L’énergie solaire dans la maison, pour quels usages, quelles sont les aides disponibles?



L’énergie solaire dans la maison, pour quels usages, quelles sont les aides disponibles?
1.3 (25.38%) 26 votes

L’énergie solaire est une énergie propre et renouvelable. L’Etat encourage de plus en plus les collectivités et les particuliers à se débarrasser des énergies fossiles pour préserver l’environnement. Dans cette optique, l’Alliance Solaire Internationale (ASI) a encouragé le développement des panneaux solaires. Si le « tout solaire » est long à mettre en place et assez coûteux à l’achat, il est financé en partie par les aides de l’Etat. A défaut de passer immédiatement à l’autoconsommation, il est possible de faire dès maintenant des installations d’équipements divers dans la maison fonctionnant à l’énergie solaire pour réduire sa facture d’énergie et du même coup faire un geste bénéfique pour l’environnement.

L’énergie solaire, en bref
Présentation énergie solaire
Fioul, gaz, électricité, pour une grande maison, la facture annuelle d’énergie peut représenter un budget considérable. Si la maison est mal isolée, le chauffage énergivore, le montant de la facture globale est encore plus lourd à supporter. Ajoutez à cela, que l’utilisation des énergies fossiles a un impact négatif sur l’environnement en produisant des émanations à effet de serre.
C’est pourquoi, les équipements au fioul tendent à disparaitre et ne font plus l’objet de crédit d’impôt car l’Etat souhaite encourager l’utilisation d’équipements utilisant des énergies moins polluantes.

Dans cette optique, les énergies renouvelables (EnR) sont largement favorisées. C’est le cas notamment :
– De l’énergie solaire (utilise la chaleur du soleil) ;
– De l’énergie géothermique (utilise la chaleur puisée dans le sol) ;
– De l’énergie éolienne (utilise l’énergie du vent) ;
– Des installations hydroélectriques (utilise l’énergie de l’eau pour produire l’électricité).

L’utilisation des énergies renouvelables permet notamment de se débarrasser du nucléaire mais aussi de l’ensemble des énergies fossiles. Même si la procédure est longue à mettre en place, on remarque déjà l’apparition de panneaux solaires sur certains éclairages publics et sur le toit de maisons de particuliers.

Attention : l’installation de panneaux photovoltaïques nécessite un savoir-faire très technique et il est recommandé de faire procéder à cette installation par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), non seulement pour des raisons techniques mais aussi pour pouvoir obtenir des aides financières que l’Etat accorde pour ce type de travaux.

Si le passage à l’énergie solaire représente un investissement, celui-ci sera vite amorti sur la durée car le solaire est une énergie gratuite et renouvelable et passer à l’autoconsommation permet vite de rentrer dans ses frais !

Différents dispositifs pour l’utilisation de l’énergie solaire
Si les régions situées au sud de la métropole sont favorisées car, disposant d’un ensoleillement maximum une bonne partie de l’année, les fabricants ont adapté les derniers modèles de panneaux solaires permettant un usage plus large, même dans des zones moins ensoleillées.

On va pouvoir alors mettre en place divers dispositifs permettant de recueillir cette énergie qui nous vient du soleil :
– L’énergie solaire passive pour les nouvelles générations de constructions (architecture bioclimatique). On va travailler en amont sur tous les points clés permettant à la maison d’être en osmose avec son environnement (exemple : maisons biomimétiques) et en particulier, il va s’agir de penser l’orientation future de la maison par rapport à l’exposition solaire avant de la construire. Il sera aussi prévu des fenêtres et baies vitrées au sud pour bénéficier le plus possible de la chaleur et de la luminosité extérieure sans avoir à chauffer ou éclairer plus que nécessaire. Ce type de maison, complétée par une isolation thermique efficace est moins énergivore.

– L’énergie solaire photovoltaïque permet, aux moyens de panneaux solaires (panneaux photovoltaïques) de capter l’énergie solaire pour la restituer ensuite en électricité et alimenter l’éclairage ou le chauffage.
– L’énergie solaire thermique : la chaleur provenant du soleil est stockée en vue d’une réutilisation pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire (cas du chauffage solaire et des modèles de chauffe-eau solaires individuels ou CESI).
Ces dispositifs ont tous en commun une installation très technique à mettre en oeuvre et il est donc important de passer par un spécialiste de ce type d’installation. N’hésitez pas à demander des devis pour préparer minutieusement votre futur projet.

Quelles utilisations pour la maison ?
L’énergie solaire peut servir pour de nombreux usages dans la maison :
– Eclairage (intérieur et extérieur, côté jardin, piscine) et fourniture d’électricité ;
– Chauffage y compris les planchers chauffants (et eau chaude) ;
– Volet roulant solaire (pour installer ce type de volets, des petits panneaux photovoltaïques viennent se placer sur le coffre du volet : ce type d’installation a le vent en poupe car il limite les coûts sur la facture électrique. Ce dispositif inclut une batterie qui stocke l’énergie qui n’est pas immédiatement utilisée pour la restituer plus tard, ce qui permet une utilisation même de nuit, grâce à cette réserve).


