Pompe à chaleur : Aides financières et primes 2019



Pompe à chaleur : Aides financières et primes 2019
2 (40%) 85 votes

L’un des avantages majeurs des pompes à chaleur est l’économie pouvant être réalisée sur la facture d’énergie, une économie pouvant atteindre 60 % du coût global. Si certaines PAC sont coûteuses et nécessitent un investissement de départ, ce dernier est vite amorti par les économies d’énergie. Un bon point aussi sur la question de l’environnement puisque les émissions de CO² sont minimes, voire nulles et comme les PAC utilisent principalement l’énergie naturelle, cela permet, pour la plupart, d’être éligibles à des aides financières de l’Etat, dont la plupart sont reconduites en 2019. On fait le point.

Les différents modèles de pompes à chaleur du marché

Fonctionnement pompe à chaleur

Les pompes à chaleur (PAC) ont beaucoup de succès car elles sont économiques et écologique à la fois. Leur principe de fonctionnement ? Récupérer l’énergie disponible dans leur environnement (soleil, eau, air) puis réinjecter cette énergie captée dans un système de chauffage.

Il existe plusieurs modèles de pompes à chaleur, selon l’énergie utilisée :

  • Le modèle géothermique va extraire l’énergie du sol, du sous-sol ou des nappes souterraines.

 

  • Le modèle aérothermique  va puiser les calories dans l’air.
  • Le modèle hydrothermique va puiser les calories dans l’eau des nappes souterraines.

 

Une fois l’énergie prélevée à sa source, la pompe à chaleur commence par accroître sa température, puis elle va diffuser la chaleur dans l’ensemble de votre logement.

A retenir :

La mention qui décrit la pompe à chaleur, indique toujours en premier l’origine du prélèvement puis en second le mode de distribution dans le logement. Une PAC air/eau puise les calories dans l’air et redistribue les calories dans l’eau des radiateurs par exemple.

Les combinaisons que l’on trouve le plus souvent pour les PAC sont :

  • Air/air
  • Air/eau
  • Sol/sol
  • Sol/eau
  • Eau/eau

 

Attention : notez qu’il faut tenir compte des critères d’éligibilité pour certaines aides financières. Les aides financières 2019 pour l’achat et l’installation d’une PAC ne sont pas applicables à tous les modèles de PAC (voir plus loin).

Pourquoi installer une pompe à chaleur : les avantages et inconvénients

Avantages pompe à chaleur

  • Economique : l’utilisation d’une PAC peut générer jusqu’à 60 % d’économies d’énergie ;
  • Ecologique : peu ou pas d’émission de CO² (certains modèles n’en produisent pas) ;
  • Les PAC les plus écologiques peuvent être achetées et installées à peu de frais grâce aux aides financières 2019 qui continuent de s’appliquer sur les PAC les plus écologiques.

 

Quelques inconvénients

  • Coût de l’achat et de l’installation assez élevés (bien que vite rentabilisé avec les économies d’énergie qu’une PAC permet de réaliser) ;
  • Contraintes d’installation pour certains modèles de PAC (exemple : pour un modèle eau/eau, il faut prévoir une installation pour puiser l’eau) ;

 

  • Certaines PAC nécessitent des autorisations administratives pour leur installation, comme lorsqu’il y a exploitation des sols ou sous-sols.

 

Prix des pompes à chaleur par type

Prix pompe à chaleur air/air

Son coût est le plus abordable parmi les différents modèles de PAC. Toutefois, cette PAC présente un faible rendement et n’est pas éligible, de ce fait, aux aides financières de l’Etat.

Ce modèle de PAC est bien adapté pour des logements sans aucun système de chauffage centralisé et qui n’auront pas besoin de chauffage d’appoint.

Prix pompe à chaleur air/air moyen : entre 5 000 euros et 15 000 euros selon les modèles, avec une moyenne d’achat située autour de 10 000 euros pour un modèle standard.

Quel prix pour une pompe à chaleur air/eau ?

Ce modèle de PAC est éligible aux aides 2019 et notamment au Crédit d’impôt.
Ce type de pompe à chaleur, puise les calories dans l’air et redistribue l’eau via un plancher chauffant. On peut aussi s’en servir avec des radiateurs basse température. Avec un bien meilleur rendement que la PAC air/air, le prix est certes plus élevé mais les aides financières permettent d’amortir le coût global.

