10 idées reçues sur la climatisation

Notez cet article

Bruyante, polluante, gourmande en énergie, etc. Bienchoisir.fr tord le cou aux idées fausses sur la

1. La climatisation, c’est mauvais pour la santé

Non, et c’est même tout le contraire. En passant à travers les filtres qui équipent les climatiseurs, l’air que l’on respire est purifié et débarrassé des impuretés telles que pollens, poussières, acariens et même fumée de cigarette, à l’origine de nombreuses gênes respiratoires. De plus, en cas de canicule, une climatisation permet de faire baisser le taux d’humidité de l’air. La sensation d’étouffement est alors atténuée et le risque de malaises réduit.

2. Climatiser consomme beaucoup d’énergie

C’est inexact. En « mode chaud » comme en « mode froid », un climatiseur consomme trois fois moins d’énergie qu’il n’en restitue. De plus, comme c’est le cas de la plupart des appareils électroménagers (réfrigérateur, lave-vaisselle, etc.), l’efficacité énergétique d’un climatiseur est indiquée sur une étiquette-énergie au moyen d’un classement allant de A (pour les plus économes) à G (pour les plus gourmands en énergie). Le A n’est accordé qu’aux climatiseurs dont le rendement (rapport entre puissance restituée et puissance consommée) est : pour le froid, supérieur à 3,2 EER (Energy Efficiency Rating ou taux d’efficacité énergétique) et pour le chaud (systèmes réversibles), supérieur à 3,6 COP (coefficient de performance).

Moins qu’avant. Il est vrai que la présence nécessaire de fluides frigorigènes dans les climatiseurs a longtemps posé problème. Mais depuis 1992, des gaz réfrigérants tels que les chlorofluorocarbures (CFC) qui détruisaient la couche d’ozone et avaient un impact sur l’effet de serre ont été remplacés progressivement par les hydrofluorocarbures (HFC). Ne contenant pas de chlore, ils ne détruisent pas la couche d’ozone, leur impact sur l’effet de serre est modéré et ils peuvent être recyclés. Mais il existe désormais des fluides « verts » (R407c, R410a) qui n’ont plus aucun impact sur l’effet de serre.

4. Tous les climatiseurs sont bruyants

Ce n’est plus le cas. Les systèmes de climatisation modernes sont de plus en plus discrets. S’il est vrai que les climatiseurs monoblocs de grosse puissance restent relativement bruyants (35 à 50 dB en moyenne), en revanche les unités intérieures se font de plus en silencieuses. Les modèles les plus performants ne dépassent pas 26 dB.

5. La climatisation, ça ne sert que dans le Sud, ou en été

C’est faux. Si la climatisation sert effectivement, en cas de chaleur pesante, à rafraîchir l’atmosphère à l’intérieur d’une habitation ou d’une voiture, certains climatiseurs dits « réversibles » sont capables d’inverser leur cycle de fonctionnement afin de produire de la chaleur en hiver. En mode « chauffage », un climatiseur « réversible » restitue environ 3 watts pour 1 watt consommé.

6. Une climatisation, ça coûte cher

C’est inexact. Un système de climatisation réversible permet d’économiser de 30 à 60% d’énergie par rapport à un mode de chauffage traditionnel. Rapidement rentabilisée, une telle installation devient même bénéficiaire à très court terme.

7. La climatisation favoriserait la légionellose

C’est complètement faux ! Les risques de légionellose sont principalement liés aux eaux stagnantes. Or les climatisations dont sont équipés les particuliers sont des systèmes à air.

8. Il fait toujours froid dans une pièce climatisée

Pas si la climatisation fonctionne correctement. Un écart de température de 5 à 7 ° entre l’extérieur et l’intérieur suffit généralement à assurer le confort de l’habitant. Certains climatiseurs sont même capables de s’ajuster automatiquement aux éventuelles variations de température.

9. Un climatiseur, c’est moche

Les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas… Mais côté look, les climatiseurs se sont améliorés. Moins imposants qu’auparavant, ils offrent une large palette de choix au consommateur (matières, couleurs, formes, brillants ou mats, lignes droites ou arrondies, etc.)

10. Les climatiseurs pulsent de l’air froid (gare aux rhumes !!)

Faux. Un climatiseur fonctionne comme un réfrigérateur. C’est à dire qu’il n’apporte pas d’air frais dans une pièce mais en absorbe la chaleur pour la rejeter à l’extérieur.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2016 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account