Avantages et inconvénients de l’énergie solaire

Les avantages de l’énergie solaire
– A l’usage, l’énergie solaire se révèle particulièrement intéressante et économique. En s’équipant de panneaux, vous pourrez même fonctionner en autonomie.
– C’est une énergie illimitée, gratuite et disponible,
– Comme toutes les énergies renouvelables, l’énergie solaire, permet de réduire considérablement notre impact négatif sur l’environnement.
Les moins
– Faites le bon choix. Par exemple, les panneaux photovoltaïques sont à choisir selon vos besoins et lieu d’habitation : il vaudra toujours mieux demander l’avis d’un expert et ne surtout pas aller forcément vers le moins cher.
– Même si les modèles actuels tendent à s’adapter à tous les ciels (même les plus couverts), les régions ensoleillées (Sud) sont plus favorisées par ce type d’équipement.
– Le coût d’achat et d’installation peut être un frein, même si les aides financières font bien baisser le montant de la facture.

A retenir : A l’usage, l’énergie solaire se révèle très économique et le coût de départ est vite amorti.


L’installation des panneaux photovoltaïques

Présentation et fonctionnement des panneaux solaires
Un panneau photovoltaïque est composé essentiellement de cellules photovoltaïques qui servent à capter des ondes électromagnétiques provoquées par le rayonnement solaire. Ces ondes sont ensuite transformées en électricité.
Plusieurs cellules photovoltaïques sont reliées entre elles pour constituer le panneau. Des batteries d’accumulateurs permettent de stocker l’énergie en trop et constituent une réserve pour un usage postérieur. Ainsi, l’énergie solaire est disponible aussi bien de jour ou de nuit.

Il existe plusieurs types de cellules et donc de modules :
– Monocristallin : il permet un excellent rendement au m². Son coût est cependant élevé et on le réserve pour de petites surfaces d’utilisation. Il vaut toutefois mieux privilégier ce type de module lorsque l’ensoleillement est faible ;
– Polycristallin : c’est le module le plus souvent utilisé car il présente un très bon rapport qualité/prix. Il est particulièrement recommandé pour un bon ensoleillement.
– Amorphe : ce type de module doit son nom à son composant, le silicium amorphe. Il s’avère moins intéressant par rapport au cristallin car le rendement est moindre et nécessite une plus grande surface de panneaux solaires.

Achat et installation des panneaux photovoltaïques
Si le choix d’un module peut s’avérer complexe, l’installation de panneaux photovoltaïques est à faire réaliser par des professionnels qualifiés. Non seulement, vous pourrez demander l’avis de ces professionnels pour ne pas vous tromper au moment de l’achat, mais en passant par des experts certifiés RGE et QualiPV, vous pourrez bénéficier des aides financières que l’Etat octroie pour la mise en place d’équipements utilisant les énergies renouvelables.
En outre, ce professionnel devra avoir souscrit une garantie décennale.
Vos panneaux doivent comporter une garantie fabricant : leur maniement est très technique et relève d’une formation adaptée qu’ont reçue les professionnels RGE.
Le matériel devra comporter le marquage permettant de s’assurer que le fabricant respecte les normes en vigueur pour ce type de produit.

Ce sera :
– Pour les panneaux monocristallins ou polycristallins l’étiquetage NF 61 215 ;
– Pour les panneaux amorphes l’étiquetage NF 61 646.

N’hésitez pas à contacter plusieurs entreprises et à demander des devis avant de choisir le bon spécialiste.
Quelles sont les aides pour passer à l’énergie solaire ?
Les énergies renouvelables sont largement encouragées par l’Etat car elles sont une solution de rechange positive pour abandonner progressivement les énergies fossiles et faire baisser notre niveau de consommation (surconsommation) et ainsi inverser le processus de réchauffement climatique.
Pour donner un bon coup de pouce aux foyers qui souhaitent installer des équipements fonctionnant avec des énergies renouvelables, l’Etat a mis en place des dispositifs d’aides pour aider à financer les travaux.

Le CITE 30 %
Le crédit d’impôt pour la transition énergétique est accordé sans condition de ressources, pour des travaux effectués dans votre résidence principale et conditionné à l’intervention d’un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) ;
L’éco-prêt à taux zéro
Il est accordé par les banques qui adhèrent au programme pour les travaux d’amélioration de la performance thermique. Il s’agit d’un prêt sans intérêt qui est applicable pour des travaux sur un logement construit avant le 1er janvier 1990. Pour bénéficier de ce prêt à taux zéro, vous devez là encore, passer par un professionnel RGE.

La TVA réduite
Tous les travaux de rénovation énergétique permettent de bénéficier d’un taux de TVA de 5,5 % sur l’achat du matériel et l’installation.

Les aides de l’Anah
L’Agence Nationale de l’Amélioration de l’Habitat (Anah) peut octroyer des subventions aux particuliers en vue d’améliorer la performance thermique de leur logement. Ces aides s’adressent aux foyers modestes ou très modestes (voir le programme «Habiter Mieux » sur le site de l’Anah).

Pour la pose de panneaux photovoltaïques, par exemple :
– Un propriétaire occupant pourra percevoir une aide de 1 600 euros à 2 000 euros sous conditions de revenus et sur présentation de justificatifs ;
– Un propriétaire bailleur, peut, quant à lui, bénéficier d’une aide de 1 600 euros sous conditions de revenus.
Les primes Energie
Elles représentent une aide applicable à l’installation d’un équipement utilisant le solaire comme source d’énergie. Il faut que les travaux soient effectués par un professionnel RGE. Le montant de la prime est alloué sous forme de chèque.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2019 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?