Prime conversion chaudière : remplacer sa vieille chaudière



Prime conversion chaudière : remplacer sa vieille chaudière
5 (100%) 6 votes

Si vous vivez dans une habitation ancienne, il se peut que la chaudière d’origine soit toujours en place. Même vérifiée et contrôlée chaque année, s’il s’agit d’une chaudière fioul, elle reste nocive pour vous et votre environnement. De plus, les chaudières fioul, charbon ou gaz peuvent représenter un coût plus important pour votre budget énergie annuel. De nombreuses raisons, poussent ainsi les usagers à vouloir changer de chaudières et à opter pour des énergies propres et des chaudières ayant un meilleur rendement. Pour financer cette conversion, l’Etat vient de mettre en place la prime conversion chaudière. Explications.

Présentation de la prime conversion chaudière

Les certificats d’économies d’énergie (CEE) représentent un dispositif qui permet déjà aux particuliers de bénéficier de primes auprès de fournisseurs d’énergie notamment. Dans le cadre de ce dispositif qui permet à de nombreux ménages de pouvoir effectuer des travaux de rénovation énergétique, le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire a décidé de maintenir le dispositif tout en le modifiant et en le complétant.
Ainsi le dispositif « Coup de pouce chauffage » et la prime conversion chaudière viennent compléter ce système de primes, avec un enjeu majeur : inciter le plus de foyers possible à se débarrasser des chaudières les plus polluantes pour s’équiper de chaudières plus adaptées en termes économiques et écologiques.
En remplaçant une chaudière à fioul, à charbon ou à gaz (autre que celle à très haute performance), par des équipements éligibles et forcément plus performants, vous bénéficiez d’une prime conversion chaudière qui peut s’élever à 4 000 euros.
Les équipements de remplacement pourront être :

  • Une pompe à chaleur air/eau,
  • Un système PAC géothermique,
  • Une chaudière bois,
  • Une chaudière bois à très haute performance,
  • Un système solaire combiné.

Les primes seront calculées en fonction du dispositif choisi et des revenus du foyer.
L’objectif est de continuer l’effort global pour limiter les émissions à effet de serre qui représente un enjeu majeur pour la préservation de l’environnement. C’est pourquoi, à côté d’autres aides financières consenties par l’Etat pour les travaux de rénovation thermique (CITE, Eco-Prêt à taux zéro, TVA réduite, aides de l’Anah…) l’Etat continue son effort pour appuyer financièrement les particuliers comme avec la prime conversion chaudière ou encore le Pacte Energie Solidarité et Combles Eco Energie pour des opérations d’isolation de combles perdus à 1 euro.

Obtenez votre prime exceptionnelle pour remplacer votre chaudière

Conditions prime conversion chaudière

Conditions préalables pour obtenir la prime conversion chaudière
La prime Quelle Energie n’est pas cumulable avec la prime conversion chaudière. Cependant, si vous connaissez déjà le mode de fonctionnement de la Prime Quelle Energie, sachez que les conditions d’applications sont à peu près les mêmes, notamment :

  • Vous devez prendre contact avec un professionnel RGE et lui demander un devis pour l’installation de votre nouvelle chaudière, laquelle doit être un des modèles éligibles pour la prime conversion chaudière ;
  • Avant de valider le devis avec votre artisan RGE, vous devez faire votre demande de prime auprès d’un fournisseur énergie ;
  • Dès que vous aurez l’accord, vous pourrez faire installer l’équipement. Votre professionnel RGE devra respecter des critères techniques obligatoires pour que vous puissiez bénéficier de la prime conversion chaudière (voir ci-après).
  • Au moment de facturer les travaux, votre professionnel RGE devra faire apparaitre nécessairement la dépose de la chaudière qui a été remplacée en faisant figurer s’il s’agissait d’une chaudière à charbon, à fioul ou à gaz (autre que condensation). Il pourra y ajouter la marque et la référence. Puis il mentionne les références et la technicité de la nouvelle chaudière installée.

Conditions techniques
Notez que certaines conditions techniques vous seront demandées pour l’obtention de votre prime conversion chaudière.
Les pompes à chaleur
Le choix doit se faire sur une pompe à chaleur air/eau ou sur une PAC géothermique. Vous ne pourrez obtenir une prime conversion chaudière si vous faites installer une PAC associée à une chaudière haute performance pour le chauffage de locaux. Sont également exclues les PAC qui ne servent qu’au chauffage de l’ECS.
La réglementation européenne énonce les critères techniques stricts à suivre lors de l’installation (règlement n°813/2013 du 02 août 2013) concernant l’efficacité énergétique saisonnière (ns) qui devra être :

  • Supérieure ou égale à 111 % pour les PAC moyenne/haute température ;
  • Supérieure ou égale à 126 % pour les PAC basse température.

Les chaudières bois
Les chaudières bois sont éligibles si elles respectent certains critères techniques obligatoires pour la prime conversion chaudière, notamment :

  • Avoir le label Flamme Verte ;
  • Respecter les seuils de rendements énergétiques ;
  • Respecter les seuils d’émissions de polluants (NF EN 303.5 classe 5)

Les chaudières gaz à très haute performance énergétique
Là encore, vous devrez vérifier avec votre installateur RGE que les normes techniques obligatoires sont appliquées, pour pouvoir bénéficier de la prime conversion chaudière. Pour les chaudières gaz à très haute performance énergétique, il faut :

    • Une puissance thermique nominale de la chaudière  ≤ 70 kW ;
    • Son efficacité énergétique saisonnière devra être ≥ 92% ;
    • Vérifiez que votre chaudière est bien équipée d’un régulateur de classe IV, V, VI, VII, ou VIII

Les systèmes combinés
Remplacer une vieille chaudière fioul par un système solaire combiné vous permettra également de bénéficier d’une prime conversion chaudière si vous suivez scrupuleusement les conditions techniques suivantes :

    • Les capteurs hybrides devront être exclus ;
    • Le système installé devra  être couplé à des émetteurs de chauffage central de type basse température. Ceci permet en effet d’optimiser la valorisation de l’énergie solaire.
    • Productivité des capteurs solaires supérieure ou égale à 600 W/m² ;
    • Certification des capteurs solaires indispensable (exemple : CSTBat ou équivalent).

