Zoom sur le panneau d’isolants sous vide

Isolation maison
Notez cet article

Nouvelle génération d’isolants de très haute qualité, le panneau d’isolants sous vide ou PIV présente des performances thermiques exceptionnelles, surpassant tous les isolants classiques.

PIV : pour une performance thermique hors norme

Le PIV est un panneau rigide ultrafin, environ 1cm d’épaisseur, composé d’un matériau poreux à base de silice, enfermé dans une enveloppe étanche, le tout sous vide.

Très performant, son coefficient de conductivité thermique est de 0,005 W/m.K contre 0,04 pour la laine de verre. Cet isolant est 5 fois plus performant qu’un isolant classique. On obtient donc la même performance qu’un autre isolant avec 5 fois moins d’épaisseur. Une faible épaisseur qui fait gagner 5 à 10% de superficie habitable lors de travaux d’isolation des murs par l’intérieur.

Je pose ma questionDes questions pour vos travaux ? Obtenez votre réponse personnalisée

PIV : pour une utilisation réfléchie

Le PIV est un isolant fragile, il ne doit subir aucunes altérations de son enveloppe lors de sa manipulation ou de sa pose, au risque de perdre ses performances thermiques. Les panneaux ne peuvent donc être ni découpés, ni percés, et se posent en deux couches croisés à joints décalés. Il est conseillé de placer une plaque protectrice, assez épaisse, sur les panneaux isolants pour pouvoir par la suite planter des clous ou des visses. La pose doit être réalisé par un professionnel avec les mesures précises des surfaces à isoler. Elle s’effectue à 95% de panneaux standards, et 5% de panneaux fabriqués sur mesure.

Rien n’est laissé au hasard, et encore moins lorsque l’on connait le prix de ce roi de l’, 40 à 60 euros le m2. Son prix et sa fragilité en font un produit encore peu répandu sur le marché.

PIV : quels intérêt pour votre ?

Trop cher pour être rentable sur une grande surface, le PIV est très intéressant, de par sa finesse, pour isoler les zones difficile d’accès. Vos fenêtres s’ouvrent de l’intérieur et le tableau de fenêtre est ajusté au cadre, vos radiateurs et vos tuyaux gênent vos d’isolation, votre pièce à une hauteur limitée… Avec un isolant d’1cm d’épaisseur il est possible de traiter efficacement les ponts thermiques et éviter d’importants qui viendraient s’ajouter à vos d’isolation.

En revanche placer des PIV derrière du placoplâtre pour une isolation intérieure est un risque qu’il vaut mieux ne pas prendre. Car même un vide entre les deux ne pourra prévenir les percements.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2016 Habitat-trade - Charte d'utilisation

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account