Prix moyen pompe à chaleur air/eau : comptez entre 12 000 euros et 16 000 euros pour une PAC air/eau selon le type et la gamme de modèle choisi.

Quel prix pour une pompe à chaleur géothermique ?

Avec un excellent rendement qui la rend éligible aux aides 2019 dont le crédit d’impôt, la PAC géothermique est plus coûteuse que les autres car son installation est très spécifique. Il faut tenir compte du prix des capteurs, du modèle choisi, de la puissance de l’appareil et tous ces critères vont impacter le prix final.

Si, pour la plupart des aides, il est obligatoire de passer par un professionnel RGE, vous devrez sans doute privilégier aussi un professionnel ayant une qualification Qualiforage pour l’installation d’une PAC géothermique.

 

Prix pompe à chaleur géothermique : comptez en moyenne entre 19 000 et 25 000 euros selon le modèle choisi et les spécificités techniques, avec un prix moyen estimé à 20 000 euros.

Avant de vous décider sur un modèle de pompe à chaleur adapté à votre logement, le mieux est de demander plusieurs devis auprès de professionnels qualifiés pour ce type d’installation. Le choix de la PAC va aussi dépendre de la configuration de votre logement et, si vous optez pour une PAC géothermique, la surface du terrain pourra déterminer quel type de forage il faudra privilégier. Dans tous les cas, l’avis d’un spécialiste est toujours souhaité.

Installation et entretien d’une PAC : quels sont les prix ?

L’installation d’une pompe à chaleur est très spécifique. Pour celles qui ouvrent droit à des aides en 2019, n’oubliez pas qu’elles devront être installées par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

L’Ademe (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie), pour ce qui est de l’installation et de l’entretien des PAC, recommande :  « Vérifiez les compétences des professionnels dont vous vous entourez en vous assurant que le fabricant et l’installateur ont une solide expérience de ce type d’installation, vous proposent un matériel fiable adapté aux caractéristiques de votre habitation et peuvent en effectuer la pose dans les meilleures conditions.  »

Le coût moyen d’une installation se situe entre 4 500 euros et 10 000 euros TTC, selon le modèle de PAC et les travaux annexes à réaliser pour l’installation.

L’entretien annuel se situe entre 150 et 300 euros TTC. Vous pourrez demander un devis de maintenance au moment de l’installation de votre PAC car le professionnel qui vous installe le matériel sera tout à fait compétent pour l’entretien et la maintenance de ce matériel.
Un contrôle annuel permet de vérifier le bon fonctionnement du matériel et de procéder à des éventuels nettoyages. C’est aussi une mesure de sécurité indispensable pour ce type de matériel.

Aides financières 2019 pour l’achat et l’installation d’une pompe à chaleur

Les PAC éligibles au Crédit d’impôt 2019
En 2019, vous pourrez financer une partie de votre achat et de votre installation avec un CITE de 30 % pour les modèles de PAC suivants (production de chauffage et/ou ECS) :

  • PAC Eau/eau
  • PAC Sol/eau
  • PAC Sol/sol
  • PAC Air/eau

Les PAC air/air sont exclues du CITE.
Conditions techniques et de rendement

  • Efficacité énergétique saisonnière d’au moins 126 % (PAC basse température) ou
    111 % (PAC haute température) pour le chauffage ;
  • Efficacité énergétique de 95 % et plus (classe M), de 100 % (classe L) et de 110 % (classe XL) pour la production d’eau chaude.

Les conditions d’éligibilité au CITE 2019 :

  • Avoir son domicile fiscal en France,
  • Etre locataire, propriétaire ou occupant à titre gratuit du logement où la PAC est installée ;
  • Le logement doit avoir été construit depuis plus de deux ans ;
  • Le logement doit constituer la résidence principale ;
  • La PAC devra être installée par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Vérifiez bien ce point avec votre artisan.

 

Les équipements PAC doivent aussi répondre à des exigences de performance mesurées par le CoP  (Coefficient de Performance) et définies selon des normes (NF) pour chaque type d’appareil.

