Pompe à chaleur géothermique eau/eau : 100 % écologique !

Pompe à chaleur géothermique eau/eau : 100 % écologique !
4 (80%) 1 vote

Installer une pompe à chaleur géothermique eau/eau, c’est la garantie de faire des économies et d’utiliser une énergie 100 % propre et renouvelable. Alors prêt à adopter ce type de ?

L’eau peut prendre différentes formes dans la nature. Ainsi, les nappes phréatiques, les lacs, les cours d’eau ou autres peuvent donner de la chaleur. Le système utilisé est un transfert de chaleur entre l’eau de la nature vers celle de la maison. Au final, la pompe à chaleur géothermique eau/eau alimente le chauffage du logement en utilisant un circuit d’eau chaude.

Installer une pompe à chaleur géothermique eau/eau

Le forage doit être réalisé par un professionnel puisque la profondeur varie entre 30 et 100m. Pour l’installation, il faut disposer d’un permis administratif puisqu’il y a modification du sous-sol et les travaux doivent être réalisés par une entreprise spécialisée. Il faut déclarer les travaux à la Direction régionale de l’Industrie, de la Recherche et de l’Environnement.

La pompe à chaleur géothermique eau/eau doit être installée dans une pièce spécifique comme la cave ou le sous-sol. Ce lieu doit être dédié exclusivement à cette utilisation. Ce type de pompe travaille sur le principe de deux puits. Le premier sert à prélever l’eau, c’est le puits de captage. Et lorsque la chaleur est prélevée, le second sert à rejeter l’eau froide ; c’est le puits de restitution.

Attention aux modèles avec un seul puits !

Les pompes à chaleur géothermique eau/eau qui ne fonctionnent que sur un seul puits partent du principe de la boucle avec utilisation de liquide frigorigène. En cas de fuite de cet antigel, les risques pour l’environnement sont graves, sans oublier que la source de chaleur peut se tarir.

Une PAC utilisable toute l’année !

Lorsqu’elle est bien utilisée, cette source de chaleur peut fonctionner même si l’on ne possède pas de chauffage d’appoint. Le climat de la région importe peu. La rapidité du chauffage est telle qu’il est possible de le combiner à de l’eau chaude sanitaire de la maison et à la climatisation en été.

Comparée à la pompe à chaleur air/air ou géothermique, le système eau/eau fonctionne même par temps froid. Ainsi, le COP reste constant puisque la chaleur de la nappe phréatique est stable.

L’économie d’énergie est surtout liée à la profondeur du forage avant de le comparer à celle de la pompe à chaleur air.

Un investissement rentable au bout de dix ans !

Le prix est le premier obstacle pour ce type de chauffage. Pour une maison de 100 m2, il faudrait investir entre 10 000 et 15 000 €. Cependant, il faut signaler qu’au bout de dix ans, il y a rentabilité et économie d’énergie. Pour éviter tout dysfonctionnement, le mieux est d’effectuer un entretien tous les ans ou tous les six mois. Cela est impératif pour que la durée de vie du système soit optimale. Il est préférable que ce soit des spécialistes qui assurent cet entretien puisqu’il en va du bon fonctionnement de la pompe à chaleur. Par contre, vous pouvez effectuer régulièrement un nettoyage et un dépoussiérage.

3 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2018 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account