Obtenez votre prime exceptionnelle pour remplacer votre chaudière

A savoir : si toutes ces conditions techniques peuvent effrayer une personne qui ne s’y connait pas, n’oubliez pas qu’un professionnel RGE connait tous ces points et saura vous conseiller sur le choix du bon matériel.
Autres conditions d’éligibilité
Condition tout aussi indispensable que les critères techniques de votre équipement de remplacement, le choix du professionnel habilité pour l’installation.
Pour bénéficier de votre prime conversion chaudière, vous devrez nécessairement passer par un professionnel RGE qui dispose, de plus, de l’information nécessaire et à jour sur la prime conversion chaudière qui est un dispositif assez récent. Vous devrez donc vérifier ce détail avec lui, car si les spécificités des nouveaux équipements ne correspondent pas à ce qui est exigé, vous ne pourrez toucher votre prime conversion chaudière.
Nous pourrons vous mettre en relation, sur ce site, avec des artisans qualifiés et des professionnels RGE répondant aux exigences de ce type d’installation. N’hésitez pas à faire des demandes de devis en ligne.
Montant prime conversion chaudière
Si vous avez projeté de changer votre vieille chaudière énergivore à énergie fioul, charbon ou gaz et que vous optez pour des équipements éligibles à la prime conversion chaudière, sachez que cette prime offre un bon coup de pouce côté budget.
Son montant varie selon le type de chaudière de remplacement et vous devrez vérifier tous les points avant de valider votre devis afin d’éviter toute mauvaise surprise.
Voici, à titre indicatif, une fourchette moyenne des montants de la prime conversion chaudière :

  • Installation d’une PAC air/eau : comptez entre 2 500 et 4 000 euros de prime.
  • Installation d’une PAC géothermique : comptez entre 2 500 et 4 000 euros de prime.
  • Installation d’une chaudière à bois : comptez entre 2 500 et 4 000 euros de prime.
  • Installation d’un système solaire combiné : comptez entre 2 500 et 4 000 euros de prime.
  • Installation d’une chaudière gaz à très haute performance : comptez entre 600 et 1 200 euros de prime.

Le montant de la prime sera calculé au cas par cas, en fonction des revenus du foyer fiscal.  Pour les foyers modestes, dont les salaires sont inférieurs aux plafonds repris ci-dessous, la prime atteint le maximum (4 000 euros pour une PAC air/eau ou 1 200 euros pour une chaudière gaz à très haute performance).
Pour les foyers dont les montants de salaires sont au-dessus des plafonds, ils bénéficieront tout de même d’une prime pour le changement d’équipement (elle correspond au minimum de 2 500 euros et de 600 euros pour la chaudière gaz).
Les plafonds de revenus, peuvent être légèrement différents selon que votre lieu de résidence est à Paris-IDF ou hors IDF (concerne toutes les autres régions de France).

Nombre de personnes dans le foyer fiscal

Plafonds de revenus du foyer fiscal (IDF)

Plafonds de revenus du foyer fiscal (hors IDF)

1

24 918 €

18 960 €

2

36 572 €

27 729 €

3

43 924 €

33 346 €

4

51 289 €

38 958 €

5

58 674 €

44 592 €

Par personne supplémentaire

+ 7 377 €

+ 5 617 €

A noter : lors de la constitution de votre dossier pour la demande de prime conversion chaudière, votre avis d’imposition sur le revenu vous sera demandé pour prouver votre éligibilité.
Pourquoi remplacer votre vieille chaudière ?
Si vous hésitez encore à remplacer votre chaudière ancienne et polluante, sachez que vous pourrez gagner beaucoup lors de la conversion. Remplacer une vieille chaudière, c’est déjà s’assurer plus de sécurité chez soi mais c’est aussi améliorer la performance de la chaudière et bénéficier d’économies d’énergie qui se feront vite sentir sur votre facture annuelle !
Fioul ou charbon sont des énergies fossiles polluantes pour l’environnement. Qui plus est, ces énergies dégagent des vapeurs toxiques pour la santé et si un bon système d’aération n’a jamais été prévu, cela peut s’avérer dangereux pour votre santé (monoxyde de carbone pouvant entrainer des maladies respiratoires).
Des études ont pu montrer que la combustion de ces énergies fossiles augmentait le phénomène des pluies acides. Il faut savoir que les pluies acides polluent les nappes phréatiques.
Côté prix, impossible de prévoir d’une année sur l’autre le coût de dépenses en fioul car le prix varie avec la fluctuation tarifaire du pétrole et remplir une cuve peut représenter une dépense importante.
Il vaut donc mieux, pour toutes ces raisons, privilégier des chaudières à énergie propre et plus adaptées en termes de rendement et d’économies d’énergie. De plus, les nouvelles chaudières sont moins nocives pour la santé de ses utilisateurs.

 

Obtenez votre prime exceptionnelle pour remplacer votre chaudière

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2019 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account