Fenêtres : tout savoir sur les labels, les certifications et les coefficients

Fenêtres : tout savoir sur les labels, les certifications et les coefficients
Notez cet article

Label Acotherm : c’est quoi, au juste ?

À l’instar de la certification CEKAL, le label Acotherm s’obtient à l’issue d’une batterie de tests et atteste des performances tant thermiques qu’acoustiques du vitrage d’une fenêtre. Mais alors que la certification CEKAL se limite à la qualité du vitrage (isolant, feuilleté ou trempé), le label Acotherm, quant à lui, s’intéresse aussi à la partie « menuiserie » de la fenêtre.

Thermiquement parlant, une fenêtre estampillée du label Acotherm sera classée depuis TH1 (la moins performante) jusqu’à TH11 (la plus performante). En ce qui concerne les performances acoustique, le label Acotherm classe les fenêtres de AC1 (peu isolantes) à AC4 (très isolantes).

Certification CEKAL : à quoi ça sert ?

Comme expliqué plus haut, la certification CEKAL a pour but de garantir que le vitrage d’une fenêtre atteint bien un certain niveau de performances thermiques et phoniques. Précisons que la certification CEKAL prend également en compte le volet « sécurité » des fenêtres soumises au contrôle de l’organisme certificateur.

Pour info, un vitrage revêtu de la certification CEKAL verra ses performances en terme d’ notées (par ordre croissant de performances) de TR1 à TR14. Pour ce qui est des performances en terme d’ acoustique, le classement oscillera (toujours par ordre croissant d’efficacité) entre AR1 et AR6.

Classement AEV : quèsaco ?

Derrière cet acronyme se cache en réalité un indice de perméabilité des fenêtres à l’air (« A » comme « air ») , d’étanchéité à l’eau (« E » comme « eau ») et de résistance au vent (« V » comme « vent » ). Alors que les indices « A » et « V » s’échelonnent de 1 à 4, l’indice « E » va de 1 à 9.
Comme dans le cas de la certification CEKAL ou encore du label Acotherm résistance, plus l’indice sera élevé, meilleures seront les performances de la  fenêtre.

Je pose ma questionDes questions pour vos travaux ? Obtenez votre réponse personnalisée

Labels « Quali » : à quoi s’appliquent-ils ?

Bien qu’ils soient nombreux (Qualicoat, Qualanod, Qualimarine, etc.), tous les labels « Quali » attestent que le thermo-laquage d’une fenêtre remplit bien certains critères de performances. Sont notamment scrutés :

  • – l’adhérence de la laque,
  • – l’épaisseur de sa couche,
  • – et sa résistance (UV, corrosion, etc.).

Certains labels spécifiques (tels que Qualinod pour les thermo-laquages en alu anodisé, Qualimarine pour les thermo-laquages recouvrant des fenêtres en bord de mer, etc.) permettent de sélectionner précisément ses fenêtres en fonctions de ses particularités.

Coefficients Uw, Ug et Sw : on n’y comprend rien !

En termes de fenêtres, il existe trois coefficients (Uw, Ug et Sw) qui s’appliquent respectivement à l’isolation thermique des fenêtres en elles-mêmes (hors vitrage) et des vitrages ainsi qu’à la capacité d’une fenêtre à collecter puis à redistribuer efficacement la chaleur du soleil.

En effet, pour les parois vitrées (fenêtres et portes-fenêtres), le coefficient de transmission thermique (« U ») s’applique aux performances des parois vitrées, exprimées en W/m2.K.
Plus l’indice sera faible, meilleure sera l’isolation de la paroi vitrée.
 Pour info, Ug ne concerne les vitrages alors que Uw vise, quant à lui,  les fenêtres et les portes-fenêtres (vitrage + menuiserie). Sachez aussi qu’il existe un indice Ujn applicable à l’ensemble d’une fenêtre (vitrage + menuiserie + volets) ainsi qu’un indice TLw permettant d’évaluer la capacité d’une paroi vitrée à transmettre le rayonnement lumineux (en clair, la lumière du jour) dans une habitation. Moins il sera élevé, plus la luminosité sera importante.

Quant au facteur de transmission solaire (« Sw »), il exprime la capacité d’une fenêtre à transmettre l’énergie solaire qui arrive sur sa paroi. Compris entre 0 et 1, plus il sera grand plus la quantité d’énergie transmise sera élevée.

Ces indices (Ug et Uw) ont notamment leur importance lorsqu’il s’agit de vérifier, dans le cadre d’un crédit d’impôt, que les matériaux et les équipement utilisés y sont éligibles et affichent les seuils de performances exigés.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2017 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account