 

L’Eco-PTZ pour financer votre PAC en 2019

Ce prêt à taux zéro, plafonné à 30 000 euros de travaux,  va concerner les modèles de pompe à chaleur suivants, installés par un professionnel RGE :

  • Pompe à chaleur Air/Eau avec programmateur de chauffage
  • PAC géothermiques avec programmateur à capteur fluide frigorigène (eau glycolée/ eau ou eau/eau)
  • PAC destinées à la production d’eau chaude.

Deux cas de figure pourront permettre d’obtenir ce type de prêt :

    • L’installation d’une PAC éligible dans un bouquet de travaux ;
    • L’atteinte d’un niveau de performance énergétique fixé par décret grâce à l’installation d’une PAC dans un logement construit après le 1er janvier 1948.

 

Ce prêt peut être accordé à :

    • tout propriétaire (bailleur ou occupant du logement)
    • aux syndicats des copropriétaires.

 

Les travaux doivent concerner :

  • La résidence principale,
  • Le logement doit avoir été construit avant 1990.

Bon à savoir : les règles de performance et les conditions d’éligibilité pour obtenir les aides financières 2019 sont bien connues par les professionnels RGE. N’hésitez pas à leur demander conseil et à bien évaluer vos besoins ensemble.
La TVA réduite pour l’achat et l’installation de votre PAC
Pour bénéficier d’une TVA réduite (5,5 % au lieu de 20 %), vos travaux (achat et installation d’une PAC) doivent se faire dans votre résidence principale ou votre résidence secondaire dont la construction doit avoir plus de 2 ans.
Si l’achat et l’installation sont destinés à une construction neuve c’est le taux normal de 20 %  qui sera appliqué.
Pour bénéficier du taux de 5,5 %, vous devez opter pour une pompe à chaleur éligible au CITE (conditions identiques et installation par un professionnel RGE).
Pour les autres cas et notamment les PAC air/air, considérées comme énergivores et non-éligibles au CITE, vous pourrez tout de même bénéficier d’un taux intermédiaire de 10 % pour la facturation de la main-d’œuvre uniquement.
Installer une PAC, les aides de l’Anah toujours présentes en 2019
Dans le cadre de ses dispositifs « Habiter Mieux » et « Habiter mieux agilité », l’Anah poursuit ses démarches d’aides aux ménages modestes et très modestes en 2019.
Ses aides s’adressent :

  • Aux propriétaires occupants (s’ils n’ont pas bénéficié d’un prêt à taux zéro d’accession à la propriété au cours des 5 dernières années).
  • Aux bailleurs,
  • Aux copropriétés qui rencontrent des difficultés.
  • Pour des logements de plus de 15 ans d’ancienneté

Les aides de l’Anah sont accordées sous conditions de revenus et sur présentation de justificatifs fiscaux. Les plafonds de revenus peuvent être consultés sur son site en ligne (www.anah.fr).
Ainsi, pour l’installation d’une pompe à chaleur, l’aide de l’Anah peut représenter un montant de l’ordre de 50 % du montant des travaux (plafonné à 10 000 euros).
Achat et installation d’une PAC : pensez aux aides locales et aux primes !
Les aides locales offrent un bon coup de pouce pour financer votre projet d’achat et d’installation de pompe à chaleur en 2019. On l’oublie parfois, mais il est utile de frapper aux portes des collectivités locales dès lors que vous avez décidé d’opter pour un modèle de PAC écologique.
Munissez-vous de vos devis chiffrés et détaillés et renseignez-vous auprès de votre mairie, du conseil régional ou général pour savoir à quelles aides vous pourriez avoir droit. Il est difficile d’évaluer les aides qui varient d’une localité à l’autre.
Bon à savoir : certains allègements peuvent être accordés sur votre taxe foncière (voire une exonération) pendant cinq années, si vous choisissez une PAC éligible au CITE.
Les primes énergies sont reconduites en 2019 et applicables pour l’achat et l’installation de votre pompe à chaleur. Ces primes ne sont pas cumulables avec les aides de l’Anah mais le sont avec les autres aides financières (Crédit d’impôt, Eco-PTZ, TVA réduite).
Elles concernent les propriétaires ou les locataires (résidence principale ou secondaire) qui souhaitent acheter et installer une PAC et financer leur projet. Le montant des primes peut varier d’un fournisseur à l’autre. Le mieux est donc de bien comparer les offres avant de faire votre choix. La prime sera attribuée dès la fin des travaux.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2019 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account