Garage : comment le transformer en pièce à vivre supplémentaire ?

Garage : comment le transformer en pièce à vivre supplémentaire ?
Notez cet article

Transformer son garage en pièce à vivre : quelques exemples…

Il existe de nombreuses possibilités de transformation d’un garage…

  • 
Si vous êtes passionné(e) de cinéma, pourquoi ne pas y installer un home-cinéma ?
  • Si le bruit que fait votre machine à laver vous empêche de regarder (et surtout d’entendre !) la télévision, transformez votre garage en buanderie.
  • Vous en avez assez de cuisiner à l’étroit ? Aménagez une cuisine aux dimensions XXL dans votre garage. Mais pensez au raccordement au tout-à-l’égout
…
  • Votre aîné réclame davantage d’indépendance? Un garage peut très facilement prendre des allures de chambre, etc.

Transformer son garage en pièce à vivre : quelles autorisations demander ?

En cas de transformation d’un garage en pièce habitable, il convient de respecter certaines règles et de veiller à accomplir les formalités prévues.

  • Si la superficie du garage est inférieure à 20 m2, alors une simple demande préalable suffit. En effet, il est stipulé à l’article R421-17-b du Code de l’urbanisme que transformer un garage en pièce habitable ne constitue pas un changement de destination. Un permis de construire n’est par conséquent pas exigé.
  • Si la superficie du garage dépasse 20 m2, alors il est nécessaire d’obtenir un permis de construire.
  • Si la pièce créée a une superficie inférieure à 10 m2 et que les travaux de transformation ne modifient pas l’aspect extérieur du logement, alors aucune formalité n’est nécessaire.

Attention, toute création d’une ouverture dans un mur porteur ou modification de l’aspect extérieur de l’habitation rendra nécessaire l’obtention d’un permis de construire.

Transformer son garage en pièce à vivre : quelles règles respecter?

Faites-vous communiquer le COS (Coefficient d’Occupation des Sols) de votre terrain par le service d’urbanisme de votre commune. C’est à partir du COS que l’on peut déterminer la densité de construction.
Après avoir multiplié le COS par la superficie de votre terrain, assurez-vous que votre surface habitable ou SHON (pour « surface hors œuvre nette ») est supérieure ou égale aux surfaces, une fois additionnées, de votre logement et de votre garage.
Attention, il est possible que le Plan d’occupation des sols (PLU) ait prévu d’autres contraintes que le COS. À votre mairie se trouve une fiche de renseignements d’urbanisme contenant toutes les informations relatives à votre parcelle et qui pourraient vous être utiles.
Et si vous habitez dans un lotissement, pensez à jeter un coup d’œil au règlement du lotissement

Transformer son garage en pièce à vivre : faut-il faire appel à un architecte ?

Le recours à un architecte n’est obligatoire qu’à condition qu’à l’issue des travaux d’ de votre garage, il soit prévu que la surface habitable totale dépasse 170 m2.

Transformer son garage en pièce à vivre : et les impôts, alors ?

Agrandir sa surface habitable a nécessairement des incidences sur les impôts locaux et fonciers ainsi que sur la taxe d’habitation. Si une demande de permis de construire a été déposée, les services fiscaux seront déjà au courant de la transformation. Vous n’aurez donc pas à les prévenir…

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2017 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account