Volets isolants : quelles aides et subventions ?

isolants : quelles aides et subventions ?
5 (100%) 2 votes

Une bonne isolation par la pose de double-vitrage peut parfois être améliorée par une isolation complémentaire à l’aide de volets isolants. Si votre maison a besoin de plus d’isolation, vous trouverez certainement le volet qu’il vous faut parmi la gamme proposée sur le marché. Tout ceci a un coût bien-sûr, mais sachez qu’il existe des aides et subvention pour une pose de volets isolants dont l’objectif est une amélioration de la performance énergétique de l’habitat.

Quand faut-il faire installer des volets isolants chez soi ?

La pose de volets isolants vient améliorer l’isolation procurée par une fenêtre à double ou triple vitrage. Le but du volet isolant est notamment :

  • De protéger la maison du grand froid ;
  • De préserver l’habitat lors de fortes chaleurs estivales ;
  • De protéger du vent.

Le pouvoir isolant du volet va dépendre de plusieurs critères : matériau, type de volet, exposition des fenêtres. En outre, l’isolation se fait aussi par le processus de lame d’air qui représente plusieurs centimètres d’air entre la fenêtre et le volet.

Quels sont les différents types de volets isolants ?

Du matériau choisi pour le volet va dépendre la qualité de l’isolation. Le prix est variable d’un matériau à l’autre, certains s’avérant très coûteux.

  1. Le bois
    C’est un très bon isolant qui allie esthétisme et naturel. Cependant, il nécessite de l’entretien.
  2. Le PVC
    Matériau très robuste, le PVC a aussi l’avantage de ne pas nécessiter d’entretien particulier. C’est le matériau généralement recommandé pour les volets roulants, du moins si les fenêtres ne sont pas de trop grande taille.
  3. L’Alu
    Plus cher que le PVC, il est aussi très résistant et ne demande pas d’entretien particulier.
  4. Une alternative : le composite
    Le composite est constitué de plastique et d’aluminium. D’une très bonne robustesse, il procure aussi une excellente isolation et ne demande pas d’entretien particulier. Si vous aimez l’aspect visuel du bois, vous pourrez le trouver avec ce matériau, sans toutefois avoir l’entretien nécessité par le bois.

Les modèles de volets isolants offrent de nombreuses possibilités. Le choix se fera selon des critères de taille de fenêtres, de capacité d’isolation et de coût.

  1. Les volets roulants
    Ils permettent une excellente isolation. Ils se déclinent en plusieurs modèles : volet télécommandé, volet manuel (avec manivelle ou sangle par exemple), volet
    domotique (avec système d’ouverture/fermeture programmé). Ce dernier modèle est de plus en plus sollicité car il permet d’obtenir de meilleures économies d’énergie.
  2. Les volets battants
    Ils ont des fermetures à verrous pouvant être automatisées.
  3. Les volets pliants
    Ils assurent un très bon gain de place.
  4. Les volets coulissants
    Ils sont plus chers que d’autres modèles de volets.
  5. Les volets solaires
    Ils ont la particularité de fonctionner grâce à de petits panneaux solaires qui actionnent leur ouverture et fermeture automatique.

Comment financer l’installation de mes volets isolants ?

Les volets isolants répondent au programme de la performance énergétique et peuvent donner droit, sous certaines conditions, à des aides financières de l’État. Depuis le Grenelle de l’Environnement, l’État favorise les projets d’amélioration de l’habitat s’ils sont destinés à limiter la consommation d’énergie et à éviter les émissions à effet de serre. Parmi les aides pour la mise en place de volets isolants, il existe :

  • L’ ou Eco-Prêt à Taux Zéro. Il permet d’obtenir un crédit pour des travaux lié à la performance énergétique de l’habitat, comme la pose de volets isolants, et ce, sans intérêts ;
  • La TVA à taux réduit qui vous permet, sur présentation d’une facture de l’entreprise de travaux, d’avoir une TVA à 5,5 % (à condition que votre habitation ait plus de 2 ans) ;
  • Le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE) qui est de 30 % sur le prix des volets hors pose. Pour obtenir ce CITE, il faudra que la résistance thermique apportée par les volets isolants soit de 0.20 m² K/W plus élevée que la résistance thermique des fenêtres. Le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique est accordé si vous passez par une entreprise ou un artisan qualifié , si les travaux ont lieu dans votre résidence principale, laquelle doit avoir été construite depuis plus de 2 ans.
  • Les aides de l’Anah (Agence Nationale pour l’Habitat) sont, quant à elles, réservées aux foyers les plus modestes afin de leur permettre d’avoir recours à des travaux de transition énergétique. Ces aides, comme le programme « Habiter Mieux » tiennent compte du revenu fiscal du foyer.

Ce qu’il faut savoir sur l’Eco-conditionnalité et le label RGE

Les aides et subventions proposées par l’État ont été mises en place pour inciter les propriétaires à faire réaliser des travaux plus facilement et à mettre en place les outils essentiels dans l’habitat pour en améliorer la performance énergétique. Ce programme d’aide est soumis à conditions, d’où son appellation d’éco-conditionnalité. En particulier, il vous sera demandé de passer par des professionnels labellisés RGE (Reconnus Garants de l’Environnement).

Notre conseil : faites établir un ou plusieurs devis dès que vous avez une idée précise des travaux à réaliser pour la fourniture et la pose de volets isolants. Entreprises ou artisans RGE sont qualifiés pour vous fournir la meilleure solution pour améliorer la performance énergétique de votre habitation et pour fournir une main d’oeuvre qualifiée pour la pose, parfois délicate, de ces volets isolants.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2017 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account