

Dans le cadre du programme lancé par l’Etat pour l’amélioration de la performance énergétique dans l’habitat et la réduction des émissions polluantes pour l’environnement, des aides peuvent être accordées, sous conditions, pour l’achat et l’installation de votre poêle à granulés.

Le crédit d’impôt de 30 %
Le CITE ou Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique peut être attribué pour l’achat d’un poêle à granulés s’il comporte le label « Flamme Verte » et est installé par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).
Occupant à titre gratuit, propriétaire ou locataire : vous pouvez en bénéficier si votre habitation a été construite il y a plus de deux ans.

L’Eco-PTZ ou éco-prêt à taux zéro
Ce prêt pouvant aller jusqu’à 30.000 euros est attribué pour certains achats et travaux de rénovation énergétique. Dans le cas de poêles à granulés labellisés, il pourra apporter un sérieux coup de pouce pour l’achat et l’installation de votre appareil.

La TVA à taux réduit
Achat d’appareils non polluants ou travaux d’aménagement en vue d’une meilleure performance énergétique, vos travaux sont facturés avec un taux réduit à 5,5 % de TVA.

Aides locales
Des aides peuvent aider les foyers les plus modestes dans le cadre de l’amélioration de la performance énergétique. L’Anah (Agence Nationale de l’Habitat) peut vous attribuer ces aides, sous certaines conditions de revenus.

Comment entretenir son poêle à granulés ?

Lorsque vous faites installer votre poêle à granulés par un professionnel RGE, vous pouvez convenir d’un contrat d’entretien. Il vous faudra penser au ramonage des conduits de cheminée, une fois par an.
Entre chaque utilisation, vous pouvez assurer une légère maintenance – que vous pourrez vous faire préciser par votre installateur, selon le modèle choisi. L’entretien après chaque utilisation permet de maintenir la sécurité et le bon fonctionnement de l’appareil, en :

  • Nettoyant le foyer;
  • Démontant le bol à combustion pour le nettoyer (sur les modèles où le bol est amovible et donc plus facile à entretenir);
  • Assurant le nettoyage de la vitre qui peut vite noircir, à l’usage.
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2016 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account