Porte-fenêtre : PVC, bois, alu, quel matériau choisir ?

Notez cet article

Vous souhaitez poser des portes-fenêtres dans votre maison ? Vous hésitez entre le , le ou ? Pour être sûr de faire le bon choix, suivez le guide…

Une peut être partiellement ou entièrement vitrée ; c’est-à-dire que la partie inférieure ou soubassement  est pleine. Le prix sera donc fonction de sa taille. Les systèmes de sont en fonction du choix de votre choix mais il vaut mieux se limiter au double . Les résultats seront une meilleure isolation thermique, plus de sécurité  pour les occupants et davantage de confort en bloquant la nuisance acoustique de l’extérieur. En diminuant la surface vitrée, le coût et les entretiens s’en trouveront réduits. Cette partie rigide donne aussi plus de robustesse à la tout en donnant plus d’esthétisme à l’ensemble.

Quel matériaux pour votre porte-fenêtre ?

Le PVC : à privilégier pour une rénovation
Le plastique blanc opaque sert de base pour les cadres et les croisillons. Pour être plus robuste, le châssis sera renforcé avec du métal. Des chambres spéciales ont été conçues pour l’isolation. Le nombre améliore la qualité de l’isolation. De plus en cas de rénovation, c’est le matériau à choisir. Il peut s’adapter à toutes les structures existantes. Il n’y aura pas de transformations spécifiques de rénovation ou de recouvrement. Il suffit de fixer le cadre dormant en PVC sur l’ancien. L’opération est simple et rapide.

L’aluminium : isolation parfaite
Le métal est un conducteur. Cette propriété fait que le chaud et le froid sont transmis dans la maison s’il n’y a pas de système de rupture de pont thermique. De plus, si le système fait défaut, il y aura un risque de condensation et de ruissellement d’eau. Les fenêtres en aluminium sont donc isolées au point de respecter la norme RT 2000 sur la réglementation thermique. Comme il est rigide, utilisé en baies vitrées coulissantes ou en très grands formats, il reste le plus adapté de tous.

Le bois : incontournable !
Le bois restera toujours le premier matériau pour une utilisation en bâtiment. Quel que soit l’essence choisie, en y apportant les traitements adéquats, hydrofuge, fongicides et insecticides, il résistera à l’eau, les champignons et les insectes. En utilisant la technique du lamellé-collé, il est possible d’avoir une ouverture à grand format.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2016 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account