Chauffe-eau thermodynamique : un choix écologique et économique

Chauffe-eau thermodynamique : un choix écologique et économique
Notez cet article

Chauffe-eau thermodynamique : comment ça marche ?

Imaginez qu’un ballon d’eau chaude électrique ait été équipé d’une intégrée. Et que cette dernière, en aspirant l’air extérieur pour en capter les calories, les réinjecte ensuite à l’eau contenue dans le ballon afin de produire de l’eau chaude sanitaire domestique (ECS). Ça y est ? C’est fait ? Eh bien, c’est sur ce principe –  aussi simple que révolutionnaire – qu’a été conçu le chauffe-eau thermodynamique.

Devis gratuits Vous souhaitez installer un chauffe-eau ?Demandez des devis gratuits de professionnels qualifiés

Chauffe-eau thermodynamique : quels sont ses avantages ?

Qu’on se le dise, le chauffe-eau thermodynamique joue sur deux tableaux : il est à la fois écologique et économique.

Écologique, tout d’abord, en ce que la source d’énergie – qui n’est autre que l’air ambiant – dans laquelle il puise les calories nécessaires à son fonctionnement, est tout simplement inépuisable.

De plus, il est à noter qu’un chauffe-eau thermodynamique pollue moins que la plupart de ses concurrents. À titre d’exemple, sachez que ses émissions de CO2 sont environ dix fois moins polluantes que celles générées pour produire de l’ECS via l’utilisation d’une énergie fossile (gaz, fioul).

Enfin, les dépenses liées à l’acquisition et à l’installation d’un chauffe-eau thermodynamique étant éligibles au crédit d’impôt « transition énergétique » (ex crédit d’impôt développement durable), on peut raisonnablement en déduire que ce type de matériel est éco-responsable. Il fait d’ailleurs partie des équipements recommandés dans le cadre de la RT2012.

Économique car le fait que l’eau soit chauffée via une pompe à chaleur et non via une résistance électrique comme c’est le cas avec un ballon d’eau chaude électrique traditionnel fait que moins d’électricité devra être consommée pour un résultat équivalent. Consommer moins pour chauffer plus, en quelque sorte…
Selon les spécialistes, il serait possible de réaliser jusqu’à 60% d’économies sur sa facture d’électricité en délaissant son bon vieux ballon électrique au profit d’un modèle thermodynamique.

De plus, son Cop (Coefficient de performance) ferait pâlir d’envie bien des ballons d’eau chaude électriques. En effet, pour 1 kWh d’électricité consommé, ce ne sont pas moins de 3,5 kWh en moyenne qui sont restitués pour chauffer l’ECS.

Sans compter que sa capacité XXL (270 litres en moyenne) permet au chauffe-eau thermodynamique de répondre aux besoins en eau chaude d’une famille de quatre personnes.

Chauffe-eau thermodynamique : quels sont ses inconvénients ?

Personne n’est parfait. Et même le chauffe-eau thermodynamique n’échappe pas à cette règle…

À la différence du ballon d’eau chaude traditionnel dont la consommation d’électricité a lieu pendant les heures creuses, le chauffe-eau thermodynamique, quant à lui, consomme l’électricité dont il a besoin pendant les heures pleines… En termes de tarification, l’écart peut être notable.

De plus, on peut reprocher aux chauffe-eau thermodynamiques d’être relativement bruyants comparativement à leurs concurrents électriques. C’est pourquoi on les installera le plus souvent dans une cave, un garage ou une buanderie.

D’autre part, le Cop d’un chauffe-eau thermodynamique sera bien meilleur s’il est raccordé à une VMC et non sur l’air extérieur. D’où un léger surcoût à prendre en compte…

Côté entretien, un contrôle devra être effectué tous les deux ans. Des frais d’intervention seront par conséquent à prévoir .

Enfin, s’il semble incontestable que le chauffe-eau thermodynamique rejette moins de CO2 que ses concurrents qui utilisent une source d’énergie fossile pour fonctionner, il n’est pas sans utiliser des fluides frigorigènes. Et l’impact de ces derniers sur la couche d’ozone est (hélas) bien réel…

Côté prix, comptez entre 3 500 et 4 000 € pour l’achat et la pose d’un chauffe-eau thermodynamique. Mais si le chauffe-eau thermodynamique est installé par un professionnel labelisé RGE et que ses performances (Cop) sont suffisantes, alors vous pourrez, sous conditions, bénéficier d’un crédit d’impôt (30% du montant des dépenses pourront être déduits de votre impôt sur le revenu) et d’une TVA à 5,5%.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2017 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account