Entretenir une pompe à chaleur : adoptez les bons réflexes

Entretenir une : adoptez les bons réflexes
4 (80%) 1 vote

Pour assurer un bon fonctionnement et allonger la durée de vie de votre pompe à chaleur, il est primordial de bien l’entretenir. Découvrez ce que vous pouvez accomplir par vous-même et quand faire appel à un professionnel.

Optez pour les bons gestes

Les pompes à chaleur () aérothermiques (air/air ou air/eau) sont faciles à entretenir. Vous pouvez effectuer vous-même un nettoyage régulier. Pour cela, vous devez vérifier que le matériel situé à l’extérieur de votre logement ne soit pas encombré par des feuilles d’arbres ou d’autres débris. En fait, l’air doit circuler entre les émetteurs et les récepteurs. Pour les enlever, il suffit de passer un chiffon sec. Les bouches d’insufflation sont aussi à nettoyer régulièrement avec de l’eau et du savon. Par ailleurs, le voyant de liquide doit être vérifié, de même que le déclenchement de la résistance électrique. Pour toute autre intervention, il est conseillé de faire appel à un spécialiste.

Pour les pompes à chaleur géothermiques, vous ne pouvez pas intervenir, seul un professionnel est à même d’effectuer l’entretien.

Tous les ans faites réviser votre pompe à chaleur par un professionnel

En général, un contrat de maintenance est établi au moment de l’achat du matériel. Il y est mentionné qu’un professionnel entamera une série d’inspections à une fréquence définie. Si cela n’a pas lieu, il est nécessaire de recourir aux installateurs de votre région. Ils peuvent proposer des contrats d’entretien similaires à ceux des chaudières habituelles pour un prix annuel ne dépassant pas 200 euros.

Le professionnel vient examiner la PAC une fois par an ou deux fois par an pour une pompe à chaleur réversible. Il contrôle la performance de l’installation et se charge de la maintenance lourde. Il vérifie aussi l’imperméabilité du circuit frigorifique et le compresseur.

Les pompes à chaleur réversibles : inspection obligatoire par un professionnel

Pour les pompes à chaleur réversibles, le décret du 31 mars 2010 oblige leur vérification par des techniciens indépendants (autre que le responsable de la maintenance). En effet, le décret, relatif au contrôle des systèmes de climatisation et des PAC réversibles, exige une vérification des pompes à chaleur et des climatiseurs d’une puissance frigorifique dépassant 12 KW.

L’inspection est effectuée sur l’ensemble du système notamment sur les dimensions, le rendement, les éventuelles rénovations et la nécessité d’un remplacement. Elle doit avoir lieu au moins une fois tous les 5 ans. Lorsque l’équipement est tout neuf, elle se fait dans l’année suivant l’installation. Pour êtres aux normes, une première vérification doit se faire dans un intervalle de 2 ans pour les PAC d’une puissance frigorifique supérieure à 100 KW et de 3 ans pour celles supérieures à 12 KW.

Attention, le spécialiste qui effectuera ce diagnostic doit obligatoirement être détenteur de la norme NF EN ISO/CEI 17 024.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2016 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account