Faire entretenir sa chaudière, une obligation légale !

Faire entretenir sa , une obligation légale !
4.4 (88%) 5 votes

Quel que soit votre type de chaudière et son ancienneté, il est obligatoire de la faire entretenir régulièrement. Cela est aussi important pour assurer un bon rendement que pour éviter tout risque de fuite et d’intoxication. Comment et quand faire l’ ? Par qui et à quel coût ? Toutes les explications pour un bon de votre chaudière.

Entretien chaudière : pourquoi ?

L’entretien d’une chaudière doit être réalisé de préférence avant l’hiver. Profitez d’un moment creux où les professionnels spécialisées dans la maintenance ne sont pas encore trop débordées pour vous acquitter de cette tache, si vous voulez profiter d’un chauffage performant et d’eau à bonne température pour longtemps.
Les bénéfices d’un entretien de chaudière sont nombreux :

  • Maintien d’un bon état de fonctionnement de votre appareil,
  • Réalisation d’économies et meilleure rendement de votre chaudière,
  • Évaluation de la pollution émise grâce à des mesures effectuées lors de l’entretien,
  • Suppression des risques pour la santé des habitants (dus à l’intoxication au monoxyde de carbone).

Bon à savoir : l’Ademe (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) a recensé 3000 cas de personnes intoxiquées chaque année. La chaudière est impliquée dans 400 accidents par an.
L’Ademe fait aussi remarquer que l’entretien régulier d’une chaudière représente jusqu’à 12 % d’économies sur la facture énergie.

Entretien obligatoire : quelles chaudières concernées ?

Les textes de loi stipulent que toutes les chaudières entre 4 et 400 kW, à fioul, à gaz, à bois, à charbon ou à micro-combustibles sont concernées et doivent être entretenues chaque année (circulaire du 9 août 1978 publiée au JO du 14 septembre).
Les textes légaux de référence pour en savoir plus :

  • Code de l’environnement : articles R224-41-4 à R224-41-9 (caractéristiques de l’entretien)
  • Arrêté du 15 septembre 2009 relatif à l’entretien annuel des chaudières

Entretien chaudière : Quel professionnel choisir ?

Il existe deux cas de figure :

  • Soit vous signez un contrat d’entretien avec le chauffagiste qui installe votre chaudière, si l’installation a lieu avec vous;
  • Soit votre installation est plus ancienne et vous devez choisir un professionnel qualifié pour faire un contrat d’entretien. Dans ce cas, il est indispensable de demander plusieurs devis à des professionnels pour obtenir le prix le plus juste.

Les avantages d’un contrat d’entretien
Le contrat comprend souvent plus de prestations qu’une intervention au coup par coup, notamment les dépannages, la maintenance annuelle, l’intervention sous 24 heures en cas de panne.
A noter : pour un entretien seul le prix peux varier de 80 à 180 euros selon les modèles de chaudières et les coûts du prestataire.

Les étapes de l’entretien de votre chaudière :
Lorsque l’entretien comprend la vérification générale de l’appareil, cela veut dire en clair :

  • Le nettoyage de la chaudière;
  • Le contrôle de ses émissions (le professionnel vérifie que la chaudière n’émet pas de monoxyde de carbone dangereux pour la santé);
  • Le contrôle du rendement de l’appareil.

Tout chauffagiste, qui n’est pas nécessairement votre installateur peut vous proposer un contrat d’entretien. Pour justifier de son passage et garantir que vous avez procédé à l’entretien conformément à l’obligation légale, il vous délivrera, sous 15 jours après son intervention, une attestation avec le détail de ses actions. Vous devez conserver ce document pendant au moins 2 ans, en cas de contrôle. Demandez des devis gratuits de professionnels qualifiés pour l’entretien de votre chaudière.

Qui doit assurer la maintenance : locataire ou propriétaire ?

L’entretien doit être prévu par la personne qui occupe les lieux : le propriétaire résident ou le locataire (sauf si une clause de son bail stipule que c’est le propriétaire qui prend en charge cette mission).
Si l’installation de la chaudière est récente, l’entretien se fera dans l’année civile suivant l’installation, puis tous les ans.

Ma chaudière est trop vétuste : puis-je la remplacer ?

C’est au propriétaire de faire le nécessaire. Si votre professionnel, lors de l’entretien, fait état de vétusté entrainant des risques de sécurité ou de santé, ce peut être l’occasion de passer à une chaudière nouvelle génération : chaudière à condensation ou chaudière à micro-cogénération. Elles sont plus performantes et moins énergivores et ouvrent droit à des aides et des subventions de l’Etat.

Sécurité : ce qu’il faut impérativement savoir

Le monoxyde de carbone est un gaz (invisible et inodore) difficilement détectable. En cas de fuite, l’occupant peut avoir des maux de tête, des nausées et des vertiges. En excès, cette intoxication peut être mortelle. Comment réagir ?
Si vous suspectez une fuite de votre chaudière :

  • arrêtez l’appareil;
  • ouvrez vos fenêtres en grand;
  • appelez les secours (pompiers ou Samu).

Quelles sanctions en cas de défaut d’entretien ?

Si l’entretien n’a pas été réalisé, conformément à la législation, le propriétaire est en droit de retenir des frais équivalents au montant de l’entretien sur le dépôt de garantie, lors du départ du locataire.
En outre, en cas d’accident survenant sur une chaudière qui n’a pas été entretenue, l’assurance peut refuser de rembourser les dégâts matériels ou les frais d’hospitalisation.
Mieux vaut donc prévenir…

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

CONTACT

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

En cours d’envoi
©2010 - 2016 Habitat-trade - Charte d'utilisation
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account