Hivernage piscine : tout ce qu’il faut savoir !

Hivernage : tout ce qu’il faut savoir !
4.5 (90%) 2 votes

A quel moment procéder à l’hivernage de sa piscine ? Quelle technique utiliser : hivernage passif ou hivernage actif ? Pour tout savoir, suivez le guide…

Pourquoi hiverner sa piscine ?

Bien que la piscine ne soit plus utilisée durant l’hiver, on n’est pas obligé de la vider. D’ailleurs, cette opération ne doit être effectuée que tous les 3 à 5 ans, et pour un nettoyage à fond et de courte durée.

Ainsi, en procédant à l’hivernage du bassin, il est possible de préserver non seulement la qualité de l’eau de la piscine mais aussi son revêtement et notamment son liner. En effet, ce dernier se dégradera rapidement s’il n’est pas immergé.

A quel moment procéder à l’hivernage de sa piscine ?

Cette opération doit commencer le plus tard possible, notamment lorsque la température descend en dessous de 12 °C. En dessous de cette température, les activités biologiques aquatiques – bactéries, algues et autres micro-organismes – ralentissent. Ainsi, on n’a plus besoins à nettoyer sans que l’eau devienne verte ou brune.

Suivant les régions, cela commence entre début octobre et fin novembre. Il ne faut pas oublier que la température de l’eau n’est pas la même que celle de l’air. Lorsqu’elle remonte au-dessus des 12 °C, il faut revenir à l’activité normale du cycle de nettoyage, soit tous les 10 à 15 jours.

Les conseils à suivre pour un hivernage réussit :

Il existe deux techniques d’hivernage d’une piscine : l’hivernage passif et l’hivernage actif.

Hivernage passif :
Avant l’arrivée de l’hiver, il est nécessaire de nettoyer les parois et le fond de la piscine, particulièrement la ligne d’eau. Il faut par la suite mettre en marche le filtrage et vider l’eau jusqu’en dessous des buses de refoulement, soit à environ 10 cm. Les canalisations et les pompes seront vidées et nettoyées, et des bouchons d’hivernage placés sur tout ce qui représente une ouverture, buses, prises balneo, etc. Il faut également enlever les paniers et les volets des skimmers et les remplacer par des protections ou gizzmo. Ces derniers permettent d’atténuer la pression de la glace. Il faut rajouter par la suite un produit d’hivernage à l’eau pour éviter les dépôts de calcaire et les algues. Notons qu’il est indispensable de mettre dans un local sec et tempéré les éléments de filtrage, pompe, robot, surpresseur et autres puisqu’ils craignent le froid.

Hivernage actif :
L’hivernage actif de la piscine consiste à suivre les procédés nécessaires pour celui passif en y ajoutant 2 à 3 heures de filtrage par jour. Par ailleurs, il est nécessaire de vérifier périodiquement le taux de pH ainsi que le panier de skimmers.

1 Commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2016 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account